Restez connéctés

alonso

Alonso : « Le déficit de puissance du bloc Honda est préoccupant pour Toro Rosso »

Publié

le

© McLaren-Honda

L’équipe Toro Rosso semble satisfaite de la signature d’un partenariat technique avec Honda à partir de la saison 2018, mais Fernando Alonso est là pour rappeler à la formation italienne combien le bloc Honda est en manque de puissance.

Le pilote McLaren-Honda a terminé huitième ce dimanche au Brésil, mais l’Espagnol pointe du doigt le manque de puissance dont est victime le moteur Honda en cette fin de saison.

Alonso n’aura jamais réussi à dépasser Felipe Massa au Grand Prix du Brésil ce week-end, et si le simple fait de terminer la course est déjà un vrai exploit avec l’unité de puissance Honda, le pilote espagnol préfère mettre en garde Toro Rosso pour la saison prochaine.

« Le déficit de puissance du moteur Honda est alarmant. » déclarait Alonso ce dimanche à l’arrivée de la course. « Des fois, j’étais à l’extérieur dans le dernier virage avant la grande montée, et j’étais près de Felipe Massa, mais il me déposait. »

« Je pense que cela devrait faire réfléchir Toro Rosso pour 2018. C’est dommage d’avoir ce tel déficit de puissance, et c’est très inquiétant pour Toro Rosso l’année prochaine. »

Alonso n’hésite plus à comparer le bloc Honda avec le Renault, qui équipera sa Mclaren l’an prochain : « Depuis 15 ou 20 ans, Renault fait le meilleur travail chez tous les constructeurs de moteurs. Donc, cela ne m’inquiète absolument pas. »

Il ne reste plus qu’une seule course à tenir avec Honda pour l’équipe Mclaren, et il ne serait pas surprenant que l’équipe sabre le champagne à l’arrivée du Grand Prix d’Abou Dhabi, d’ailleurs, McLaren a déjà invité toute la presse à un barbecue géant en marge du Grand Prix d’Abou Dhabi.

.

alonso

Flavio Briatore espère voir Alonso sur des podiums en 2018

Publié

le

© McLaren-Honda

Comme beaucoup d’observateurs et fans de la discipline, Flavio Briatore espère bien voir revenir l’équipe McLaren à l’avant du peloton cette année en Formule 1.

Après avoir passé les trois dernières saisons en fond de grille, McLaren devrait pouvoir se battre au moins pour les points à chaque course cette année en raison de l’arrivée du moteur Renault en remplacement du Honda.

Flavio Briatore estime que l’arrivée du V6 français à l’arrière de la MCL33 devrait être une association payante, non seulement pour l’équipe britannique, mais aussi pour Fernando Alonso.

« Sa prolongation chez McLaren témoigne de sa grande loyauté envers l’équipe. » déclare Briatore à Auto Hebdo« En rejoignant une équipe de ce standing, jamais Fernando ne s’attendait à rencontrer autant de problèmes de fiabilité avec le moteur Honda. »

« Pendant trois années, l’équipe a souffert de son manque de performances, mais Fernando a choisi de rester. Il connaît très bien les gens de Renault et il sait à quoi s’attendre niveau moteur. »

« J’espère que cette année il pourra retrouver les podiums, prendre le départ d’un Grand Prix en visant le podium et s’élancer pour abandonner au bout de 15 tours n’a strictement rien à voir. »

Continuer à lire

alonso

Brown : « Alonso ne nous a jamais donné un ultimatum »

Publié

le

© McLaren-Honda

Le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, a nié les rumeurs selon lesquelles Fernando Alonso avait lancé un ultimatum à son équipe l’an dernier pour changer de motoriste.

L’Américain a également affirmé qu’aucune promesse n’avait été faite à l’Espagnol concernant ses attentes pour la saison 2018.

« Il y a eu plusieurs controverses, dont une qui disait qu’il nous avait donné un ultimatum, mais cela n’a jamais été le cas. » déclare le directeur exécutif de McLaren.

« Il a seulement voulu dire qu’il souhaitait que nous soyons compétitifs, et je pense qu’il serait quand même resté avec nous si nous avions été compétitifs en restant là où nous étions. Je pense qu’il aurait accepté cela. »

Brown ne tarit pas d’éloge sur Fernando Alonso, qu’il considère comme fédérateur au sein de l’équipe, et ce, même lorsque la situation est compliquée comme ce fut le cas ces trois dernières années.

« Il aime vraiment l’équipe, il pousse tout le monde, lorsqu’il arrive dans le garage, tout le monde élève son jeu. Nous ne lui avons fait aucune promesse, à part celle que nous voulons revenir à l’avant. »

« Il a une grande histoire avec Renault, et nous voulons revenir à l’avant de la grille, nos intérêts sont les mêmes. »

Continuer à lire

alonso

Fernando Alonso : « Nous avons besoin d’un peu plus de rythme »

Publié

le

© United Autosports

Auteur du douzième meilleur temps de la dernière journée d’essais ce dimanche à Daytona, Fernando Alonso estime que la Ligier JS P217 de l’équipe United Autosports a besoin de plus de rythme pour espérer remporter les 24h de Daytona à la fin du mois de janvier.

Le meilleur temps de la journée de dimanche est à mettre à l’actif de la Cadillac DPI #31 de l’équipe Action Express pilotée par le Brésilien Felipe Nasr.

Alonso pour sa part a réalisé le douzième chrono en 1,37.515, soit à plus d’une seconde sept de la Cadillac de Nasr. Le double champion du monde de Formule 1 a déclaré que sa priorité ce week-end était de s’habituer à la voiture, mais regrette également le manque de roulage en piste.

« De toute évidence, il était temps de commencer, ce ne sont que des essais, mais nous devons trouver plus de rythme et j’espère que nous serons plus compétitifs lorsque nous reviendrons en course. » déclare Alonso.

« Le nombre de tours n’est pas énorme, mais c’est mieux que rien, et je me sens mieux préparé pour la course. Ce fut un bon week-end pour travailler avec les gars, avec l’équipe, avec mes coéquipiers et rentrer dans cette ambiance de partage et d’adaptation. »

« Il s’agissait de la principale priorité ce week-end, et c’est ce que nous avons fait. C’était vraiment une bonne chose. La plus grande surprise a été le peu de temps que vous pouvez passer dans la voiture. »

« Les sessions n’étaient pas très longues, et vous devez partager la voiture, donc vous perdez encore un peu de temps lors des changements de pilotes, des réglages et au final vous faites très peu de tours. »

« Mais je pense que cela fait partie du jeu, et aux 24h nous accumulerons suffisamment de tours, j’en suis certain. » conclut Fernando Alonso.

Continuer à lire

alonso

Alonso : « Pas assez de temps libre pour la NASCAR »

Publié

le

© DR

Dans sa quête de la triple couronne, Fernando Alonso ambitionne de courir au Mans et de revenir à Indy, en revanche, s’aventurer en NASCAR ne l’intéresse absolument pas.

Le double champion du monde est devenu un exemple de polyvalence depuis qu’il a couru à Indianapolis l’an dernier et est actuellement à Daytona pour participer aux essais avant le départ des 24h de Daytona à la fin du mois.

Alonso a déjà annoncé que sa participation à l’édition 2018 des 24h de Daytona serait une préparation pour les 24h du Mans, tout en restant engagé en Formule 1 chez McLaren.

« Bien-sûr, je me concentre d’abord sur la Formule 1 et sur l’objectif de remporter un troisième titre mondial. » déclare Alonso à Speed Week. « Avec le groupe propulseur Renault nous devrions être en mesure de nous impliquer de nouveau à l’avant de la grille. »

« Cependant, j’ai aussi des plans pour des événements classiques qui ne chevauchent pas le calendrier de la Formule 1. Cette course [Daytona] est la première épreuve du championnat d’endurance, et j’espère bien l’apprécier, parce que Le Mans est un autre de mes objectifs. »

« Si j’arrive à participer aux 24h du Mans cette année, ce serait génial, et j’espère que l’année prochaine je serai de retour à l’Indy 500. »

Concernant la NASCAR, Fernando Alonso estime que le style de pilotage si particulier qu’impose cette catégorie reste un frein pour lui.

« Ces voitures requièrent un style de pilotage unique qui ne peut s’acquérir qu’avec beaucoup de pratique. Mais je n’ai pas assez de week-ends disponibles pour cela. » souligne le double champion du monde de Formule 1.

« Mais après les 24h de Daytona, je suis sûr que je vais regarder la course de NASCAR, mais ce sera mon seul pas vers la NASCAR, regarder la télévision. »

Continuer à lire

alonso

Fernando Alonso présente son casque spécial pour les 24h de Daytona

Publié

le

© DR

Fernando Alonso a dévoilé son casque spécial qu’il utilisera à la fin du mois de janvier lors de sa participation à l’édition 2018 des 24 heures de Daytona.

Le double champion du monde a choisi de garder un design assez similaire à celui qu’il avait utilisé lors de sa participation aux 500 miles d’Indianapolis en mai 2017, mais a choisi la couleur blanche cette fois-ci au lieu du noir.

Sur l’arrière du casque, on peut apercevoir le tri-ovale du circuit du Daytona International Speedway. L’Espagnol y a également apposé le logo de son école de pilotage en Espagne.

Alonso sera en piste à la fin de cette semaine pour les traditionnels essais préparatifs à l’épreuve, il sera au volant de la Ligier JS P217 de l’équipe United Autosports.

Continuer à lire

alonso

Alonso à trois jours de ses débuts à Daytona : « Impatient d’y être »

Publié

le

© DR

Fernando Alonso est déjà aux Etats-Unis, où il s’apprête à participer au test officiel des 24 heures de Daytona 2018.

Les engagés à l’édition 2018 des 24H de Daytona auront le droit à trois jours d’essais les 5, 6 et 7 janvier prochains et Fernando Alonso sera bien évidemment de la partie au volant d’une Ligier JSP 217 de son équipe United Autosports.

Le double champion du monde de Formule 1 se dit très excité par sa participation à cet événement américain, il explique notamment qu’il a profité de ces derniers mois pour revoir les éditions précédentes de la course et ainsi étudier les spécificités afin de se familiariser le plus tôt possible avec le défi qui l’attend.

« Etre de retour à la compétition aux Etats-Unis est un vrai plaisir, en moins d’un an j’aurai participé à deux courses légendaires [Indy 500 en 2017] donc je suis très fier. » explique Alonso.

« J’ai toujours voulu me mettre à l’épreuve dans d’autres catégories, parce que c’est nécessaire pour devenir un meilleur pilote, pourvoir sortir de ma zone de confort et participer à une course aussi célèbre de 24 à Daytona c’est génial. »

« J’ai vraiment envie de courir avec Unitéd Autosports, je me suis senti le bienvenu lors du test effectué en novembre en Espagne. Je sens que je fait partie de la famille, je suis heureux de passer plus de temps avec mes coéquipiers. »

« J’ai hâte de remonter dans la voiture et de rouler sur le fameux ovale, ces derniers mois, j’ai vu plusieurs éditions de la course, ce qui m’a vraiment donné envie d’y aller. Ça va être amusant ! »

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.