Restez connéctés

hamilton

Hamilton : « Si je quitte Mercedes, je quitte la F1 »

Publié

le

© Mercedes-AMG

Bien que Lewis Hamilton reconnaisse qu’il serait « cool » de rouler pour l’équipe Williams ou bien « intéressant » de rejoindre Ferrari, le triple champion du monde ne voit aucune raison de quitter Mercedes.

Hamilton arrivera à la fin de son contrat en 2018 avec l’équipe Mercedes, qui lui a permis de remporter deux de ses trois titres mondiaux.

Certaines rumeurs du paddock suggèrent que le pilote britannique pourrait songer à se retirer de la compétition à la fin de cette saison, et d’autres suggèrent qu’il pourrait éventuellement prendre la place de Sebastian Vettel chez Ferrari, une sorte d’échange de baquet en quelque sorte.

Mais le principal intéressé ne semble pas prêt à quitter l’équipe championne du monde en titre, Hamilton devrait selon toute vraisemblance terminer sa carrière chez Mercedes.

« Si je dois aller dans une autre équipe, j’essaierai de prendre ce que nous avons ici pour l’implémenter ailleurs, mais est-ce-que j’ai vraiment envie de faire cela ? Y-a-t-il un réel besoin ? »

« Bien-sûr, je regarde les autres équipes que j’ai admirées par le passé, je regarde Williams, et je regarde à quel point ce serait génial de piloter un jour pour cette équipe et les aider à revenir au sommet, mais je n’ai pas de baguette magique. » explique le Britannique.

« Je ne sais pas combien de temps cela prendra ou même si cela est possible, même si j’admire Frank [Williams]et l’équipe Williams pour son histoire. »

« McLaren, j’y suis déjà allé, et je dois dire que j’ai eu une expérience excellente avec eux. Il n’y a pas d’autres équipes, à l’exception de Ferrari, qui pourraient être inintéressantes. Mais j’aime là où je suis, j’aime les gens avec qui je travaille et ce que représente l’entreprise, je suis tellement content de là où je suis. »

« En rejoignant cette équipe, je n’aurais jamais pu imaginer que c’était si bon, indépendamment de nos résultats, c’est l’environnement dans lequel je vis. Je n’aurais jamais pu rêver mieux, et je suis certain qu’il n’y a pas d’autre équipe avec un tel environnement. »

« Je pense également qu’il n’y a pas d’autre équipe dans tout le sport qui prenne autant soin de ses pilotes comme le fait Mercedes. Donc tourner le dos à tout cela et tout laisser derrière, c’est un choix vraiment difficile. »

« Si je dois partir, ce sera uniquement lorsque j’arrêterai. Mercedes s’occupe trop bien de leurs pilotes, que ce soit pour organiser des événements, des publicités, vous continuez à être ambassadeur de la marque. » conclut Hamilton.

hamilton

Lewis Hamilton a mis en garde Vettel après le clash de Bakou

Publié

le

Lewis Hamilton a révélé plus de détails sur la conversation qu’il a eu avec Sebastian vettel après le Grand Prix d’Azerbaïdjan en juin dernier.

Le Grand Prix d’Azerbaïdjan a été touché par de nombreux incidents en piste, mais c’est quand Sebastian Vettel est venu percuter intentionnellement la Mercedes de Lewis Hamilton que la controverse a éclaté.

Le coup de roue donné par Vettel sur la monoplace du Britannique a valu au pilote Ferrari une pénalité de dix secondes, mais surtout une convocation à Paris au tribunal de la FIA pour présenter ses arguments lors d’un conseil extraordinaire.

Vettel s’en est sorti avec une obligation de présenter ses excuses publiquement et également l’obligation d’effectuer des heures d’activités éducatives. Hamilton et Vettel se sont ensuite expliqués au téléphone et le pilote Mercedes a mis en garde Vettel.

« Quand je lui ai parlé par la suite, je lui ai dit : « C’est un manque de respect, donc ne t’avise pas de me manquer à nouveau de respect ainsi à l’avenir. » déclare Hamilton à Motorsport TV.

« Je n’ai jamais fait ça à quelqu’un, je ne sais même pas à quoi il pensait…Je n’ai jamais été dans cette position, j’imagine que les gens réagissent différemment sous certaines pressions. »

 

 

Continuer à lire

hamilton

Hamilton : « Alonso est le seul coéquipier qui m’a appris quelque chose »

Publié

le

© Mercedes-AMG

Lewis Hamilton assure que le seul coéquipier avec lequel il a pu apprendre beaucoup a été Fernando Alonso lors de leur cohabitation chez McLaren en 2007.

Fernando Alonso a été le premier pilote avec qui Lewis Hamilton a fait ses premiers pas en Formule 1 en 2007, une belle opportunité pour le Britannique de débuter sa carrière avec un double champion du monde à ses côtés.

« De Rosberg je n’ai rien appris, je dirais que le seul coéquipier de qui j’ai appris quelque chose, c’est Alonso lors de ma première année en F1. » déclare le désormais quadruple champion du monde de F1.

« Ensuite, j’ai acquis de l’expérience, donc je ne peux pas dire que j’ai appris quelque chose d’un autre pilote. Je n’ai fait qu’améliorer et débloquer mes propres compétences. »

Bien que Nico Rosberg ne lui ait rien appris au cours des trois dernières années, Hamilton reconnait que sa relation tendue avec le pilote allemand lui certainement coûté le titre l’an dernier.

« Je pense que je suis arrivé dans l’équipe avec beaucoup d’Énergie, mais mon éthique de travail est bien meilleure aujourd’hui. »

« J’aurais probablement gagné cinq championnats maintenant, mais je ne veux rien changer, être le pilote et l’homme que je suis aujourd’hui me convient. »

« La partie mentale a été une chose déterminante cette année, comme pour beaucoup des meilleurs athlètes qui concourent. C’est le plus détail qui compte, nous parlons en petits pourcentages, mais je pense que cela a vraiment fait une grande différence entre nous. »

Continuer à lire

hamilton

Lewis Hamilton devient ambassadeur pour Puma

Publié

le

© Twitter Lewis Hamilton

Lewis Hamilton sera le nouvel ambassadeur pour Puma à partir de 2018, le pilote Mercedes l’a lui-même annoncé sur les réseaux sociaux ce mardi soir.

Lewis Hamilton rejoint ainsi son ami Usain Bolt en tant qu’ambassadeur de la marque de sport à travers le monde, le contrat du pilote britannique débutera le 1er janvier 2018.

« L’entrainement est l’un des aspects de ma vie, être parmi les plus rapides du monde, cela signifie que je pousse 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et j’ai besoin d’un équipement qui puisse me suivre. Je suis fier de vous annoncer que j’ai rejoint la famille Puma en tant qu’ambassadeur. » déclare Hamilton sur son compte Twitter.

 

Continuer à lire

hamilton

Hamilton : « C’est Ross Brawn qui m’a convaincu de signer chez Mercedes »

Publié

le

©Mercedes-AMG

C’est Ross Brawn qui a réussi à convaincre Lewis Hamilton de rejoindre l’équipe Mercedes après ses années passées chez McLaren, non pas Niki Lauda.

Le quadruple champion du monde a donné sa version et a ainsi fait taire les rumeurs qui suggéraient que Niki Lauda était le seul homme ayant joué un rôle important lorsque Lewis Hamilton a voulu quitter McLaren à la fin de la saison 2012.

Le pilote britannique ne nie pas que des discussions ont bien eu lieu entre lui et Niki Lauda, mais révèle que le rôle de Brawn a été plus décisif à l’époque.

« J’adore Niki et j’ai une excellente relation avec lui, mais la vérité c’est qu’il n’était pas celui qui m’a convaincu d’aller chez Mercedes, c’était Ross Brawn. » déclare Hamilton.

« Ross est venu chez ma mère et nous avons pris le thé dans la cuisine, et je me suis demandé: « Pourquoi le gars que j’ai vu à la télé me ​​veut dans son équipe, le gars qui a travaillé avec des pilotes comme Michael Schumacher ? C’est le jour clé qui m’a convaincu d’aller chez Mercedes. »

Lewis Hamilton a décroché sa quatrième couronne mondiale au Mexique il y a quelques jours, mais le pilote Mercedes ne veut pas s’arrêter là et compte décrocher un cinquième titre l’an prochain toujours avec Mercedes.

Le contrat qui lie le Britannique à l’équipe de Braclkey expire à la fin de la saison prochaine, et les performances de l’équipe en 2018 joueront très certainement un rôle clé dans la prise de décision de Lewis Hamilton.

Continuer à lire

hamilton

Lewis Hamilton envisage des négociations avec Mercedes le mois prochain

Publié

le

© Mercedes-AMG

Le nouveau champion du monde Lewis Hamilton, dit qu’il va s’entretenir avec son équipe de Formule 1 Mercedes le mois prochain pour discuter d’une prolongation de contrat.

Hamilton, dont le contrat actuel expire à la fin de la saison prochaine, a déjà laissé entendre qu’il comptait prolonger avec Mercedes à la fin de son contrat, mais qu’il n’était pas pressé de le faire.

Mais après avoir décroché son quatrième titre mondial la semaine dernière à Mexico, le pilote britannique se dit prêt à s’asseoir à la table des négociations avec Mercedes.

« Nous avons déjà parlé il y a quelques semaines à l’usine, et nous avons convenu que nous allions nous asseoir pour en discuter. » déclare Hamilton.

« C’est un processus simple et facile pour nous, car nous avons déjà quelque chose de bien en place, et il s’agit simplement de prolonger et d’améliorer [le contrat]. »

« Nous devons travailler sur ce que je peux faire de plus pour eux et vice versa. Mais je suis certain que le mois prochain nous aurons le temps de nous poser. »

Le Britannique ne compte surtout pas stopper sa carrière en Formule 1 maintenant qu’il a décroché son quatrième titre mondial, bien au contraire, Lewis Hamilton souhaite continuer pour plusieurs années encore.

« J’apprécie plus que jamais le pilotage. Qu’il s’agisse d’une seule ou plusieurs [années], je serais toujours là l’année prochaine, et j’espère que ça durera longtemps. »

« Il y a une longue vie après la Formule 1 et je ne veux pas que cela dure plus longtemps que ça. Cela reste la plus belle période de ma vie, mais je sais qu’il y a encore de grandes choses en dehors de ma carrière en F1 sur lesquelles je travaille actuellement, mais j’aime plus que jamais piloter. »

 

 

Continuer à lire

hamilton

Lewis Hamilton veut un cinquième titre désormais

Publié

le

© Mercedes-AMG

Lewis Hamilton ne compte pas s’arrêter à quatre titres mondiaux dans sa carrière, après avoir été titré hier à Mexico, le Britannique veut désormais un cinquième titre mondial.

Même si les conditions dans lesquelles Lewis Hamilton a décroché son quatrième titre mondial ce week-end étaient un peu frustrantes pour les fans, le pilote Mercedes est fier d’avoir obtenu ce titre sur le sol mexicain après le séisme qui a ébranlé Mexico City il y a quelques semaines.

« Je suis incroyablement reconnaissant quand je pense à tout ce qui s’est passé cette année, et je ne peux pas m’empêcher d’y penser. » déclare Hamilton.

« Nous avons fait beaucoup pour atteindre ce résultat, je ne l’ai pas fait tout seul, mais il y a plus d’un millier de personnes à Brackley et Brixworth qui ont créé cette bête, ce qui m’a donné l’occasion d’exploiter mes compétences. »

« J’ai reçu un grand soutien de tout le monde, et je veux remercier tous ceux qui croient en moi. Faire cela sur le sol mexicain, faire briller une lumière positive dans un pays  qui a connu des moments difficiles au cours des derniers mois rend cela spécial. Peu importe ce qui s’est passé dans la course aujourd’hui. »

« Je porte l’expression ‘Je me lève toujours’ à l’arrière de mon casque, cela signifie que lorsqu’on vous touche, vous vous levez à nouveau et continuez à pousser aussi fort que vous le pouvez, j’en veux cinq maintenant ! »

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.