Felix Rosenqvist remporte le ePrix de Marrakech devant Sebastien Buemi

Felix Rosenqvist remporte le ePrix de Marrakech devant Sebastien Buemi

Felix Rosenqvist remporte le ePrix de Marrakech au volant de sa Mahindra Racing, le Suédois devance la Renault eDams de Sebastien Buemi et la DS Virgin Racing de Sam Bird.

Derrière, Nelson Piquet, Jean-Eric Vergne, José Maria Lopez, Maro Engel, Nick Heidfeld, Tom Blomqvist et Nicolas Prost complètent le top dix.

Auteur de la pole position, Sebastien Buemi a su gérer le départ et le premier virage du circuit sans encombre, le pilote Renault eDams a ensuite contrôlé la course de bout en bout sans jamais être réellement inquiété.

Buemi arrivera même à creuser légèrement l’écart avec Felix Rosenqvist lors de son arrêt au stand à la mi course, l’équipe Renault eDams ayant très bien géré le changement de monoplace en permettant à Sebastien Buemi de rester 45,3 secondes dans la voie des stands, ne perdant que trois dixièmes par rapport aux 45 secondes minimum obligatoires.

Mais à 5 tours de l’arrivée, Felix Rosenqvist a effectué un dépassement musclé sur Sebastien Buemi pour s’emparer de la tête de la course. Rosenqvist franchira la ligne d’arrivée en vainqueur ce samedi à Marrakech.

Le champion en titre Lucas Di Grassi a rencontré des problèmes techniques au septième tour de course alors qu’il se battait pour le podium. Le Brésilien a dû effectuer un reset sur sa monoplace, mais son Audi n’a pas retrouver son rythme affiché en début de course. Di Grassi est finalement rentré au stand pour abandonner.

Quelques instants plus tard, le sort s’acharne sur l’équipe Audi Sport, puisque le coéquipier de Lucas Di Grassi, Daniel Abt, a écopé d’une pénalité pour avoir poussé la DS Virgin Racing d’Alex Lynn dans les premiers tours de course. Abt devra effectuer une traversée des stands pour cet accrochage.