News

La FIA va effectuer des tests de flexibilité sur le T-Wing après le GP d’Espagne

© Mercedes-AMG

L’introduction des nouvelles règles en Formule 1 cette année apporte son lot de nouveautés en terme d’aérodynamique sur les voitures, l’exemple le plus flagrant étant le T-Wing, qui trône fièrement au bout du capot moteur de chaque monoplace.

Cet appendice aérodynamique est sujet à beaucoup de discussions de la part des officiels de la FIA, qui ont constaté une flexibilité importante de cet élément lors des deux premières courses de la saison. En Australie, la FIA a demandé à Haas de démonter le T-Wing monté sur la VF17 car il présentait un certain danger pour les autres pilotes, l’équipe américaine a alors dû renforcer la base de l’élément avec plusieurs couches de feuilles de carbone pour régler le problème.

En Chine ce week-end, c’est sur la Mercedes de Valtteri Bottas que le T-Wing a posé problème, le pilote finlandais a perdu l’élément sur la piste lors des essais libres, ce qui a obligé une nouvelle fois la FIA à réagir. La fédération va donc à nouveau effectuer des tests de flexibilité après le Grand Prix d’Espagne sur tous les T-Wings et décidera ensuite si oui ou non cet appendice aérodynamique restera en place sur les monoplaces.

To Top