Restez connéctés

toro rosso

Sainz : « Perdre face à un moteur Ferrari 2016 est une situation désespérante »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Carlos Sainz n’a pas connu une course facile ce dimanche au Grand Prix d’Espagne, le pilote Toro Rosso a dû batailler derrière la Sauber de Pascal Wehrlein durant toute la course, n’arrivant jamais à trouver la faille pour passer à la régulière le pilote allemand.

Pascal Wehrlein a mené la vie dure à Carlos Sainz durant plus d’une heure, grâce à une stratégie totalement décalée et surtout risquée à un seul arrêt. L’écurie suisse a ainsi débloqué son compteur et inscrit les points de la huitième place, ce qui permet à Sauber de plus être la lanterne rouge du classement constructeurs.

Finalement, Carlos Sainz est arrivé à dépasser Pascal Wehrlein lorsque ce dernier a effectué son unique arrêt de la course, mais l’Espagnol qualifie la situation de « désespérante » après avoir lutté avec son moteur Renault contre un « vieux » moteur Ferrari de 2016 monté à l’arrière de la Sauber de Wehrlein.

« Pour la première fois nous nous sommes battus avec Sauber, et je dois dire que c’est une situation désespérante d’avoir un moteur Ferrari 2016 plus rapide que nous dans les lignes droites. J’ai fait de mon mieux pour essayer de le dépasser, mais il protégeait sans cesse la trajectoire intérieur au virage 1. Il est très difficile de dépasser à Barcelone, et il a fait un très bon travail de protection. » déclare Sainz.

En attendant la mise à jour de Renault

Carlos Sainz estime que quelques dixièmes récupérés du côté de l’unité de puissance Renault ferait une énorme différence en termes de performance.

« Nous avons besoin d’un peu plus de puissance, nous avons pu le voir hier, nous avons fini septième à deux dixièmes, alors imaginez si Renault apporte trois dixièmes-tout à coup tout change. Nous avons besoin de cette étape et il faudra probablement trois autres courses, alors nous devons être patients. Nous devons continuer à extraire ce que nous avons. »

Renault a repoussé la mise à jour de son unité de puissance qui devait être introduite ce week-end en Espagne, le constructeur français devrait l’introduire peut-être à Monaco dans quinze jours.

toro rosso

Brendon Hartley : « Les rêves peuvent devenir réalité »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Brendon Hartley a été confirmé ce jeudi pour la prochaine saison de Formule 1 chez Toro Rosso aux côtés du Français Pierre Gasly.

Le jeune Néo-Zélandais avait été évincé il y a quelques années de la filière Red Bull et avait alors décidé de se diriger vers le championnat du monde d’endurance, qu’il a remporté en 2015 et 2017 avec Porsche.

En 2017, Red Bull lui offre l’opportunité de prouver qu’il mérite sa place en Formule 1 en lui confiant la STR12 à partir du Grand Prix des Etats-Unis.

« C’est vraiment fantastique d’être confirmé comme pilote de Formule 1 pour la saison prochaine avec Toro Rosso. C’est très satisfaisant d’avoir converti une opportunité qui était une surprise en volant de F1. » déclare Hartley.

« Je ne peux pas être plus heureux, j’aimerais remercier Red Bull et Toro Rosso d’avoir cru en moi et de m’avoir donné cette deuxième chance. »

« Les rêves peuvent devenir réalité, je vais désormais continuer à travailler plus dur que jamais afin de conclure cette fin de saison chargée sur une bonne note et de débuter la saison prochaine solidement. »

Continuer à lire

toro rosso

Franz Tost : « Hartley et Gasly sont de solides atouts pour l’équipe »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Il n’y a quasiment plus aucun doute à avoir sur l’identité des deux pilotes Toro Rosso en 2018, même si l’équipe de Faenza n’a toujours pas confirmé les noms de ses pilotes pour la prochaine saison.

Franz Tost, le team principal de l’équipe italienne, explique que Pierre Gasly et Brendon Hartley sont de vrais atouts pour l’équipe, ce qui veut dire en d’autres termes que ces deux pilotes vont très certainement se retrouver au volant de la STR13 l’an prochain.

« C’est entre les mains de Red Bull. » déclare Tost à Motorsport.com. « Les deux pilotes sont de solides atouts pour l’équipe, et je ne vois donc personne d’autre dans la voiture pour l’an prochain. Mais de nouveau, cette décision appartient à Red Bull, et ils l’annonceront eux-mêmes. »

Helmut Marko, le responsable de la filière des jeunes pilotes, l’a indiqué lui aussi, une annonce doit arriver d’ici peu de temps concernant l’identité des pilotes Toro Rosso pour 2018.

« Peut-être que Toro Rosso produit un communiqué de presse avec quelques informations importantes, je ne sais pas, on va voir, nous avons d’autres problèmes en ce moment. » se contentait de déclarer Marko au Brésil le week-end dernier.

Continuer à lire

toro rosso

Toro Rosso répond à Renault de façon musclée sur ses problèmes moteur

Publié

le

 © Red Bull Content Pool

Toro Rosso a tenu à répondre aux accusations faites par Renault ce vendredi concernant les pannes à répétition qui touchent l’équipe depuis plusieurs courses.

Par le biais d’un communiqué de presse diffusé il y a quelques minutes, Toro Rosso accuse directement Renault de profiter de la situation pour marquer des points face à Toro Rosso au championnat.

En d’autres termes, l’équipe de Faenza accuse indirectement Renault d’être responsable de tous les problèmes rencontrés par l’équipe jusqu’à présent, dans le seul but de terminer devant au championnat constructeurs.

« Suite à certaines accusations faites dans les médias par le fournisseur moteur de l’équipe, Toro Rosso voudrait clarifier la situation au sujet de l’unité de puissance. Cela a été une grosse surprise pour l’équipe lorsque Cyril Abiteboul a suggéré aux médias que les problèmes dont souffrent Toro Rosso avec le moteur sont liés essentiellement à l’équipe et à la façon dont est utilisée l’unité de puissance sur le châssis de la STR12. »

« Nous voudrions clarifier que tout le MGU-H et les problèmes rencontrés par Toro Rosso ne sont pas associés à la façon dont l’équipe fonctionne ou à la façon dont l’unité de puissance est intégrée au châssis. Rien n’a été modifié ou altéré durant la saison 2017 sauf des améliorations concernant le refroidissement en milieu de saison. »

« Depuis la pause estivale, Toro Rosso a souffert de problèmes continus sur son unité de puissance et les pénalités de grille qui en ont résultés ont coûté des poins à l’équipe et des places dans le classement constructeurs. »

« Une des raisons principales des problèmes que nous constatons est un manque de disponibilité de pièces sur l’unité de puissance. Dans le cas de Toro Rosso, l’équipe a du régulièrement changer des pièces d’un moteur à l’autre durant un weekend et à plusieurs occasions a été forcé de rouler avec l’ancienne spécification. »

« La dernière course à Mexico n’a vu que deux voitures sur six finir la course, mettant en avant les problèmes de fiabilité. »

« Nous ne devons pas oublier qu’ils sont à la lutte avec Toro Rosso pour une meilleure place au championnat constructeurs; comme suggéré par Monsieur Abiteboul, la situation ne peut pas être une coïncidence, mais ce n’est certainement pas du à la STR-12. »

Rappelons que Toro Rosso ne sera plus équipé de moteurs Renault à partir de 2018. L’équipe de Faenza est devenue partenaire du motoriste japonais Honda.

Continuer à lire

toro rosso

Toro Rosso enthousiasmée par les dimensions du moteur Honda

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Il y a encore beaucoup d’incertitudes quant à savoir si Honda, qui motorisera Toro Rosso en 2018, va croître aux côtés de la petite équipe de Faenza et rivaliser avec les plus grosses équipes l’an prochain.

Le motoriste japonais a introduit un nouveau concept moteur pour cette saison 2017, mais déjà, dès les essais hivernaux Honda a compris que son groupe propulseur ne serait pas compétitif.

C’est pourquoi Honda a décidé de consacrer une grande partie de la saison 2017 pour préparer au mieux 2018, et ce, avant même de savoir que McLaren ne serait plus partenaire dans l’aventure l’an prochain.

Le concept moteur validé par Honda fut le même que Mercedes, à savoir un compresseur à l’extrémité du bloc V6 et la turbine de l’autre côté.

Cette disposition a permis à Honda de réduire au maximum la taille du groupe propulseur qui a été baptisé « concept taille zéro ».

Des dimensions qui devraient donc faciliter l’installation du bloc V6 japonnais sur le châssis de la Toro Rosso en 2018.

« Le département technique de Toro Rosso est enthousiasmé par les dimensions du moteur Honda. » déclare l’un des membres du staff technique chez Toro Rosso après avoir vu pour la première fois le moteur Honda.

James Key, le directeur technique de Toro Rosso, se félicite quant à lui de l’excellente communication entre l’équipe et les Japonais de chez Honda.

« Je dois dire que la communication est très bonne, ils sont incroyablement rapides pour répondre à nos demandes et à nos questions. » déclare Key .« Ils semblent avoir beaucoup d’informations disponibles sous la main, ou ils peuvent les trouver rapidement si vous avez besoin de données spécifiques. »

« Nous avons déjà eu de nombreuses conversations techniques, ils nous soutiennent et ils communiquent très bien. » conclut Key.

Continuer à lire

toro rosso

Daniil Kvyat ne reviendra pas chez Toro Rosso

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Daniil Kvyat ne reviendra pas en Formule 1, du moins pas avec Toro Rosso, selon Helmut Marko, le responsable des jeunes pilotes chez Red Bull.

Le Russe de 23 ans était placé sous surveillance depuis 2016, date à laquelle il a été rétrogradé chez Toro Rosso pour laisser sa place à Max Verstappen chez Red Bull Racing.

Depuis, Kvyat n’a jamais réellement réussi à remonter la pente et sa situation chez Toro Rosso est devenue critique lorsque l’équipe a choisi d’installer Pierre Gasly dans son baquet pour le Grand Prix de Malaisie et également à Suzuka.

Daniil Kvyat est pourtant revenu au Grand Prix des Etats-Unis la semaine dernière, mais a de nouveau été mis sur la touche pour la prochaine course à Mexico city malgré un bon résultat à Austin où il a terminé à la dixième position.

Il n’y a désormais plus aucun doute quant à l’avenir de Kvyat chez Toro Rosso, puisque Helmut Marko affirme qu’il ne reviendra plus dans l’équipe : « Daniil Kvyat ne reviendra pas. » affirme Marko à au journal allemand Auto Bild. « Nous ne pensons pas qu’il soit en mesure de redresser la situation, Gasly [Pierre] et Hartley [Brendon] termineront la saison. »

Continuer à lire

toro rosso

Daniil Kvyat veut être éclairé sur son avenir avec Red Bull

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Daniil Kvyat ne sait pas s’il sera toujours en Formule 1 après le Grand Prix des Etats-Unis où il a marqué un point en terminant dixième.

Le Russe a été écarté par Red Bull aux Grands Prix de Malaisie et du  Japon pour laisser sa chance à Pierre Gasly, mais le pilote français a dû partir au Japon ce week-end pour tenter de décrocher le titre en Super Formula.

Malheureusement, Pierre Gasly n’a pas été titré en raison de l’annulation de l’épreuve par les organisateurs face à la menace d’un typhon sur Suzuka.

De son côté Kvyat ne sait toujours pas s’il sera dans la Toro Rosso pour le Grand Prix du Mexique à seulement quatre jours des premiers essais libres du vendredi.

« Nous allons avoir une réunion où nous déciderons de mon avenir avec Red Bull. » déclare Daniil Kvyat. « J’ai un contrat, et jusqu’à l’expiration de mon contrat, je travaille avec eux. »

« Je veux un éclaircissement sur mon avenir, quel rôle je dois avoir et ce qu’ils veulent de moi. Je ne veux pas me battre uniquement pour des points toute ma vie, je veux me battre pour quelque chose de plus. »

Daniil Kvyat n’exclut pas de se retourner vers d’autres catégories : « S’il est possible d’être dans une catégorie compétitive et de se battre pour des points et des viCtoires…Pourquoi pas ? »

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.