Alonso : « McLaren est la seule équipe qui n’a rencontré aucun problème »

Alonso : « McLaren est la seule équipe qui n’a rencontré aucun problème »
© McLaren

GP de Chine – Shanghai : Fernando Alonso pointe du doigt les attentes irréalistes autour de son équipe McLaren pour cette saison 2018, après des résultats bien maigres au cours des trois dernières années avec Honda.

Avec 22 points inscrits en deux courses, McLaren pointe à la troisième place au championnat des constructeurs, mais le rythme de la MCL33 est bien loin de celui affiché par les équipes de pointe telles que Mercedes ou Ferrari.

De plus, la troisième place au classement constructeurs pour l’équipe britannique est en grande partie dû aux mauvaises performances de l’équipe Red Bull, qui n’a pas marqué de points à Bahreïn en raison d’un double abandon.

Alonso regrette que la plupart des observateurs ne comprennent pas que les trois équipes les plus fortes l’an dernier sont toujours au sommet de la hiérarchie cette année, estimant également que les attentes autour de son écurie sont un peu trop élevées.

« Je ne sais pas exactement à quoi les gens s’attendaient d’une saison à l’autre avec un règlement qui restait le même. » déclare Fernando Alonso.

« Il y avait trois équipes devant tout le monde l’année dernière, et cette année, elles restent devant tout le monde. L’année dernière nous avions zéro point en trois courses, l’année dernière, Stoffel [Vandoorne] n’avait même pas pris le départ à Bahreïn. »

« Et cette année nous avons quatre voitures sous le drapeau à damiers après deux Grands Prix et une troisième place au championnat constructeurs. Si nous prenons les faits par les sentiments, les souhaits ou les rêves, je pense que c’est un très bon début. »

« Nous n’avons eu aucune défaillance mécanique ou opérationnelle, et je crois que nous sommes la seule équipe. Il y a eu les problèmes d’arrêt au stand de Ferrari, de Haas, les abandons de Red Bull…Je crois que la seule équipe à ne pas avoir eu de problèmes en deux week-ends c’est McLaren, parce que même Mercedes a déjà changé une boîte de vitesses à deux reprises. »

« Cela pourrait bien changer assez rapidement, mais je pense que jusqu’à présent, le début de saison a été très positif. Cependant, je comprends que les attentes soient toujours difficiles à combler, notamment pour une potentielle lutte pour le championnat. »