Bottas : « Bahreïn nous a ouvert les yeux sur nos faiblesses »

Bottas : « Bahreïn nous a ouvert les yeux sur nos faiblesses »
© Mercedes-AMG

Le début de saison 2018 s’annonce un peu plus difficile que prévu pour l’équipe championne du monde en titre Mercedes, qui n’a pas réussi à remporter les deux premières courses de l’année en Australie et à Bahreïn.

La Scuderia Ferrari a réussi à arracher la victoire à Mercedes lors des deux premières manches de l’année, bien que la SF71-H n’a pas été la voiture la plus rapide en termes de vitesse pure.

Bahreïn a été une course particulièrement difficile pour Mercedes, car à aucun moment l’équipe allemande n’a réussi à égaler les performances de Ferrari sur les trois jours du week-end.

Pour Valtteri Bottas, qui a terminé le Grand Prix à la deuxième place, les faiblesses de la W09 ont été dévoilées lors de ce test en plein désert.

« Je pense que le week-end nous a ouvert les yeux sur le travail qu’il nous reste à faire. » déclare Bottas. « Dans certaines conditions, nous sommes très rapides, mais lors des qualifications, nous avons trouvé quelques faiblesses. »

« Ce fut un week-end important, et nous devons nous assurer que nous continuons à améliorer les aspects négatifs de la voiture par rapport à Ferrari. »

« Lorsque vous vous approchez d’une autre voiture et que vous arrivez au point de freinage, vous perdez de la charge aérodynamique parce que vous êtes dans les turbulences. »

« Cela affecte principalement l’avant de la voiture et il est assez facile de bloquer une roue. Il est encore un peu tôt dans la saison, mais nous étions bien mieux qu’il y a deux semaines [en Australie], le rythme de course était un peu meilleur que ce à quoi nous nous attendions, ce qui est positif. »