Restez connéctés

force india

Force India déplace le numéro du pilote et ajoute trois lettres sur ses voitures

Publié

le

© DR

L’équipe Force India n’a pas eu d’autres choix que de se conformer à la nouvelle réglementation concernant les numéros et les noms des pilotes sur les monoplaces 2017. L’équipe a écopé d’une amende de 25 000 euros avec sursis dimanche dernier lors du Grand Prix d’Espagne, parce que les numéros et noms de ses deux pilotes n’étaient pas conformes.

Rappelons la nouvelle règle introduite quelques jours avant le Grand Prix d’Espagne : « Les numéros des pilotes doivent mesurer au moins 180 mm de haut et les noms, ou abréviations en trois lettres, au minimum 110 mm de haut. »

Force India s’était engagée auprès de la FIA  pour rectifier le tir très vite, il semblerait que ce soit désormais chose faite pour l’équipe indienne, qui a écopé d’un sursis de 12 mois après avoir été jugée coupable par les commissaires de course du Grand Prix d’Espagne.

Ci-dessous, le numéro 31 d’Esteban Ocon affiché sur le capot avant de la VJM10 :

.

force india

Tous les employés Force India sous le même toit d’ici deux ans

Publié

le

© Force India

L’équipe Force India, qui a terminé quatrième du classement en 2017,  prévoit de regrouper l’ensemble de ses opérations sous le même toit à l’avenir.

Actuellement, l’effectif de l’équipe est réparti entre différents sites, même si le directeur des opérations, Otmar Szafnauer, précise que 75% des employés travaillent sur la base de Silverstone en Angleterre.

Cependant, les 25% restants travaillent sur d’autres bases, notamment l’équipe aérodynamique, qui s’appuie sur les anciennes installations de Toyota à Cologne en Allemagne.

« J’espère que dans deux ou trois ans nous aurons tout le monde sous le même toit. » déclare Szafnauer à Motorsport.com.

S’exprimant avant noël, le directeur technique de l’équipe, Andy Green, a suggéré qu’un processus de production rationalisé avait été vital pour l’équipe en 2017.

Szafnauer semble être d’accord avec cette analyse, et a déclaré que rassembler le personnel sous un même toit serait la progression naturelle.

« Le partage des ressources aide beaucoup, si tout le monde est sous le même toit, ce qui n’est pas notre cas, car nous sommes partagés à 75/25. »

« Plus de capacité de production aide, et de l’efficacité au niveau de la soufflerie et de la CFD aide également. Donc, il y a encore de grosses pièces à assembler pour soit faire ce prochain pas en avant, soit rester où nous sommes. »

« Certaines de ces choses se produisent actuellement ; certaines seront en place à court terme, alors que d’autres seront plus pour le moyen terme. Nous travaillons avec eux [Toyota] pour rendre leur soufflerie plus efficace, et certains changements ont déjà porté leurs fruits. »

Continuer à lire

force india

Ocon est tout aussi bon que Verstappen pour Force India

Publié

le

© Force India

Le directeur des opérations chez Force India, Otmar Szafnauer, estime que le Français Eteban Ocon est au même niveau que le jeune prodige de la discipline Max Verstappen.

Ocon a terminé sa première saison complète en Formule 1 en 2017 avec Force India, une saison durant laquelle le petit protégé de Mercedes a bien failli franchir la ligne d’arrivée de toutes les courses, mais son compatriote Romain Grosjean l’en a empêché en le percutant dés le premier tour du Grand Prix du Brésil.

« C’est difficile de savoir, parce qu’ils pilotent des voitures différentes. » déclare Szafnauer. « Mais Max a signé un gros contrat avec Red Bull alors que nous avons Ocon pour un tiers du prix. »

« Je pense qu’Esteban est tout aussi bon, la première fois que nous l’avons vu dans la voiture nous savions qu’il avait quelque chose de spécial. »

« Il comprend très bien la voiture, il la pilote très bien, et grâce à cela, il peut très vite atteindre la limite et nous décrire ensuite ce qu’il ressent. »

« Il sait également ce qu’il veut pour la voiture, il est très mature pour son âge. Je pense que sa plus grande réussite est son amélioration continue. »

« Depuis ses débuts en 2017 jusqu’à maintenant, il s’et amélioré à bien des égards et je pense que grâce à cela il a pu marquer des points à presque toutes les courses. Il continue de pousser Checo [Sergio Perez], et chaque samedi nous ne savons pas qui va se qualifier. »

Continuer à lire

force india

Force India est sous pression des sponsors pour changer de nom

Publié

le

© Force India

Force India doit subir la pression de certains sponsors potentiels qui poussent l’équipe à changer rapidement de nom afin de devenir partenaires de la formation basée à Silverstone.

Le patron de l’équipe, Vijay Mallya, a initié le processus l’année dernière dans le but de donner une image plus générique et « globale » à Force India, permettant ainsi à l’équipe de s’éloigner de ses racines indiennes.

Plusieurs sociétés ont été créées au Royaume-Uni en 2017 et enregistrées sous une variété de noms, avec Force One considérée comme une nouvelle dénomination possible jusqu’à ce que Liberty Media exprime une opinion défavorable, pensant que le surnom pourrait être raccourci en F1 et donc porter préjudice au produit F1 officiel géré par les Américains.

Otmar Szafnauer, directeur des opérations chez Force India, reconnaît que les sponsors potentiels mettent une certaine pression à l’équipe pour un changement de nom rapide.

« Oui, quelques sponsors potentiels nous ont dit que si nous ne changions pas de nom ils ne s’impliqueraient pas. » déclare Szafnauer à The Citizen. « Je pense qu »ils ne souhaitent pas sponsoriser une équipe uniquement parce qu’elle est liée à un pays. »

Le processus de changement de nom d’une équipe de Formule 1 est un processus long, qui comprend également la modification du nom du châssis. La demande doit passer devant la commission F1 et l’approbation des autres équipes est également nécessaire.

Continuer à lire

force india

Officiel : Nicholas Latifi rejoint Force India pour 2018

Publié

le

© Force India

Nicholas Latifi rejoint Force India en tant que pilote de réserve et de test de l’équipe basée à Silverstone pour la saison 2018.

Le Canadien âgé de 22 ans participera à des séances d’essais de jeunes pilotes et participera également à plusieurs séances d’essais libres du vendredi lors des week-ends de Grand Prix en 2018.

« Je suis vraiment excité par l’opportunité. Sahara Force India est une équipe qui s’est constamment améliorée ces dernières années et je suis fier de faire partie de l’une des réussites de la Formule 1. » déclare Nicholas Latifi.

« Je suis impatient de montrer à l’équipe ce que je peux faire et de l’aider à combler l’écart avec les équipes du haut de la grille. »

Nicholas Latifi était jusqu’à la fin de la saison 2017 le pilote de développement de l’équipe Renault en F1. Le jeune canadien a pu rouler avec la RS17 en 2017 à deux reprises lors des essais Pirelli organisés à Barcelone et lors des essais privés à Budapest pour le compte de Renault.

Continuer à lire

force india

Vijay Mallyah heureux de voir les sceptiques « manger leurs mots »

Publié

le

© Force India

Ceux qui doutaient de la capacité de Force India à maintenir son niveau de performance cette saison vont devoir « manger leurs propres mots » selon Vijay Mallyah.

Malgré son budget infiniment plus petit que ses rivaux, Force India a réussi à terminer le championnat une nouvelle fois à la quatrième place en 2017.

Une gestion rigoureuse et efficace de l’équipe associé à la constance de Sergio Perez et Esteban Ocon auront permis à la formation basée à Silverstone de finir devant Williams, équipe historique de la Formule 1.

« Nous avons tenté de finir à la troisième position, mais nous avons finalement terminé à la quatrième pour la deuxième année consécutive. » explique Vijay Mallyah, le co-propriétaire de l’équipe. « J’ai entendu beaucoup de sceptiques, et je leur conseille de manger leurs propres mots. »

« Je suis très fier qu’avec nos ressources limitées nous ayons été en mesure de jouer bien au dessus de notre niveau. Je remercie Otmar  [Szafnauer, chef de l’exploitation] et son directeur technique Andy Green, ainsi que Tom Mc Cullogh [ ingénieur en chef] et Andy Stevenson [directeur sportif]. »

« Nous avons une grande équipe avec des personnes qui ont la course dans le sang, et qui savent comment tirer parti de ce que nous avons. Les objectifs pour 2018 seront de nouveau élevés et nous sommes prêts pour la compétition. »

Continuer à lire

force india

Perez : « Il n’y a plus de consignes d’équipe chez Force India »

Publié

le

© Force India

Sergio Perez a confirmé dans le paddock d’Interlagos que Force India avait levé les consignes d’équipe instaurées depuis le Grand Prix de Belgique.

Les deux pilotes Force India se sont accrochés à plusieurs reprises cette année, et pour calmer un peu les esprits qui commençaient à s’échauffer au sein de l’équipe, Force India avait décidé d’instaurer des consignes d’équipe, empêchant les Esteban Ocon et Sergio Perez de s’attaquer en piste.

« Ici [Interlagos] et à Abou Dhabi, nous sommes libres de courir. » déclare Sergio Perez. « Nous sommes libres de courir sans aucune consignes d’équipe. »

Force India a verrouillé la quatrième place au championnat constructeurs depuis le Grand Prix du Mexique et ne voit donc plus aucune nécessité de continuer à brider ses deux pilotes.

Par ailleurs, l’équipe profitera des deux dernières courses de la saison pour expérimenter des pièces inédites afin de préparer au mieux la prochaine saison de Formule 1.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.