Charles Leclerc va attendre un peu avant de se fixer des objectifs

Charles Leclerc va attendre un peu avant de se fixer des objectifs

Trois mois avant se grands débuts en Formule 1 avec Alfa Roméo Sauber, Charles Leclerc se veut prudent dans son approche et préfère attendre un peu avant de fixer ses objectifs pour 2018.

Leclerc a remporté le championnat de Formule 2 en 2017 lors de de sa première saison dans la catégorie, ce qui lui a valu le droit d’être choisi par Alfa Roméo Sauber pour devenir titulaire en F1 aux côtés de Marcus Ericsson en 2018.

Le jeune monégasque a déjà participé à huit séances d’essais libres en Formule 1 – quatre avec l’équipe américaine Haas en 2016 et quatre autres avec Sauber cette année.

« Ce fut une expérience formidable de piloter lors de quelques séances d’essais libres et lors des test Pirelli pour Sauber cette année. » déclare Leclerc.

« L’équipe m’a tout de suite accueilli, c’est un excellent environnement de travail, et je me sens déjà en confiance et confortable ici. »

« En 2018, mon objectif sera d’acquérir de l’expérience en Formule 1, et d’apporter le plus de valeur possible à l’équipe en retour. C’est assez difficile de fixer des objectifs avant-même de mettre votre voiture sur la piste et voir ce qu’elle vaut vraiment. »

« Dans les catégories inférieurs, vous pouvez vous attendre à quelque chose et viser quelque chose, mais en Formule 1, c’est beaucoup plus difficile, les différences entre les voitures sont plus grandes. »

« Nous verrons bien après les premiers essais, mais comme d’habitude, je vais essayer de faire le meilleur travail possible avec la voiture. Mais il est difficile de s’attendre à quelque chose maintenant. »

« Nous avons une bonne unité de puissance [moteur Ferrari dernière génération], cela devrait donc nous aider à faire un grand pas, espérons que nous pourrons aussi faire un grand pas avec la voiture. »