Restez connéctés

Automobile

Vidéo : Au volant de la terrifiante Aston Martin Vulcan

Publié

le

© Aston Martin

Voici l’une des rares vidéos de l’Aston Martin Vulcan, ce monstre présenté au salon de Genève en 2015, et dont la production a été limitée à seulement 24 exemplaires.

L’Aston Martin Vulcan est mue par un moteur V12 atmosphérique de 820 chevaux à 4000 Nm de couple, ce qui en fait l’Aston Martin la plus puissante de l’histoire. La Vulcan passe du 0 à 100 km/h en moins de trois secondes et peut atteindre la vitesse de 320 km/h.

Grace à son châssis monocoque en fibre de carbone, la Vulcan se montre extrêmement agile sur un circuit, d’autant que la bête est disponible avec un pack aérodynamique nommé AMR Pro comprenant un aileron arrière bi-plan, des ailettes sur les côtés du bouclier avant, ainsi que des prises d’air situées sur les ailes avant.

Sachez que si vous souhaitez vous offrir ce jouet, il vous faudra demander dans un premier temps la permission à madame, et ensuite montrer cet article à votre banquier pour qu’il puisse vous débloquer la coquette sommes de 3 millions d’euros, certainement le prix de l’exception.

 

.
Cliquez pour commenter

Automobile

Renault Sport remet quatre Mégane R.S. à l’Automobile Club de Monaco

Publié

le

© Renault

C’est au siège de l’Automobile Club de Monaco (ACM) que Patrice Ratti, directeur général de Renault Sport Cars, a remis à Michel Boeri, président de l’ACM, les clés des quatre nouvelles Mégane R.S. qui seront utilisées lors des nombreux événements sportifs organisés par l’ACM en Principauté de Monaco.

Depuis le premier engagement de Renault au Rallye de Monte-Carlo, les Histoires de Renault et de l’ACM n’ont cessé de se croiser. L’ACM a accueilli pendant 10 ans le championnat Formula Renault 3.5 Series en ouverture du Grand Prix de F1, et depuis 2016 le championnat Eurocup Formula Renault, où les jeunes espoirs font leurs armes pour briguer un baquet pour la discipline reine du sport automobile.

 

Renault Sport a souvent choisi Monaco pour révéler ses nouveautés, comme le concept car Clio R.S. 16  en 2016, ou Nouvelle Mégane R.S. en 2017. De nombreuses séries limitées des modèles de Renault Sport ont rendu hommage à l’engagement de Monaco dans le sport automobile : Laguna GT, Clio R.S. et Mégane R.S. ont ainsi porté fièrement la griffe Monaco GP.

« Le partenariat entre Renault et l’Automobile Club de Monaco, historique avec un grand H, est fondé sur des valeurs communes et une passion intacte depuis plus de 30 ans. Recevoir aujourd’hui les clés de quatre nouvelles Renault Mégane R.S. – véhicules qui viennent renforcer notre flotte de voitures de sécurité Rallyes et Grand Prix – ne fait que confirmer les fondamentaux de notre alliance. » déclare Michel Boeri, président de l’Automobile Club de Monaco.

Continuer à lire

Automobile

Officiel : Ferrari prépare un SUV pour 2020

Publié

le

© DR

Les temps changent et la période où Ferrari refusait de parler de SUV est désormais révolue, puisque la plupart des concurrents de la marque italienne proposent ou proposeront un SUV dans leur catalogue.

En effet, même les constructeurs opérant sur une niche de marchés très spécifique, comme Lamborghini, Porsche ou encore Bentley et Rolls Royce, sont déjà passés au SUV.

Il est désormais certain que Ferrari fabriquera son propre SUV, puisque c’est le président de la marque, Sergio Marchionne, qui l’a confirmé cette semaine à Détroit dans le cadre du salon automobile.

« Nous allons voir le SUV bien plus rapidement qu’on ne le pensait. » confirme Marchionne. « Pour l’instant, le SUV le plus rapide du monde c’est l’Alfa Roméo Stelvio, mais je ne pense pas que Ferrari craigne Alfa. »

Lorsque nos confrères britanniques d’Auto Express ont demandé à Sergio Marchionne si l’arrivée d’un SUV serait rapide, le président a répondu : « Probablement à la fin de 2019, début 2020. J’ai vu la voiture quand j’étais en Europe il y a huit jours. »

« Nous travaillons donc déjà sur le véhicule, mais ce n’est pas fini. Ce ne sont pour l’instant que des simulations, mais ça a l’air déjà très bien. »

Faut-il voir là une réaction à l’arrivée du Lamborghini Urus ? Il y a de fortes chances, puisque l’accueil du public et de la presse a été plutôt favorable lors de la présentation officielle du Crossover le plus puisant au monde.

 

Continuer à lire

Automobile

Le Lexus LF-1 Limitless : Redéfinit les frontières du luxe

Publié

le

© Lexus

Tel un élégant sabre japonais forgé à partir du métal en fusion, les lignes du concept Lexus LF‑1 Limitless préfigurent celles d’un futur crossover luxueux porte-drapeau de la marque.

Il y a vingt ans, Lexus créait le segment des crossover premium avec la présentation en première mondiale du RX 300 au Salon de Détroit. Le modèle s’est maintenu en tête des ventes malgré la cinquantaine de concurrents qui ont depuis été lancés sur ce segment.

Véritable précurseur en la matière, Lexus dévoile vingt ans plus tard un véhicule premium d’un nouveau genre, alliant haute performance et luxe suprême, le Lexus LF‑1 Limitless sert d’écrin à la technologie, aux innovations et aux dernières évolutions stylistiques de Lexus.

« Il incarne notre vision d’un nouveau véhicule porte-drapeau qui réunit les capacités d’un crossover sans renoncer aux performances et au luxe offerts par les berlines haut de gamme actuelles. » déclare Kevin Hunter, Président, CALTY Design Research Inc.

« Le Lexus LF‑1 Limitless intègre une technologie imaginative tout en créant un lien émotionnel fort avec le conducteur et les passagers grâce à l’amélioration de l’expérience humaine. »

La marque japonaise annonce dores et déjà différentes motorisations sur son SUV : Hybride, Hybride rechargeable et Hydrogéne.

Le Lexus LF-1 Limitless ne reste pour le moment qu’un concept de salon, mais Lexus a annoncé que ce gros bébé de plus de cinq mètres de long, et qui préfigure le futur haut de gamme de la marque, sera bien en production, même si le modèle commercialisé devrait être légèrement modifié pour plaire aux différents marchés que vise Lexus.

Continuer à lire

Automobile

Le Xmotion Concept annonce le futur design de Nissan

Publié

le

© DR

Nissan a présenté ce lundi au salon de Détroit le Concept Xmotion, un tout nouveau concept de SUV qui préfigure le nouveau langage stylistique de la marque dans le futur.

Le salon de Détroit est un salon essentiellement porté vers le marché de l’Amérique du Nord et donc de nombreux constructeurs y présentent des SUV. Nissan n’y échappe pas et présente aujourd’hui le Xmotion, même si ce modèle ne sera très certainement jamais commercialisé.

Le Concept Xmotion incarne ce que la marque japonaise a appelé « Cross Motion » et ne représente en aucun cas un modèle en particulier, mais dévoile plutôt le nouveau design que Nissan intégrera sur toute sa gamme très prochainement.

Nissan a réussi avec ce concept Xmotion à fusionner l’artisanat japonais traditionnel avec le style américain et la technologie, comme nous l’explique Alfonso Albaisa, vice-président du design de Nissan : « Le concept Xmotion s’inspire de l’esthétique et des techniques japonaises qui ont été transmises de génération en génération tout en atteignant le but moderne exigé par les conducteurs de l’ère du futur avec des Crossover connectés et autonomes. »

Le Concept Xmotion adopte la calandre en V « VMotion » de Nissan, qui devient plus grande et plus profonde. Le Concept adopte également un intérieur épuré avec un tableau de bord en bois, sculpté à partir d’un seul cèdre japonais. Ce tableau de bord utilise une ancienne technique de menuiserie japonaise, qui ne nécessite pas de fixations ou d’adhésifs. De plus, lorsque le système multimédia démarre, il acquiert l’apparence d’un poisson Koi.

La technologie est également très présente à bord, avec notamment un écran qui court tout le long de la planche de bord.

Nissan n’a pas communiqué sur les mécaniques, mais on peut imaginer que le Concept Xmotion soit équipé d’un système Pro-pilot semi autonome de Nissan, même si ce concept ne mettra probablement jamais une roue sur le bitume.

Continuer à lire

Automobile

Mercedes dévoile le nouveau Classe G 2018

Publié

le

© Mercedes-Benz

L’ancêtre Classe G est loin d’avoir dit son dernier mot chez Mercedes, puisque le constructeur allemand a effectué une sérieuse mise à jour de son modèle emblématique.

Mercedes présente le Classe G 2018 au salon de Détroit cette semaine, et même si son allure générale reste extrêmement proche de celle du tout premier Classe G, Mercedes souligne qu’il s’agit bien d’une nouveauté et non d’un restylage.

Au menu, un châssis faisant appel à de nouveaux aciers haute résistance et des panneaux de carrosserie en aluminium, permettant au gros bébé de gagner 170 kilos sur la balance.

Mercedes a intégré une suspension avant à double bras transversal qui permet une nette amélioration de son comportement dynamique. Sur l’arrière, le Classe G 2018 adopte un train arrière rigide grâce à quatre bras longitudinaux de chaque côté en plus de sa barre Panhard.

Incontestablement, le Classe G 2018 reste un vrai 4X4 et non un simple SUV, la structure façon châssis séparé a été préservée pour favoriser les aptitudes en tout-terrain. Le Classe G est doté de trois blocages de différentiel à 100 % ainsi que d’une boîte courte.

A l’intérieur, pas de grosse nouveauté, le Classe G conserve ses lignes de boîte de conserve, mais les derniers équipements technologiques sont bien présents.

Sous le capot, un V8 Biturbo de 4,0L développant 422 chevaux et 610 nm de couple déplacera l’engin sans sourciller. Le moteur est accouplé à une boîte automatique à neuf rapports, et le conducteur pourra choisir parmi une palette de mode pour paramétrer la direction, les suspensions ou encore la réponse du moteur.

Affiché à 107 040 euros en Allemagne, le Classe G 2018 se verra proposer une version AMG d’ici quelques mois bien évidemment, mais également une version diesel.

Continuer à lire

Automobile

The Grand Tour diffusé sur la chaîne L’Équipe ce lundi soir

Publié

le

© DR

Deux épisodes de The Grand Tour seront diffusés ce lundi soir à 20h45 sur la chaîne L’Equipe (canal 21), il s’agira de votre unique chance de revoir votre trio d’animateurs préféré si vous n’êtes pas abonné à Amazon Prime.

The Grand Tour, l’émission britannique animée par Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond, est  diffusée sur Amazon Prime. Mais ce lundi, la chaîne L’Equipe vous propose deux épisodes de la saison 1.

Au sommaire du premier épisode, les trois hypercars préférées des trois animateurs : La Porsche 918 Spyder, la McLaren P1 et la Ferrari « La Ferrari ».

Dans le second épisode diffusé, les trois animateurs s’en vont à Dubaï pour un duel opposant une Golf GTI à la BMW I3 électrique.

 

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.