James Key : « Le Halo ressemble légèrement plus à une pièce de F1 »

James Key : « Le Halo ressemble légèrement plus à une pièce de F1 »

James Key, le directeur technique de l’équipe Toro Rosso, pense que le Halo qui sera monté sur la STR13 ressemblera « légèrement plus à une pièce de Formule 1 » grâce aux carénages aérodynamiques, par rapport aux versions testées précédemment.

La FIA a imposé l’introduction du dispositif de protection du cockpit pour des raisons de sécurité en 2018, la confirmation finale de la part de la fédération ne venant que vers le milieu de l’année dernière.

Alors que le Halo a été vivement critiqué d’un point de vue esthétique, James Key déclare que la liberté de rajouter quelques petits carénages et winglets pour minimiser l’impact aérodynamique a contribué à améliorer le look du Halo dans une certaine mesure.

« Nous allons devoir voir comment cela se passe. » déclare James Key au magazine Racer. « Je pense qu’avec les rajouts aérodynamiques, cela ressemblera un peu plus à une pièce de F1 par rapport à ce que nous avons pu voir auparavant. »

« Ce sera un peu plus raffiné visuellement car les équipes ont eu le temps de travailler un peu sur l’optimisation de l’aérodynamique. »

« Mon intuition est que nous allons nous y habituer, il y aura des discussions et toutes sortes d’opinions, j’en suis certain. »

« Je pense que nous nous y habituerons très vite et nous reviendrons très vite à l’essentiel : La course. »

Toutefois, James Key reconnaît que l’ajout du Halo a représenté un plus gros challenge lors des tests frontaux obligatoires de la FIA.

« Je pense que c’était plus difficile pour deux raisons. Premièrement, il s’agit d’un nouveau test, et il y a toujours des inconnues. »

« Mais il n’y a pas non plus de référence historique, ce qui en fait quelque chose de nouveau et de très différent par rapport aux tests précédents. »

« De toute évidence, il faut un cadre très robuste autour du pilote, ce qui nécessite une certaine charge et des conditions difficiles à appliquer pour s’assurer qu’il soit conforme. »

« C’est tout nouveau, un ensemble d’exigences à prendre en compte pour la conception du châssis et évidemment, tout le monde est un peu nerveux quand on l’essaye pour la première fois mais je suis heureux de dire qu’il fonctionne comme prévu.« 

commentaires