Cyril Abiteboul furieux à Interlagos fait réagir Red Bull

Cyril Abiteboul furieux à Interlagos fait réagir Red Bull

Les tensions entre Renault et Red Bull étaient palpables ce samedi dans le paddock d’Interlagos après que Toro Rosso ait publié un communiqué de presse répondant aux accusations de Renault la veille.

Les sous-entendus de Renault vendredi

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, a déclaré vendredi que les problèmes moteur rencontrés par Toro Rosso depuis quelques courses ne pouvaient pas être une « simple coïncidence » et qu’il fallait peut-être chercher les raisons du côté de l’utilisation du moteur par l’équipe de Faenza.

« Nous sommes un peu inquiets de la façon dont notre moteur est utilisé dans la voiture Toro Rosso, ce qui peut expliquer pourquoi nous avons eu tellement de problèmes venant spécifiquement de Toro Rosso. Il n’y a jamais de coïncidences dans ce sport. » déclarait Abiteboul vendredi.

La réponse de Toro Rosso samedi

Face à de telles accusations, Toro Rosso a décidé de répondre par le biais d’un communiqué de presse ce samedi en suggérant que Renault pourrait certainement être plus responsable qu’il n’y parait dans les pannes à répétition qui touchent l’équipe, puisque que le constructeur français est à la lutte avec Toro Rosso pour le championnat constructeurs.

« La dernière course à Mexico n’a vu que deux voitures sur six finir la course, mettant en avant les problèmes de fiabilité. »

« Nous ne devons pas oublier qu’ils sont à la lutte avec Toro Rosso pour une meilleure place au championnat constructeurs; comme suggéré par Monsieur Abiteboul, la situation ne peut pas être une coïncidence, mais ce n’est certainement pas du à la STR-12. » peut-on lire dans le communiqué de l’équipe Toro Rosso.

Une explication musclée entre Abiteboul et Marko

A la suite de ce communiqué de presse, nous avons aperçu Cyril Abiteboul passablement énervé en pleine discussions avec Helmut Marko dans le paddock d’Interlagos, et si nous n’étions pas en mesure d’entendre exactement la conversation entre les deux hommes, l’attitude d’Abiteboul à l’égard de Marko ne faisait aucun doute quant au sujet de cette conversation.

Comme par magie, quelques minutes plus tard, Helmut Marko a apporté son soutien à Renault par le biais d’un communiqué de presse publié juste avant le début des qualifications.

« Lors des dix dernières années, avec beaucoup de succès à la clé, nous avons connu toutes les émotions avec notre motoriste actuel. » déclare Marko.

« Comme toujours, au termes d’une nouvelle longue saison, les émotions sont fortes, mais cette relation est estimée et elle le restera. »

« Il n’a jamais été question que nous ne soyons pas traités justement et équitablement par notre motoriste, et cela reste vrai aujourd’hui. »