Eric Boullier : « McLaren n’est pas en F1 pour faire de la figuration »

Eric Boullier : « McLaren n’est pas en F1 pour faire de la figuration »

Le directeur de la compétition chez Mclaren, le Français Eric Boullier, est persuadé que le niveau de fiabilité du groupe propulseur Renault sera à la hauteur des attentes de l’équipe cette année.

En 2017, Renault a été confronté à de nombreux problèmes de fiabilité avec son moteur, des problèmes qui ont touché l’équipe d’usine, mais aussi et surtout, Red Bull Racing et Toro Rosso.

Mais ces multiples problèmes de fiabilité n’inquiètent absolument pas Eric Boullier, bien habitué il est vrai,  de voir l’une de ses monoplaces abandonner ces dernières années.

« Les soucis de fiabilité rencontrés par Renault la saison dernière ne nous inquiètent pas du tout. » déclare Eric Boullier à Auto Hebdo. « Renault a pris des mesures et fournit un énorme effort pour faire un bond dans ce domaine. »

Le Français insiste sur le fait que McLaren ne ressent pas de pression supplémentaire en raison de l’utilisation du moteur Renault, qui équipe déjà Aston Martin Red Bull Racing, l’une des équipes rivale de McLaren.

« On ne ressent pas de pression supplémentaire, au contraire. C’est très motivant d’avoir deux références avec Red Bull et Renault. McLaren n’est pas en Formule 1 pour faire de la figuration. » conclut Boullier.