Honda va faire en sorte de limiter les pénalités d’ici la fin de l’année

Honda va faire en sorte de limiter les pénalités d’ici la fin de l’année

Le calvaire de McLaren aux côtés de Honda est sur le point de se terminer, mais il reste tout de même encore six courses avant la délivrance et la fin de la saison 2017.

La semaine dernière à Singapour, Mclaren a annoncé qu’elle mettait un terme d’un commun accord à son partenariat avec le motoriste japonais Honda pour s’équiper du moteur Renault à partir de la saison 2018.

Honda restera toujours en Formule 1 l’an prochain, mais la firme japonaise équipera désormais l’équipe Toro Rosso pour les trois années restantes avant le grand chamboulement dans la réglementation moteur en 2021.

Mais pour l’instant, il reste encore six Grands Prix avant la fin de la saison 2017, et Honda fera en sorte de minimiser au maximum les améliorations apportées à son unité de puissance afin de se concentrer sur des résultats concrets sur la piste.

« L’une des choses que nous souhaitons faire est de minimiser les améliorations apportées au moteur pour le reste de la saison. » explique Yusuke Hasagawa, le responsable de Honda en F1. « Nous voulons uniquement maximiser nos chances de résultats au cours de cette année. »

Honda confirme que ce changement d’objectif est dû au fait que le motoriste ne travaillera plus avec McLaren l’année prochaine : « Auparavant, nous avons simplement priorisé l’amélioration de la performance, car toute amélioration allait se projeter sur l’année suivante, mais maintenant que nous savons que nous ne travaillerons pas avec Stoffel Vandoorne et Fernando Alonso l’an prochain, nous voulons nous concentrer uniquement sur les résultats de cette année pour McLaren. »