haas

Haas pourrait changer de fournisseur de freins dès le GP de Russie

© haas f1 team

Les essais de Bahreïn permettent à certaines écuries d’optimiser les performances des monoplaces quand d’autres cherchent à résoudre des problèmes récurrents, c’est le cas de Haas qui a travaillé aujourd’hui avec un nouveau fournisseur de freins. En effet depuis la fin de la saison 2016, les freins Brembo ne donnent plus entière satisfaction à l’écurie américaine et surtout à Romain Grosjean.

C’est vers Carbone Industrie que s’est tournée l’équipe Haas afin de trouver une solution à ce problème qui limite les performances et rend la conduite dangereuse. La première journée d’essais à Bahreïn a permis de tester ce nouveau dispositif, Romain Grosjean nous fait part de ses sensations:

« Les systèmes sont  assez semblables. Il suffit de voir si nous pouvons réellement les faire fonctionner avec notre cartographie. Je pense que cela pourrait venir pour la Russie, en tout cas, tout est prêt mais nous changerons seulement si nous sommes confiants de débuter le Grand Prix de Russie sans problème, car vous ne pouvez pas manquer les essais 1 et une partie des essais 2 parce que vous n’êtes pas sûr de la cartographie. Nous avons collecté beaucoup de données aujourd’hui et je pense que les gars vont travailler à ce sujet. Nous pouvons voir sur les données que certaines parties sont meilleures. » Cependant le français modère ses propos et ne blâme pas Brembo:

« Depuis la Chine, nous avons des mises à jour sur les freins Brembo et cela a bien fonctionné mais nous avons dû attendre un an et demi pour obtenir les mises à jour.  Avec Brembo, nous avons le travail de base. Nous savons comment cela fonctionne. Sur l’autre [Carbone Industrie], nous avons travaillé pendant une après-midi mais ce n’est pas beaucoup, nous avons fait sept ou huit runs. Le temps de changer l’équilibre des freins, le temps de changer la cartographie et d’obtenir plus ou moins ce que nous souhaitions. Je pense que Kevin va continuer à travailler demain [mercredi] et nous allons décider ». Conclut Romain Grosjean

 

To Top