Connect with us

Carlos Sainz s’en prend à des commissaires « trop fiers »

© DR

News

Carlos Sainz s’en prend à des commissaires « trop fiers »

Carlos Sainz a été assez critique envers les commissaires et la FIA qui lui ont infligé une pénalité à la suite de son contact avec Lance Stroll lors du Grand Prix de Bahreïn. Le pilote Toro Rosso a été jugé responsable de cet accrochage et devra donc reculer de trois places sur la grille de départ du prochain Grand Prix en Russie.

Selon L’Espagnol, les commissaires sont trop fiers et ne voudront jamais mettre en jeu leur crédibilité, c’est la raison pour laquelle il ne souhaiterait même pas faire appel de cette décision si cela était possible.

« J’ai été évidemment assez surpris d’entendre que j’allais être pénalisé sur la grille de départ du Grand Prix de Russie. Je pensais qu’ils allaient juger cela comme un incident de course, parce que quand vous vous battez pour des places ou des points en F1, il faut évidement s’affronter en piste parfois. Donc, selon moi, ce n’était qu’un incident de course. Lance [Stroll] ne m’a tout simplement pas vu, et je pense qu’un pilote plus expérimenté aurait pensé à regarder et à me laisser plus de place dans le virage. » explique Sainz.

« Le problème ? C’est que vous rentrez chez vous avec la pénalité, sans possibilité de faire appel. Rien du tout. C’est comme ça et c’est tout. Par simple fierté, les commissaires ne changeraient pas d’avis et avoir la possibilité de faire appel ne changerait donc rien. Ils prennent une décision, ils l’annoncent et ils ne sont pas prêts à changer de point de vue parce que cela leur ferait perdre leur crédibilité. » conclut le pilote Toro Rosso.

To Top