Restez connéctés

formula E

Audi se défend d’une erreur administrative aux lourdes conséquences

Publié

le

© Audi

Audi a décidé de ne pas faire appel de la décision de la FIA de disqualifier Daniel Abt du ePrix de Hong Kong, remporté par le pilote allemand ce dimanche.

Daniel Abt a remporté le seconde manche du week-end à Hong Kong, mais quelques heures après l’arrivée la FIA a décidé de disqualifier le pilote Audi pour une faute dans la réglementation technique.

Les monoplaces de la Formule électrique bénéficient en effet d’un passeport lors des week-ends de course, comme en Formule 1 d’ailleurs, et qui permet à la FIA de savoir si une pièce à été changée ou non sur une partie de la voiture.

Dans le cas de Daniel Abt, les codes-barres déclarés au contrôle de la FIA avant la course ne correspondaient à ceux trouvés sur les convertisseurs et les moteurs lors du contrôle effectué à l’arrivée de l’épreuve.

Audi admet donc que le contrôle effectué après la course a révélé un dysfonctionnement, mais le constructeur allemand préféré parler de faute administrative, plutôt que de tricherie.

« Nous avons pris le temps d’analyser tous les documents et procédés avec soin. » déclare Allan McNish, directeur de l’équipe Audi. « Nous n’avons pas été avantagé par cette erreur administrative, et toutes les pièces respectaient entièrement l’homologation et la réglementation technique à tout moment. »

« Nous acceptons cependant la décision de la FIA et soutenons pleinement la réglementation sur le passeport technique. »

« Notre équipe a commis une petite erreur avec de grandes conséquences que nous avouons. Elle a malheureusement privé Daniel de sa victoire très méritée, ce pour quoi nous ne pouvons que lui présenter nos excuses. »

Après la disqualification de Daniel Abt au ePrix de Hong Kong, c’est Felix Rosenqvist, qui a terminé second, qui hérite de la victoire ce week-end.

 

 

Au top en ce moment

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.