Fernando Alonso pas à l’aise avec le Halo

Fernando Alonso pas à l’aise avec le Halo

Ce vendredi, Fernando Alonso a eu deux missions lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie.

La première a été de tester la version 3.7 du moteur Honda afin de l’introduire lors de la prochaine course prévue dans les rues de Singapour.

La seconde mission du double champion du monde a été de tester le système de protection du cockpit baptisé Halo. Mais l’Espagnol a rencontré quelques difficultés ce matin, notamment pour prendre ses repères sur les zones de freinage.

« Je ne peux pas voir les lumières au départ. » a déclaré Alonso dans sa radio dès ses premiers tours de roue. « Je ne peux pas voir le pont après Lesmo. » continue l’Espagnol sur son premier tour avec le Halo.

« Certains de mes points de repères au freinage sont différents, et regarder dans les rétroviseurs est un peu difficile parce que le Halo est assez large au niveau de l’appui-tête. » a déclaré Alonso.

Rappelons que le système de protection du cockpit sera introduit en Formule 1 en 2018, les équipes étant autorisées à effectuer des tests durant les prochaines courses de la saison.