Un peu moins de pression pour Max Verstappen en Australie

Un peu moins de pression pour Max Verstappen en Australie

Max Verstappen s’apprête à participer à sa première saison complète sous les couleurs de Red Bull, le Holandais faisait partie de l’équipe Toro Rosso l’an dernier à pareille époque, avant d’être catapulté au sein de la formation Red Bull au Grand Prix d’Espagne. Le jeune prodige de la F1 est très conscient que les projecteurs seront braqués sur lui en ce début de saison, mais il lui faudra attendre de passer d’abord le Grand Prix d’Australie, où son coéquipier Daniel Ricciardo sera la star locale le week-end prochain.

« Nous arrivons en Australie toujours un peu plus tôt en raison du décalage horaire. Nous pouvons ainsi mieux nous acclimater. Les deux ou trois premiers jours, vous luttez toujours un peu avec le décalage horaire, mais ensuite, ça va un peu mieux parce que vous êtes très excité à l’idée de participer à la première course de l’année. Il y a une bonne ambiance dans le paddock, c’est un sentiment très rafraîchissant. Je ne peux plus attendre pour entendre le bourdonnement de toutes les voitures lors de la première séance d’essais libres, et de voir l’excitation sur tous les visages. » explique Verstappen.

Les projecteurs seront bien évidement braqués sur Daniel Ricciardo ce week-end, une aubaine pour Verstappen, qui sera libéré d’une certaine pression médiatique dont il se plaint depuis quelques temps.

« Étant le Grand Prix à domicile de Daniel, il obtiendra bien évidement beaucoup de soutien, ce qui est très agréable pour lui. J’aime aller à Melbourne, car le cadre est beau, le beau temps est toujours présent, c’est généralement un superbe endroit pour y séjourner. J’ai trouvé un super restaurant en bas de la rivière Yara, donc à chaque fois que je viens à Melbourne, je vais là-bas pour un dîner. » conclut Verstappen.

COMMENTS