Restez connéctés

toro rosso

Sainz : « Perdre face à un moteur Ferrari 2016 est une situation désespérante »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Carlos Sainz n’a pas connu une course facile ce dimanche au Grand Prix d’Espagne, le pilote Toro Rosso a dû batailler derrière la Sauber de Pascal Wehrlein durant toute la course, n’arrivant jamais à trouver la faille pour passer à la régulière le pilote allemand.

Pascal Wehrlein a mené la vie dure à Carlos Sainz durant plus d’une heure, grâce à une stratégie totalement décalée et surtout risquée à un seul arrêt. L’écurie suisse a ainsi débloqué son compteur et inscrit les points de la huitième place, ce qui permet à Sauber de plus être la lanterne rouge du classement constructeurs.

Finalement, Carlos Sainz est arrivé à dépasser Pascal Wehrlein lorsque ce dernier a effectué son unique arrêt de la course, mais l’Espagnol qualifie la situation de « désespérante » après avoir lutté avec son moteur Renault contre un « vieux » moteur Ferrari de 2016 monté à l’arrière de la Sauber de Wehrlein.

« Pour la première fois nous nous sommes battus avec Sauber, et je dois dire que c’est une situation désespérante d’avoir un moteur Ferrari 2016 plus rapide que nous dans les lignes droites. J’ai fait de mon mieux pour essayer de le dépasser, mais il protégeait sans cesse la trajectoire intérieur au virage 1. Il est très difficile de dépasser à Barcelone, et il a fait un très bon travail de protection. » déclare Sainz.

En attendant la mise à jour de Renault

Carlos Sainz estime que quelques dixièmes récupérés du côté de l’unité de puissance Renault ferait une énorme différence en termes de performance.

« Nous avons besoin d’un peu plus de puissance, nous avons pu le voir hier, nous avons fini septième à deux dixièmes, alors imaginez si Renault apporte trois dixièmes-tout à coup tout change. Nous avons besoin de cette étape et il faudra probablement trois autres courses, alors nous devons être patients. Nous devons continuer à extraire ce que nous avons. »

Renault a repoussé la mise à jour de son unité de puissance qui devait être introduite ce week-end en Espagne, le constructeur français devrait l’introduire peut-être à Monaco dans quinze jours.

toro rosso

Officiel : Toro Rosso équipée du moteur Honda pour trois ans

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Toro Rosso et Honda confirment ce vendredi à Singapour avoir conclu un accord de partenariat pour les trois prochaines saisons de Formule 1.

L’équipe de Faenza va donc changer de motoriste pour la troisième année d’affilée, après avoir travaillé avec Ferrari et Renault précédemment.

Renault a signé un partenariat avec McLaren à partir de la saison 2018, ce qui a quasiment obligé Toro Rosso à accueillir le motoriste japonais Honda, qui se retrouvait sans équipe cliente.

« Toute notre équipe est impatiente de travailler avec Honda. » se réjouit Franz Tost, team principal de Toro Rosso. « C’est un challenge très enthousiasmant, et j’espère que les deux parties vont beaucoup y gagner au fil de notre développement mutuel. »

Ce partenariat ouvre la voie à Red Bull pour la saison 2019, qui ne devrait plus être équipée du moteur Renault. L’équipe de Milton Keynes n’a toujours rien annoncé pour l’heure, mais l’officialisation du partenariat Honda-Red Bull ne devrait plus tarder.

Continuer à lire

toro rosso

Sean Gelael sera de nouveau au volant de la Toro Rosso

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Sean Gelael, le pilote indonésien qui fait partie de la filière des jeunes pilotes chez Red Bull, va pouvoir se retrouver à nouveau derrière le volant de la Toro Rosso en essais libres.

Le pilote de Formule 2 retrouvera le volant de la STR12 lors de quatre sessions d’essais libres cette saison, à Singapour, en Malaisie, aux États-Unis et à Mexico.

L’Indonésien est actuellement vingtième au classement des pilotes en Formule 2 avec trois petits points inscrits depuis le début de la saison. On peut alors se demander si ce sont réellement ses performances en F2 ou bien le soutient de son sponsor qui lui permettent de rouler en F1.

Continuer à lire

toro rosso

Officiel : Toro Rosso confirme James Key pour 2018

Publié

le

© Red Bull Content Pool

L’écurie Toro Rosso confirme ce mardi que James Key restera dans l’équipe en tant que directeur technique la saison prochaine.

Le Britannique a rejoint Toro Rosso en 2012 et s’engagera donc pour une sixième année consécutive avec l’équipe de Faenza en 2018. Son travail est essentiellement axé sur le développement et la conception de chaque monoplace.

« Je suis ravi de continuer avec Toro Rosso et de rester dans le cadre de la famille Red Bull. C’est une équipe pour laquelle j’ai le plus grand respect, et avec qui j’ai aimé travailler ces cinq dernières années. » déclare James Key.

« Je suis impatient de continuer notre projet dans le futur, la chose la plus importante sont les personnes avec qui j’ai eu le plaisir de travailler chez Toro Rosso. Ils sont sans équivalent : Professionnalisme, ambition et concentration, ils on tous travaillé incroyablement dur pour améliorer les performances de cette équipe. »

« Je tiens à remercier Franz Tost et Red Bull pour leur soutien continu et leur confiance. Nous avons plus de travail à faire, et je suis impatient de suivre les prochaines étapes avec Toro Rosso vers nos Objectifs. » conclut Key.

Continuer à lire

toro rosso

Toro Rosso/Honda : Les discussions progressent

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Les discussions entre Toro Rosso et Honda concernant une offre en approvisionnement d’unités de puissance pour la saison 2018 progressent, suite à une rencontre entre Helmut Marko de Red Bull et le chef de Honda Masashi Yamamoto mardi.

Honda souhaite fournir une seconde équipe en 2018, suite eu retrait de Sauber il y a quelques jours, alors qu’un contrat de partenariat avait été signé en Russie au mois d’avril. Le motoriste japonais compte beaucoup sur un partenariat avec une seconde écurie, ce qui lui permettrait de recueillir des données supplémentaires pour faire progresser McLaren.

Toro Rosso est donc devenu le candidat principal, même si l’équipe italienne a mis en place un accord avec Renault pour l’année prochaine.

Les discussions se concentraient essentiellement sur Toro Rosso lors de la dernière réunion entre les deux hommes qui a eu lieu mardi, mais Marko serait également intéressé d’utiliser le moteur Honda sur les Red Bull dans le futur si le motoriste japonais améliore ses performances.

En 2015 déjà, Red Bull souhaitait casser son contrat avec Renault pour changer de motoriste, mais à l’époque, le patron de McLaren, Ron Dennis, avait bloqué tout mouvement de l’équipe de Milton Keynes.

Si Toro Rosso et Honda arrivaient à un arrangement pour l’année prochaine, le contrat pourrait également inclure la mise à disposition de boîte de vitesses.

Toro Rosso devrait donc remplacer Sauber, qui a fuit, et McLaren ne devrait, en toute logique, pas s’opposer à un partenariat entre Honda et Toro Rosso. Reste à savoir si McLaren acceptera de voir arriver Red Bull dans le futur.

Continuer à lire

toro rosso

Daniil Kvyat dit qu’il pourrait cesser de collaborer avec Carlos Sainz

Publié

le

daniil kvyat
© Red Bull Content Pool

Daniil Kvyat déclare qu’il ne sait pas s’il va continuer à collaborer avec son coéquipier Carlos Sainz lors des prochaines séances de qualifications. Le pilote Toro Rosso estime avoir été trompé lors du dernier Grand Prix du Canada, alors que la tactique entre les deux pilotes de l’écurie de Faenza était pourtant claire.

Chez Toro Rosso, les pilotes doivent à tour de rôle s’aider lors des séances de qualifications en aspirant l’autre voiture dans les lignes droites. Ce petit jeu d’aspiration à haute vitesse est censé faire gagner quelques millièmes, voire quelques dixièmes à celui qui se fait aspirer.

Lors du dernier Grand Prix, c’était au tour de Daniil Kvyat de bénéficier de cette aide de la part de son coéquipier Carlos Sainz, mais le Russe estime que son collègue de garage n’a pas respecté la consigne d’équipe à Montréal.

« Il s’est comporté de manière incorrecte après les qualifications. Ce que je peux voir sur les données, c’est un gain nul pour moi à l’aspiration. Vous pouvez prendre son tour de qualification et le mien, et vous ne verrez aucune différence. Nous avons exactement la même vitesse de pointe. Nous devons tourner, c’est ainsi que notre stratégie fonctionne. »

« Une course je suis derrière lui, et une course il est derrière moi. A Bakou, il aurait dû obtenir mon aspiration, mais maintenant, je ne suis pas sûr de vouloir collaborer pendant la qualification. » explique Daniil Kvyat à Autosport.

« De mon côté tout est clair, clair comme le ciel, absolument clair. S’il veut me poser des questions, il est tout à fait libre de venir me parler, s’il en a le courage. S’il n’est pas courageux, alors, il va venir vous parler et envoyer des messages cachés aux médias en permanence. » conclut Kvyat.

Carlos Sainz a déclaré que l’équipe avait déjà discuté de la situation après les qualifications du Grand Prix du Canada, et la question est maintenant « oubliée » selon l’Espagnol.

« Je préfère ne pas en parler. » a déclaré Carlos Sainz. « Cela doit rester à l’intérieur de l’équipe. J’ai déjà exprimé mon opinion et mes réflexions sur la situation, qui selon mon point de vue, était manifestement injuste sur ce genre de piste. Nous en avons déjà discuté, nous avons maintenant trouvé une solution, et nous sommes heureux. » déclare Sainz.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.