Claire Williams et Susie Wolff en faveur de la suppression des Grid Girls

Claire Williams et Susie Wolff en faveur de la suppression des Grid Girls
© DR/Claire Williams

Claire Williams, la patronne de l’équipe éponyme, s’est prononcée en faveur de la décision prise par la Formule 1 de supprimer les Grid Girls à partir de cette année sur les grilles de départ des Grands Prix.

La directrice adjointe de l’équipe Williams a déclaré à la BBC qu’il s’agissait « d’une décision que le sport se devait de prendre ».

« Nous devons évoluer avec le temps, il était temps qu’il y ait une réaction, afin de mettre fin à une longue tradition. La F1 doit désormais se concentrer sur d’autres améliorations afin de garder le sport en pleine croissance et aller de l’avant. »

« J’espère surtout que le sport va attirer davantage de femmes dans les nombreux rôles qui s’offrent à elles dans l’industrie. »

Depuis le départ de Monisha Kaltenborn, qui dirigeait l’équipe Sauber jusqu’en juillet 2017, Claire Williams est devenue la seule femme à la tête d’une équipe de Formule 1.

Mais si le sport manque de femmes dirigeantes, il manque également des pilotes femmes. En ce sens, Williams a déjà fait rouler Susie Wolff, qui se prononce également en faveur de la suppression des Grid Girls.

« Vous pouvez dire, sur une note positive, que les propriétaires de la Formule 1 ont pris une position claire avec leur décision. » déclare Wolff.

« Cela ne va pas changer du jour au lendemain, il y a toujours un manque de représentation féminine dans le sport automobile. Mais cela peut-il être un pas dans la bonne direction ? Je le pense. »

« Prenons les femmes qui réussissent dans le sport et faisons-en des modèles pour inspirer les autres. Faisons venir des écolières autour d’une voiture de démonstration pour leur permettre de rêver. La Formule 1 devrait augmenter le nombre de femmes et de filles qui ont du talent et qui entrent dans ce sport. »

commentaires