Restez connéctés

giovinazzi

Antonio Giovinazzi restera concentré sur Ferrari en 2017

Publié

le

Antonio Giovinazzi, vice-champion de la série GP2, a confirmé qu’il ne réalisera pas de programme de course en 2017 dans la catégorie GP2, mais se concentrera uniquement  sur ses fonctions de pilote réserve chez Ferrari en Formule 1. Antonio Giovinazzi a terminé second du championnat GP2 2016, derrière le Français Pierre Gasly, en revendiquant cinq victoires en course pour Prema Racing.

Les efforts de l’Italien ont été suffisants pour lui assurer un rôle de pilote de réserve chez Ferrari pour 2017, mais le jeune homme a également testé une GP2 pour Arden lors du test de l’an dernier à Abou Dhabi, cependant, il confirme qu’il n’aura aucune course planifiée pour lui cette année.

« Non, pas vraiment », a déclaré Giovinazzi quand on lui a demandé s’il aurait un programme de course en 2017. « Pour l’instant, je suis le troisième pilote [Ferrari], je vais faire beaucoup de simulateur, et je suivrai les week-ends de course en F1, ensuite, nous verrons bien ce qu’il se passe. » confie l’Italien dans le paddock de Barcelone.

Antonio Giovinazzi sera au volant de la Sauber ce mercredi après midi, après avoir déjà roulé ce mardi, bouclant 67 tours de piste, soit l’équivalent d’un Grand Prix d’Espagne.

giovinazzi

Marchionne : « Giovinazzi devrait avoir sa chance »

Publié

le

© Haas F1 Team

Outre Pascal Wherlein, qui a été écarté de la Formule 1 pour laisser sa place à Charles Leclerc chez Alfa Roméo-Sauber en 2018, l’autre grand perdant est Antonio Giovinazzi, même si l’Italien a réussi à être promu au rang de pilote de réserve de l’équipe.

Giovinazzi était favori pour être titulaire aux côtés de Charles Leclerc en 2018, mais finalement, le soutien de LongBow finance à Marcus Ericsson a forcé Ferrari à proposer au pilote italien un rôle de pilote de réserve en attendant mieux dans les prochaines années.

Sergio Marchionne, président de Ferrari, tient cependant à rassurer son poulain et lui assure dores et déjà de rouler en 2018 lors de multiples séances d’essais libres.

« Giovinazzi est un bon gars. » déclare Marchionne. « Ce n’est qu’une question de temps, il devrait avoir sa chance, il sera troisième pilote Ferrari et il aura aussi un programme d’essais avec Sauber. »

« Nous comprenons son désir de courir, mais à l’heure actuelle, il n’y a pas de poste vacant. L’accord avec Sauber est une manière de trouver un débouché pour les jeunes de notre académie de pilotes et il faudra du temps pour simplifier le système. »

L’une des possibilités pour Giovinazzi d’ici 2019 est que Charles Leclerc va devoir faire ses preuves avec Alfa Roméo-Sauber en 2018 pour peut-être remplacer Kimi Raikkonen en 2019 chez Ferrari.

« Il a été demandé à Charles Leclerc de faire de son mieux pour le projet Alfa Roméo-Sauber, après nous verrons bien. » déclare Marchionne.

 

Continuer à lire

giovinazzi

Antonio Giovinazzi se sent prêt pour une saison complète en F1

Publié

le

© Haas F1 Team

Antonio Giovinazzi, le pilote de réserve de la Scuderia Ferrari se sent prêt désormais à prendre un poste de titulaire en Formule 1.

L’Italien ne sait toujours pas s’il sera titulaire an Formule 1 la saison prochaine, même si son nom est très souvent cité chez Sauber aux côtés du Monégasque Charles Leclerc.

Giovinazzi a déjà participé à deux Grands Prix de F1 cette année avec Sauber en remplacement de Pascal Wehrlein blessé, mais si l’Italien n’avait pas impressionné par ses performances en course (il s’était crashé deux fois en Chine), Ferrari n’a jamais caché qu’elle souhaitait titulariser Antonio Giovinazzi dans un futur assez proche.

En tout les cas, Giovinazzi se sent prêt à être promu en F1 mais il sait que les opportunités sont très limitées pour lui .

« Je me sens prêt pour disputer une saison complète en Formule 1, mais je sais que les opportunités sont très limitées. » déclare Giovinazzi à La Gazetta Dello Sport.

« En Australie, tout s’était bien passé, alors qu’en Chine, ce fut le pire week-end de course de toute ma carrière. Cela s’est produit à un moment très important, juste quand tous les médias me surveillaient et me mettaient la pression, je dois dire que j’ai été assez durement critiqué après ça. »

« Je m’étais peut-être fixé des objectifs trop importants en Chine, et je pense que l’on doit également avoir conscience de nos limites dans la vie. »

« Mais cette déception m’a aidé à grandir en tant que pilote, et je me sens désormais prêt pour une saison complète en Formule 1. »

Continuer à lire

giovinazzi

Antonio Giovinazzi chez Ferrari en 2018 à la place de Raikkonen ?

Publié

le

© Ferrari

Antonio Giovinazzi, le troisième pilote Ferrari, sera au volant de la Haas VF17 à sept reprises cette année lors de séances d’essais libres du vendredi. L’Italien, âgé de 23 ans, va avoir l’occasion de parfaire son apprentissage en Formule 1 grâce à un programme mis en place par l’écurie américaine, et ce, à partir du Grand Prix de Grande Bretagne.

Giovinazzi débutera son programme d’essais le 14 juillet sur le circuit de Silverstone à l’occasion de la première séance d’essais libres du GP de Grand Bretagne. Le sociétaire de la Ferrari Driver Academy aura le droit ensuite à six autres dates tout au long du championnat 2017 :

  • Le 28 juillet en FP1 du GP de Hongrie
  • Le 1er septembre en FP1 au GP d’Italie
  • Le 29 septembre en FP1 au GP de Malaisie
  • Le 27 octobre en FP1 au GP du Mexique
  • Le 10 novembre en FP1 au GP du Brésil
  • Le 24 novembre en FP1 au GP d’Abou Dhabi

Selon plusieurs sources concordantes, Ferrari aurait demandé à Haas de concocter ce programme à son petit protégé afin de le titulariser l’an prochain au volant de la Ferrari à la place de Kimi Raikkonen. La Scuderia Ferrari gagne à nouveau des courses cette année, et est très bien placée pour se battre pour le championnat jusqu’à la fin de la saison, et il ne manquerait donc plus qu’un pilote italien l’an prochain derrière le volant de la Rossa pour combler les tifosi, déjà très satisfaits des progrès réalisés par Ferrari en 2017.

Le contrat de Kimi Raikkonen s’arrête à la fin de cette saison avec Ferrari, et le Finlandais ne devrait pas être reconduit par la Scuderia. La date du Grand Prix de Grande Bretagne n’a pas été choisie au hasard, puisque Ferrari a déjà annoncé le nom de ses futurs pilotes à Silverstone par le passé, dans ce lieu chargé d’histoire et qui figure au calendrier de la F1 depuis les débuts du championnat du monde.

Rappelons également que Antonio Giovinazzi a déjà pu participer à deux Grands Prix cette année, l’Italien a remplacé Pascal Wehrlein au volant de la Sauber lors du GP d’Australie et celui de Chine.

Continuer à lire

giovinazzi

Antonio Giovinazzi vise le top dix en Chine

Publié

le

© Sauber

Antonio Giovinazzi s’apprête à participer à sa deuxième course de Formule 1 ce week-end en Chine, le pilote italien prendra une nouvelle fois la place de Pascal Wehrlein au volant de la Sauber C36. Après une première course encourageante en Australie, où il a terminé douzième, Giovinazzi, qui se sent mieux préparé, compte marquer ses premiers points sur le circuit de Shanghai dimanche.

« En Chine, je serais en piste durant les trois jours, ce qui va me faciliter considérablement la tâche. Terminer douzième à Melbourne était un bon résultat, mais j’aimerais faire mieux à Shanghai et inscrire le point de la dixième place. Ce ne sera pas facile, mais je vais faire de mon mieux.  Je n’ai appris que mardi que je roulerais pour Sauber ce week-end, et je devrais être présent à Bahreïn en tant que troisième pilote pour Ferrari. Pour l’instant rien n’est encore confirmé pour savoir si Pascal sera au volant de la C36 à Bahreïn. » explique Antonio Giovinazzi.

L’Italien n’a pas participé à l’intégralité du Grand Prix d’Australie il y a quinze jours, il avait été appelé à la dernière minute avant les essais libres 3 suite au forfait de Pascal Wehrlein.

Continuer à lire

giovinazzi

Jarno Trulli ne tarit pas d’éloges sur Giovinazzi

Publié

le

© Sauber

L’ancien pilote de F1 Jarno Trulli ne tarit pas d’éloges sur son compatriote Antonio Giovinazzi, qui remplacera à nouveau Pascal Wehrlein ce week-end en Chine au volant de la Sauber. Le jeune italien a impressionné beaucoup d’observateurs lors de la première manche de la saison en Australie, dont Jarno Trulli.

« Oui, la vérité c’est que Antonio a fait un excellent travail en Australie. Honnêtement, cette situation nous a tous un peu surpris, parce qu’il a été appelé pour piloter la voiture à la dernière minute. Mais il a réussi à rester à seulement un dixième de son coéquipier, qui a beaucoup plus d’expérience que lui. En outre, il a passé Q1, et a montré une grande maturité pendant la course, avec une douzième place à l’arrivée totalement inattendue. Je pense que Melbourne a été le début d’une carrière prometteuse en F1 pour lui, et j’espère juste qu’il puisse désormais courir toute une saison en F1. » déclare Jarno Trulli.

Antonio Giovinazzi appartient à Ferrari, où il est troisième pilote, mais l’Italien a été prêté par la Scuderia à Sauber pour palier le forfait de Pascal Wehrlein, qui ne se sent pas prêt physiquement pour participer à un week-end de Grand Prix complet.

Continuer à lire

giovinazzi

Antonio Giovinazzi : « Il est important que l’Italie ait un pilote en Formule 1 »

Publié

le

© Sauber

Depuis le retrait de la catégorie reine du sport automobile de Jarno Trulli en 2011, plus aucun pilote italien n’a couru en Formule 1. L’arrivée du jeune Antonio Giovinazzi en tant que troisième pilote Ferrari est donc une véritable révolution chez nos cousins transalpins, d’autant que le vice champion GP2 2016 possède un incroyable talent, comme il l’a pu le démontrer en Australie pour sa toute première course au volant de la Sauber C36 en terminant à la douzième place.

Antonio Giovinazzi est fier de représenter son pays en Formule 1 et souligne qu’il est important pour ce sport qu’un Italien soit présent.

«  Je suis très heureux à cet égard [le fait d’être le premier Italien en F1 depuis Trulli], je pense qu’il est très important que l’Italie ait un pilote en Formule 1. » explique Giovinazzi. « Mais maintenant que l’Italie a un représentant, il va falloir travailler dur pour me garder le plus longtemps possible. » déclare Antonio Giovinazzi.

Antonio Giovinazzi sera présent à Shanghai ce week-end, l’Italien fait le déplacement en tant que troisième pilote Ferrari, mais il n’est pas exclut qu’il remplace à nouveau Pascal Wehrlein au volant de la Sauber. Le pilote allemand souffrirait toujours de douleurs au dos et aux cervicales, il devra passer un examen auprès des médecins de la FIA jeudi matin.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.