Restez connéctés

GP de Hongrie

Fernando Alonso peut subir des pénalités en Hongrie

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso a dû une nouvelle fois abandonner ce dimanche à Silverstone, le pilote McLaren-Honda s’élançait depuis la dernière position sur la grille, suite à de multiples pénalités causées par le changement de plusieurs éléments sur l’unité de puissance Honda.

Le motoriste japonais a voulu changer un maximum d’éléments à Silverstone, sur l’une des pistes où le moteur Honda n’avait aucune chance à la régulière, pour que Fernando Alonso puisse bénéficier d’un package tout neuf lors de la prochaine étape en Hongrie.

En effet, le tourniquet hongrois est l’une des pistes sur laquelle la McLaren-Honda peut signer un bon résultat, le Hongaroring étant considéré comme un circuit de châssis, le point fort de la MCL32.

Mais Alonso s’inquiète de savoir si le problème de pression dans le système de carburant, qui a causé son abandon dimanche en Grande Bretagne, aura eu un effet dévastateur sur son moteur neuf. Si tel était le cas, l’Espagnol pourrait à nouveau subir des pénalités en Hongrie.

« C’était un week-end vraiment difficile pour nous. » déclare Fernando Alonso. « C’était difficile en partant depuis la dernière position à cause de mes pénalités. Mais à un moment, je suivais un groupe de voitures, et j’ai perdu la puissance et j’ai dû abandonner. Il faut juste espérer désormais que cela n’a pas causé trop de dommages au moteur et que nous puissions l’utiliser à nouveau. »

Honda a lancé une enquête sur les causes de cette perte de pression dans le système de carburant, l’hypothèse d’un problème avec la pompe à essence a été très vite avancée par le motoriste japonais, et il faudra donc attendre les prochains jours pour savoir si Alonso devra à nouveau changer d’unité de puissance.

 

GP de Hongrie

Stoffel Vandoorne marque son premier point de la saison

Publié

le

© McLaren-Honda

Stoffel Vandoorne a enfin réussi à ouvrir son compteur de points ce week-end en Hongrie. Le pilote McLaren-Honda a terminé la course à la dixième place, ce qui lui a permis de marquer un point.

Le Belge a toutefois été retenu longtemps dans les stands lors de son arrêt, puisqu’il ne s’est pas arrêté parfaitement sur son emplacement. Les mécaniciens McLaren ont alors dû déménager tout le matériel de deux mètres environ pour pouvoir changer les pneus sur la monoplace de Vandoorne.

« J’ai enfin signé mon premier top dix de l’année. Nous savions que nous serions plus ou moins performants ici , et cela fait toujours du bien au moral quand on concrétise ses objectifs, et en marquant des points à la fin d’un week-end. » explique le Belge.

« C’est toujours bon de partir en vacances avec ce résultat, même si nous savons que la seconde partie de l’année ne sera pas facile pour nous. Notre prochaine chance d’inscrire de gros points devrait être à Singapour, c’est un circuit très technique, qui devrait nous convenir. » conclut Vandoorne.

Continuer à lire

GP de Hongrie

Un câble de fibre optique en cause dans les problèmes de radio de Mercedes

Publié

le

© Mercedes-AMG

Toto Wolff, le directeur exécutif de l’équipe Mercedes, a révélé qu’une rupture dans un câble de fibre optique avait causé la défaillance de la radio de Lewis Hamilton ce dimanche au Grand Prix de Hongrie.

Le pilote Mercedes est resté plusieurs tours sans pouvoir communiquer avec son équipe, ainsi que son coéquipier, Valtteri Bottas. Entre autre, Mercedes ne pouvait pas recevoir toutes les données en provenance des deux voitures à cause de cette panne.

« C’est un problème en local, nous avons détecté une fissure dans un câble à fibre optique, ce qui nous a obligé à courir en aveugle. » explique Toto Wolff. « Nos systèmes de données et tous les autres systèmes étaient en panne. Nous n’avions aucune communication sur le muret des stands et le garage. »

« Donc, pas de communications, pas de données, pas de télévision. Nous réussissions à récupérer le signal de temps en temps, mais cela nous a fortement pénalisé. Il y avait parfois des conversations que Lewis entendait, et parfois pas. C’était très difficile. »

« Nous avions beaucoup de gens à Brackley et à Brixworth qui nous renseignaient, ils nous apportaient beaucoup d’informations par la radio. Parfois, il y avait six ou sept personnes différentes qui parlaient à James [Vowles, le stratège Mercedes]. Nous avons essayé de prendre de bonnes décisions, c’était un véritable effort collectif. » conclut Wolff.

Continuer à lire

GP de Hongrie

Chou blanc pour Renault en Hongrie

Publié

le

© Renault

Renault n’a pas été en mesure de marquer de gros points sur le tracé du Hungaroring ce week-end. Les deux pilotes terminent en dehors des points alors que la RS17 affichait un rythme rapide depuis vendredi matin.

Le directeur de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, ne pouvait pas cacher sa frustration à l’arrivée de la course ce dimanche soir.

« C’est un résultat décevant pour ce qui aurait pu être un bon et beau week-end de l’équipe. Nos départs n’étaient pas assez bons et aucune monoplace n’a gagné de position, notamment Nico qui devait revenir pour rattraper sa pénalité due au changement de boîte de vitesses. Nous avons alors été enfermés dans une procession tant les dépassements sont difficiles ici. En début d’épreuve, il était évident que le rythme de Nico était meilleur que celui de Jolyon et ils ont inversé leurs places. »explique Cyril Abiteboul.

« Malheureusement, Nico a été retardé par un souci avec un pistolet durant son arrêt. Cela a porté un coup fatal à ses chances d’entrer dans les points. Sa journée s’est ensuite prématurément terminée lorsqu’il a été poussé hors piste par Magnussen. Cela a entraîné certains problèmes sur sa voiture. »

« Jolyon a eu une course solide, mais le rythme n’était pas suffisant pour les points. Malgré la déception, nous avons vu lors des qualifications et quand la piste était dégagée que nous avions réalisé de bons progrès avec la voiture. Nous voulons mettre cela en avant à Spa. »

Continuer à lire

GP de Hongrie

Nico Hulkenberg en veut beaucoup à Kevin Magnussen

Publié

le

© Renault

Le sort n’a pas joué en faveur de Renault Sport Formula One Team lors d’un Grand Prix de Hongrie mené à toute vitesse dans une chaleur de plomb.

Jolyon Palmer finissait douzième tandis que Nico Hulkenberg rentrait aux stands à trois tours du drapeau à damier après un contact avec Kevin Magnussen. Nico Hulkenberg était finalement classé dix-septième.

« C’était une course frustrante, d’autant plus que nous avions le rythme pour obtenir un meilleur résultat. J’étais vraiment en confiance et la voiture était bonne. Nous avons pu signer de bons temps quand la piste était dégagée, mais c’était assez difficile de dépasser et j’ai été longtemps retenu dans le trafic. »

« L’arrêt aux stands était frustrant. Nous avons perdu beaucoup de temps à un moment crucial. Cela m’a amené à être bloqué derrière Kevin Magnussen. Je n’ai rien contre les bagarres viriles, mais il a tout simplement été sans pitié en me poussant hors de la piste et il a été pénalisé pour cela. » explique Hulkenberg.

Continuer à lire

GP de Hongrie

Officiel : Haas reçoit une amende de 5000 euros

Publié

le

© Haas F1 Team

L’équipe Haas a écopé d’une amende de 5000 euros pour avoir laissé repartir en piste son pilote Romain Grosjean alors qu’une roue était mal fixée sur sa monoplace.

Le Français a d’ailleurs dû abandonner un peu plus tard, puisque la voiture était devenue totalement inconduisible.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.