Restez connéctés

GP du Japon

La fiabilité a coûté très cher à Renault depuis deux courses

Publié

le

© Renault

Renault dresse un triste constat après deux courses consécutives hors des points en raison d’un manque de fiabilité évident.

Une nouvelle fois, Nico Hulkenberg a dû abandonner au Grand Prix du Japon en raison d’une petite pièce métallique qui est venue bloquer le système DRS de la voiture de l’Allemand en position ouverte.

Par sécurité, le pilote Renault a été rappelé à son stand pour abandonner, et c’est donc une seconde course sans point pour l’équipe Renault.

« La fiabilité a été notre faiblesse cette saison. Le bilan de ces deux courses consécutives est décevant puisque nous n’avons marqué aucun point. Le Championnat Constructeurs est extrêmement disputé et nous devons exploiter au mieux les quatre dernières épreuves de l’année. Nous allons nous regrouper pour bénéficier d’un regain de forme à Austin. » explique Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

Ce manque de fiabilité depuis deux courses a permis à Haas de passer devant Renault au championnat constructeurs, l’équipe  d’Enstone est désormais neuvième avec un point de retard sur la formation américaine.

Mais si l’équipe d’usine n’a pas brillé ce dimanche à Suzuka, force est de constater que son écurie cliente, Red Bull, à qui Renault fournit son unité de puissance, a performé en signant une deuxième et troisième place à l’arrivée.

Cela démontre que le moteur Renault a fait de grands progrès depuis le début de la saison et est désormais capable de signer des podiums sur un tracé pourtant typé moteur comme celui visité ce week-end au Japon.

« Je tiens à féliciter Red Bull Racing pour ce double podium. Ils ont été à nouveau très forts sur le Circuit International de Suzuka, une piste très sensible à la puissance du moteur. Cela démontre une fois de plus le potentiel et les capacités du bloc Renault le dimanche. »

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.