Restez connéctés

GP de France

Jean Alesi raconte son premier GP de France au Paul Ricard

Publié

le

© DR

Jean Alesi a débuté sa carrière en Formule 1 sur le circuit Paul Ricard du Castellet en 1989 à l’occasion du Grand Prix de France.

A l’époque Alesi n’était q’un illustre inconnu, mais en raison d’une incompatibilité de sponsors au sein de l’écurie Tyrell Racing, Jean Alesi a l’opportunité de débuter sa carrière en Formule 1 sur le circuit Paul Ricard à l’occasion du Grand Prix de France 1989.

Le Français marque les esprits en terminant quatrième de son tout premier Grand Prix de F1, dont il a même brièvement occupé la seconde place à la faveur des changements de pneus.

De sa première course en Formule 1, Jean Alesi en garde des souvenirs impérissables, alors que le circus de la F1 sera de retour en France le 24 juin 2018 au Castellet sur le circuit Paul Ricard où il a débuté sa carrière.

« Je me souviens de chaque virage, de mes sensations au volant, d’une voiture performante et en laquelle j’avais confiance pour tenter. » explique Jean Alesi sur le site internet du GP de France.

« Mon premier Grand Prix de Formule 1 en France, au Circuit Paul Ricard,  chez moi. Seizième sur la grille de départ, quatrième à l’arrivée d’une course marquée par de très nombreux incidents. Je suis passé ce jour-là de l’ombre à la lumière. »

« Le matin, j’étais un inconnu, le soir toutes les écuries et tous les médias parlaient de moi. J’avais saisi ma chance. A 25 ans, une carrière en Formule 1 s’ouvrait à moi. J’ai poussé la porte. »

« Cette opportunité, je la dois à un conflit de sponsoring peu avant chez Tyrrell. La marque qui y soutenait Michele Alboreto s’est retirée dès lors que l’écurie a signé un partenariat titre avec l’un de ses concurrents directs. »

« Le même sponsor que l’écurie Jordan avec laquelle j’étais en train de remporter le titre en Formule 3000. Je suppose que Ken Tyrrell, Eddie Jordan et ce sponsor ont rapidement évoqué la possibilité de faire un coup en me titularisant pour la première fois en F1 au Castellet… »

« Avec le recul, c’est une période assez incroyable de ma carrière. Neuf mois plus tôt, je n’ai plus rien, je suis sans volant. Après mon titre national en Formule 3 en 1987, ma collaboration avec l’équipe Oreca s’est mal passée en 1988 en Formule 3000. »

« Pour me montrer, je monte une petite équipe avec mon frère José pour aller disputer le prestigieux Grand Prix de Formule 3 International de Macao. C’est un circuit fou, j’y vais pour attaquer. »

« Deuxième de la course qualificative, je suis en tête du Grand Prix quand un de mes pneus se délamine ! Je m’accroche, refuse d’abandonner et passe la ligne sur trois roues à la quinzième place. Ma combativité plait à Eddie Jordan, je rejoins son écurie en Formule 3000 pour la saison 1989. »

« Lorsque le championnat débute en avril à Silverstone, je suis loin de me douter que je vais disputer le Grand Prix de France quatre mois plus tard… »

« J’ai disputé 13 Grands Prix de France, je suis monté sur le podium en 1996, ce fut toujours un énorme plaisir de donner le meilleur de moi-même à domicile, d’échanger et de partager avec les fans. Bien plus qu’une tradition à raviver, le retour de la Formule 1 dans notre pays est riche d’opportunités. »

« Il y a un savoir-faire français dans le sport automobile, les perspectives sportives, technologiques, industrielles et commerciales sont réelles, les enjeux importants dans de nombreux domaines. »

« Le Circuit Paul Ricard est à l’image de cette modernité française, et la remarquable qualité de ce site innovant dépasse bien des standards techniques, sans oublier son charme et son authenticité. Vivez la French course ! »

GP de France

La course contre la montre à débuté au Paul Ricard

Publié

le

© Morgan Mathurin

Cette semaine la course pour le Grand Prix de France a débuté sur le circuit Paul Ricard au Castellet avec les premiers travaux d’amélioration du tracé varois.

Les grands travaux ont débuté ce lundi 4 décembre afin de répondre aux exigences de la FIA et de la FOM,  avec au programme un rabotage de 5 cm de la piste principale et la pose d’un nouvel enrobé (90.000 m2 de surface à traiter).

« Tout ça se passera cet hiver, avec le resurfaçage complet de la piste et la modification de trois virages, l’idée est simplement de favoriser les dépassements, parce que c’est ça qu’on aime en Formule 1. » déclarait Stéphane Clair, le directeur du circuit Paul Ricard à Monaco en mai dernier.

Le circuit Paul Ricard se prépare donc à accueillir le grand cirque de la F1 comme il se doit pour le Grand Prix de France programmé le 24 juin 2018.

Continuer à lire

GP de France

La billetterie du Grand Prix de France 2018 est ouverte !

Publié

le

© DR

Depuis dix minutes, la billetterie du Grand Prix de France est officiellement ouverte au grand public, mais seuls les pass trois jours sont pour le moment disponibles.

Il est désormais possible d’obtenir les billets pour le Grand Prix de France 2018 au Castellet depuis 14h00 ce jeudi 16 novembre, la course aura lieu le 24 juin 2018.

Pour obtenir vos billets pour le Grand Prix de France 2018, il vous suffit de cliquer sur ce lien qui vous redirigera directement sur la billetterie officielle.

Tarifs des billets pour le GP de France F1 2018

Pass trois jours :

  • Or : 499€
  • Argent : 379€
  • Bronze : 249€
  • Enceinte générale : 129€
Continuer à lire

GP de France

Attention : Ouverture de la billetterie pour le GP de France ce jeudi 16 novembre

Publié

le

© GP de France

N’oubliez surtout pas que c’est ce jeudi 16 novembre 2017 qu’ouvre la billetterie officielle pour le Grand Prix de France 2018.

Une prévente a eu lieu la semaine dernière sur le site internet du Grand Prix de France où seulement 2000 tickets étaient à la vente à des prix exceptionnels.

Mais ce jeudi 16 novembre, la billetterie officielle sera disponible en ligne à cette adresse et c’est ici et seulement ici que vous pourrez acheter vos billets pour l’édition 2018 du Grand Prix de France au Castellet.

« Dire que nous partons de 0 n’est pas usurpé puisque le Grand Prix de France a disparu depuis dix ans. » expliquait Gilles Dufeigneux, le patron du GP de France, la semaine dernière lors d’une conférence de presse.

« 2018 sera l’année 1 d’une nouvelle aventure que nous allons réussir. L’enjeu est de taille, mais la Formule 1 est de retour en France pour de nombreuses années. »

Rendez-vous dés demain à partir de 14h00 sur le site du Grand Prix de France pour acheter vos billets pour cette première édition en 2018, qui fêtera le retour de la F1 en France.

Continuer à lire

GP de France

Événement : Le Paul Ricard ouvre exceptionnellement ses portes et le tracé du GP de France

Publié

le

© DR

Le Circuit Paul Ricard se joindra à nouveau à l’opération nationale du Téléthon en proposant au grand public de venir rouler sur le circuit le dimanche 26 novembre et de participer à de nombreuses activités en famille, dans le but de récolter des fonds pour l’association.

Le circuit du Grand Prix de France accessible à tous

Le dimanche 26 novembre de 10h à 17h, le Circuit Paul Ricard ouvrira exceptionnellement ses portes aux visiteurs pour promener ou rouler sur la piste de F1 en famille ou entre amis en vélo, en roller, trottinette… (pas de véhicules motorisés). Une participation de 4 euros sera demandée pour les adultes et 2 euros pour les moins de 12 ans.

Des activités pour toute la famille

D’autres activités seront également proposées pour le plaisir des petits comme des grands. Pour les amateurs de sensations fortes, des baptêmes sur le circuit à bord de la Safety Car Audi R8 V10, d’une Porsche GT3 RS et Porsche Cayman et d’autres surprises. Mais aussi des baptêmes de cascade voiture pour les plus téméraires.

A quelques mois du retour du Grand Prix de France de F1 au Castellet, un univers F1 ravira le public : exposition de voitures miniatures, jeux en réalité virtuelle, photo souvenir dans une monoplace mythique…

Il sera également possible de faire des balades en Spyder, side-car, ou encore en voiturettes de golf et voiturettes électriques. Les jeunes pilotes pourront faire de la mini-moto et s’essayer à la conduite d’une voiture de série (dès 7 ans).

Grand succès chaque année, l’atelier des Pompiers avec tour de camion de pompiers et, nouveauté cette année, manipulation de la lance incendie. Les plus petits pourront s’amuser dans un château gonflable aux couleurs des héros du film « Cars », gagner des lots à la pêche aux canards, et s’essayer à manipuler une mini-pelle.

Sport 2000 animera un espace Sport avec ping pong, concours de jongles de foot, basket… mais des activités tir à l’arc et golf seront aussi proposés.

Une grande tombola permettra aux plus chanceux de remporter des lots prestigieux : week-end spa, stage de pilotage sur GT d’exception, déjeuner gastronomique, séjour vacances, baptême aérien…

Si l’accès à l’enceinte générale du Circuit sera gratuite, une participation entre 2 et 4 euros sera demandée par activité, les baptêmes de vitesse seront à 39 euros, et le tout sera reversé à l’AFM Téléthon. On compte sur la mobilisation de tous pour battre le record de recettes de l’an dernier !

Partenaires de la journée

Charles Bernard Adréani – Aéroport International du Castellet – Agence Kolibri – Eric Amato – Joelle & Franck Bruat – CAO Compagnie d’Arc Ollioulaise – Eric Charles – CDARC 83 – Club Spyder PACA – Coca-Cola Midi – Com 1 Grand – Dragotto – EasyMonneret – Mr & Mme Etienne – European Le Mans Series – Pascal Fabre – Face à Face Production – GEPS – GL Events – Jean-Paul Gosset – GT Drive – Philippe Hortail – JOTT – Karting Circuit Paul Ricard – La Tarte Tropézienne – Le Castellet Nature & Aventure – Antoine Leclerc – Monacair – Morgan Mathurin – Nostalgie Toulon – NPO Events – NRJ Networks – OK Corral – Oreca – PSM – Ricard – RCT – SC Media – Sport 2000 – SRO – Jean Von Essen – Virgin Radio Provence – Winfield Heritage

Continuer à lire

GP de France

Tout ce qu’il faut savoir sur le Grand Prix de France

Publié

le

© Pirelli

Après avoir lancé une prévente ce mardi sur 2000 billets pour le Grand Prix de France 2018, les organisateurs de l’épreuve ont dévoilé un peu plus de détails sur la vente des billets.

Alors qu’il ne reste que huit mois avant que la Formule 1 ne retourne en France, les organisateurs dévoilent enfin les prix des billets pour le Grand Prix de France 2018, des prix « populaires » mais aussi « premium ».

« Il y a eu une prévente pour lancer l’opération. » rappelle Gilles Dufeigneux, le patron du Grand Prix de France. « Ceux qui auront eu la chance d’être retenus bénéficieront de prix tout à fait extraordinaires. »

« Mais le cœur de la billetterie ira du premium, avec des places en tribunes couvertes très bien placées, aux pass d’enceinte générale, qui vous permettent de cheminer sur les trois quarts du périmètre du circuit. » expliquait ce mardi Dufeigneux sur BFM Sport.

« Ce sera donc une politique tarifaire à la fois premium et populaire, c’est le retour du Grand Prix de France, on veut donc faire quelque chose de très qualitatif. »

« Il y aura beaucoup d’événements, d’animations, et une très belle course. Pour tout ceux qui veulent y mettre le prix, il y aura vraiment un produit qui correspondra à cet engagement financier. »

Des animations à gogo

Outre le F1 Live show en direct de Marseille, beaucoup d’autres animations seront proposées aux spectateurs présents sur le circuit le week-end du Grand Prix de France.

« Des animations, il va y en avoir beaucoup. » insiste Gilles Dufeigneux. « Il y aura la patrouille de France, mais aussi le Tango bleu, qui est la patrouille de France version hélicoptère. Nous travaillons également sur l’hypothèse d’avoir deux  grands concerts sur le circuit. »

« Sur le circuit en lui-même, il y aura une fan zone, comme celle que l’on voit se développer depuis le Grand Prix d’Espagne. Ce sera donc une fan zone avec des simulateurs, des changements de pneus, et bien-sûr du merchandising avec beaucoup de produits dérivés à la vente. »

Les places pour les spectateurs ont été volontairement limitées pour la première édition du Grand Prix de France, avec 50 000 places en tribunes et le reste en enceinte générale.

Les prix des billets varieront entre 129 euros et 499 euros pour un pass de trois jours, et des offres premium seront bien évidemment disponibles pour les personnes souhaitant un billet spécial dans le paddock club par exemple.

 

Continuer à lire

GP de France

La Formule 1 fera son show dans les rues de Marseille avant le GP de France

Publié

le

© DR

Comme à Londres cette année, la Formule 1 fera son show dans les rues de Marseille en 2018 dans le cadre du Grand Prix de France.

Gilles Dufeigneux, directeur général du groupement d’intérêt public du Grand Prix de France, a confirmé cette semaine qu’un grand show aura lieu dans les rues de Marseille en juin prochain.

« La FOM nous l’a annoncé il y a quelques jours, il y aura une grande animation à Marseille, un peu comme ce qui a été fait à Londres cette année avant Silverstone. » déclare Gilles Dufeigneux  ce mardi lors d’une conférence de presse.

« Il y aura une grande animation autour de la Formule 1, gratuite, populaire, avec les pilotes et les écuries afin de toucher le plus grand nombre, et servir d’introduction, ou en tout cas d’amorçage, pour ceux qui iront sur le circuit le vendredi, le samedi ou le dimanche. »

Aucune date fixée pour le moment

« Ça sera la semaine du Grand Prix, mais c’est en discussion. Je rappelle que le jeudi il y a la fête de la musique, donc tout ça va être mis en musique, c’est le cas de le dire. »

En toute logique, l’événement devrait avoir lieu le mercredi avant le Grand Prix de France, puisque le jeudi est réservé aux conférences de presse en Formule 1.

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.