Accrochage Gasly/Hartley : Un simple malentendu

Accrochage Gasly/Hartley : Un simple malentendu
© DR

GP de Chine – Shanghai : Brendon Hartley n’en veut pas à son coéquipier Pierre Gasly pour l’accrochage survenu entre les deux pilotes Toro Rosso à Shanghai.

Pierre Gasly a voulu doubler son coéquipier à l’épingle du circuit alors que son coéquipier semblait lui ouvrir la porte pour faciliter la manœuvre du Français. Mais en réalité, Brendon Hartley prenait simplement son virage à l’aide d’une trajectoire un peu plus enroulée pour ne pas dégrader ses pneumatiques.

« J’ai discuté avec Pierre, c’était clairement un petit malentendu. » déclare Hartley. « Nous étions sur des stratégies différentes, nous avions également échangé nos positions  dans le premier relais car j’étais en difficulté sur les Ultra-Tendres. »

« Je l’ai ensuite laissé passer à la sortie du virage 14 et la deuxième fois qu’on me l’a demandé, je prévoyais de faire la même chose, mais il a dû pensé que je lui ouvrais la porte en entrée de virage, ce qui n’était pas le cas. »

« C’était donc clairement un malentendu, il a cru que je le laissais passer, mais je comptais le laisser passer en sortie de virage pas avant. »

Pierre Gasly a terminé le Grand Prix de Chine à une lointaine dix-huitième place et a écopé d’une pénalité de dix secondes sur son temps final pour cet accrochage. Son coéquipier Brendon Hartley a dû abandonner sur problème de boîte de vitesses.