Ecclestone : « J’ai créé un restaurant, ils en ont fait un McDonald »

Ecclestone : « J’ai créé un restaurant, ils en ont fait un McDonald »

Bernie Ecclestone n’a pas été tendre avec Liberty Média ces derniers jours dans la presse, l’ancien grand argentier de la Formule 1 est revenu sur le show effectué à Austin peu avant le Grand Prix des Etats-Unis.

Le Britannique est très critique sur la présentation des pilotes lors du Grand Prix des Etats-Unis le week-end dernier à Austin, une philosophie complètement à l’opposé de celle d’Ecclestone durant de longues années.

Les Américains de Liberty Média souhaitent plus d’exposition pour la Formule 1 sur les réseaux sociaux ou internet, et misent tout sur les relations publiques.

A l’inverse, pendant son mandat, Bernie Ecclestone favorisait l’expansion de l’aspect commercial du produit F1, se souciant peur des réseaux sociaux et d’internet. Le constat dressé par Ecclestonne sur la gouvernance de Liberty Média est donc très critique.

« C’est peut-être grand pour les Américains, mais pas pour la Formule 1. » déclare Ecclestone. « J’ai créé un restaurant 5 étoiles, et ils en ont fait un McDonald. J’ai vu des pilotes vêtus de rose, si j’étais encore impliqué, je leur aurais dit de s’habiller de manière appropriée. »

Ecclestone n’est pas le seul à avoir été critique sur le show d’Austin, Fernando Alonso aussi a été très dur avec Liberty Média, souligant que le spectacle n’était qu’une mauvaise copie de ce qui se fait à l’Indy 500 par exemple.

« D’ une manière ou d’une autre c’est pareil, avec le même résultat. La seule chose qui n’était pas similaire était la présentation des pilotes. » explique Alonso. « C’était une mauvaise copie de l’Indy 500 mais le reste était assez similaire. »