Restez connéctés

alonso

Felipe Massa sur Alonso : « S’il ne passe pas un bon moment, il doit partir »

Publié

le

fernando alonso mclaren
© McLaren-Honda

L’avenir de Fernando Alonso continue de faire parler dans les paddocks de Formule 1, alors que l’Espagnol est confronté à l’une de ses saisons les plus difficiles depuis son début de carrière il y a seize ans maintenant. Alonso doit faire face à un avenir incertain désormais en catégorie reine du sport automobile, et beaucoup pensent que le double champion du monde pourrait songer à entreprendre une saison complète en IndyCar en 2018.

Cependant, le pilote McLaren-Honda a déjà précisé que sa priorité restait la Formule 1, et surtout, décrocher un troisième titre mondial.

« Ma priorité en Formule 1 est de gagner un troisième championnat. Ma seconde priorité était de profiter de l’expérience d’Indianapolis aux 500 miles, et j’ai réussi à le faire. La seule chose dont j’ai besoin désormais c’est d’être compétitif, c’est tout ce que vous pouvez demander en tant que pilote, et c’est très frustrant quand vous  ne l’êtes pas. » expliquait encore Alonso il y a quelques jours.

Mais son ancien coéquipier chez Ferrari, Felipe Massa, ne veut pas tirer de conclusions hâtives concernant l’avenir de son ami Fernando Alonso. Le pilote Williams souligne que l’Espagnol sera seul maître de son destin, même s’il est évident qu’il ne prend plus de plaisir en F1.

« Fernando se plaint de la Formule 1 parce qu’il n’a pas une bonne voiture. Mais désormais, la F1 est la même que dans les années 80, avec Liberty [Media], nous allons dans la bonne direction pour attirer les gens. Mais avec les voitures, nous ne faisons pas trop de différence, parce que l’écart entre Mercedes et Ferrari et les autres, reste trop important. » explique Massa.

« Les petites équipes devraient avoir plus d’opportunités, mais tant que les nouveaux accords concorde ne seront pas signés en 2020, ce sera impossible. En F1, tout le monde cherche la controverse lorsque vous dites quelque chose, ou pense à l’avenir plutôt qu’à votre week-end, parce que vous savez déjà qui sera dans le top 15 en qualifications et en course. ».

« Concernant Alonso, je pense que cela dépend de beaucoup de choses, mais je pense que si vous ne passez pas un bon moment, il est préférable de partir. Il ne semble pas en profiter beaucoup, alors peut-être qu’il le fera. Peut-être acceptera t-il d’aller dans une autre équipe, ou bien il quittera la F1 pour d’autres défis. C’est quelque chose que nous ne savons pas. » conclut Massa.

alonso

Alonso veut connaître les plans de Renault pour 2018

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso a déclaré cette semaine qu’il prendrait une décision concernant son avenir après que McLaren ait dévoilé ses plans pour la prochaine saison.

C’est désormais chose faite, puisque l’équipe de Woking a officialisé son partenariat avec Renault hier à Singapour, et par la même occasion, a mis un terme définitif à sa relation avec Honda, avec qui l’équipe travaillait depuis trois ans.

Tout les regards sont donc tournés désormais vers Alonso, mais le double champion du monde ne semble pas pressé de prendre sa décision et veut avant tout connaître les plans de Renault pour la saison prochaine.

« Nous verrons, pour l’instant, je n’ai aucune information concrète de ce qui est prévu chez Renault. » déclare Alonso ce vendredi soir dans le paddock de Singapour.

« Je ne sais pas ce qu’ils ont prévu comme améliorations pour l’année prochaine, donc après cette course [Singapour], on va essayer de savoir, nous allons entrer en contact avec eux. »

« Nous allons essayer d’en savoir plus sur leurs plans, et à partir de là nous prendrons une décision, mais de toute façon, il reste encore quinze jours. » conclut l’Espagnol.

En toute logique, Fernando Alonso devrait signer un contrat d’un an avec Mclaren-Renault pour la saison prochaine afin de voir si le nouveau package de l’équipe britannique pourra lui permettre de remporter son troisième titre mondial qu’il espère depuis maintenant plus de dix ans.

Continuer à lire

alonso

Alonso prendra sa décision sur 2018 après McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso a déclaré qu’il ne prendrait sa décision concernant son futur qu’une fois que McLaren confirmera formellement ses projets pour la saison prochaine.

McLaren est sur le point d’annoncer son divorce avec Honda afin de s’équipier du moteur Renault à partir de 2018, mais le double champion du monde ne veut pas prendre de décision tant que son employeur n’a pas fait d’annonce officielle.

« Comme je l’ai déjà dit, je vais réfléchir à ma meilleure option. » déclare Alonso. « Quoi que je fasse l’an prochain, ce sera parce que je souhaite gagner. »

« Je ne veux pas me battre pour des miettes, il n’y a pas beaucoup d’options, la Formule 1 reste ma première et unique priorité. »

« Je prendrai donc une décision là dessus avant de réfléchir à d’autres championnats. Nous avons traversé des épreuves avec McLaren, et je vais donc leur laisser le temps de prendre des décisions sur l’avenir. »

« Je prendrai ensuite ma décision, mais je veux rester loyal et surtout qu’ils prennent leur décision en premier. »

En toute logique, Fernando Alonso devrait rester chez McLaren pour au moins une saison supplémentaire en 2018. Le double champion du monde ne veut certainement pas rester sur un sentiment d’échec, il devrait ensuite prendre sa retraite de la F1 à la fin de la saison prochaine.

Continuer à lire

alonso

Beaucoup d’agitation dans le paddock de Monza chez Renault et McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso déclare qu’il reste de sérieuses options pour gagner des courses en 2018 et insiste sur le fait qu’il demeure optimiste pour son avenir.

Le contrat du double champion du monde expire à la fin de cette saison, et le pilote McLaren-Honda a déjà annoncé qu’il prendrait une décision concernant son avenir au mois de septembre.

« Nous allons devoir discuter de toutes les options disponibles, et décider quelle sera la meilleure. » déclare Alonso dans le paddock de Monza ce vendredi. « Je pense qu’il y a des options sur le marché pour gagner l’année prochaine, et ce sera ma seule intention. »

« Si je ne peux pas les trouver ou les voir, alors je vais essayer de gagner partout où j’irais. Mais je pense que tout ira bien, je suis optimiste. » conclut l’Espagnol.

Depuis ce jeudi, toute l’attention est tournée vers les hospitalités Renault et McLaren à Monza, et les discussions entre Cyril Abiteboul et Ross Brawn à l’intérieur du motorhome de McLaren ce vendredi n’ont fait qu’attiser les rumeurs qui suggèrent que l’équipe de Woking sera motorisée par Renault dès l’an prochain.

Fernando Alonso fait-il partie du potentiel deal entre Renault et McLaren ? Le double champion du monde peut-il retourner chez Renault en 2018 ?

Beaucoup de questions qui restent pour le moment sans réponse ici à Monza, même si la rumeur suggère qu’une annonce de la part de McLaren doit être faite d’ici dimanche maximum.

 

Continuer à lire

alonso

Williams dément être en contact avec Alonso

Publié

le

© McLaren-Honda

Malgré les bruits qui courent depuis quelques semaines maintenant, Claire Williams, la patronne de l’équipe éponyme a nié en bloc toute discussion avec Fernando Alonso pour 2018.

Williams dément avoir fait une offre de 25 millions de dollars à l’entourage du double champion du monde pour que Fernando Alonso puisse rejoindre l’équipe en 2018 en remplacement de Felipe Massa.

« Je dois dire que j’ai été très étonnée de lire ça dans la presse et sur internet. » explique Claire Williams. « Mais je peux vous garantir qu’il n’y a rien de vrai là-dedans.  Je peux vous garantir que je n’ai rien négocier avec lui  [Fernando Alonso] et il n’y a absolument rien de vrai dans toute cette histoire. »

Le contrat du pilote McLaren expire en fin d’année, et pour l’instant, personne n’est en mesure de dire où sera l’Espagnol en 2018.

Après avoir essuyé un revers de la part de Red Bull, mais aussi de Ferrari, qui a confirmé ses deux pilotes pour 2018, les solutions pour Alonso sont donc désormais extrêmement limitées.

Continuer à lire

alonso

Alonso chez Williams en 2018 ?

Publié

le

© McLaren-Honda

L’équipe Williams pourrait devenir une destination potentielle pour Fernando Alonso en 2018 au cas où l’Espagnol décidait de ne pas rester chez McLaren l’an prochain.

La rumeur nous vient directement d’Allemagne, où les journalistes spécialisés suggèrent que l’actuel pilote McLaren-Honda pourrait rejoindre l’équipe Williams en remplacement de Felipe Massa, qui partirait pour le coup à la retraite de façon définitive.

L’idée n’est pas si saugrenue finalement, puisque Williams doit impérativement avoir un pilote d’expérience aux côtés du très novice Lance Stroll, qui n’en sera qu’à se deuxième saison de F1 en 2018.

Alonso lui-même a déjà déclaré qu’il avait un plan pour la prochaine saison de F1 si jamais il devait quitter McLaren, mais le double champion du monde n’est pas rentré dans les détails et s’est juste contenté de déclarer qu’il pourrait éventuellement attendre un peu plus que le mois de septembre pour prendre une décision.

Alonso souhaite-t-il toujours rester chez McLaren ? Attend-t-il de voir quelle sera la décision de Felipe Massa concernant son avenir en F1 ? Une chose est certaine, Fernando Alonso possède désormais trois options : Quitter la Formule 1, rester chez McLaren ou bien rejoindre Williams si Felipe Massa venait à prendre sa retraite.

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.