Jean Todt relance l’idée d’un partage de moteur entre la F1 et le WEC

Jean Todt relance l’idée d’un partage de moteur entre la F1 et le WEC

Le président de la FIA, Jean Todt, a relancé l’idée, déjà proposée il y a quelques années, d’un moteur qui pourrait être utilisé à la fois en Formule 1 mais aussi dans d’autres championnats.

En raison des énormes investissements requis ces dernières année pour le développement des moteurs hybrides en F1, Jean Todt a décidé de relancer cette idée d’homogénéisation dans le sport automobile afin de réduire drastiquement les coûts.

A l’heure actuelle, chaque catégorie du sport automobile développe son propre modèle de moteur selon une réglementation précise et adaptée au championnat. Mais le président de la FIA suggère de proposer une motorisation de base dont l’usage pourrait être adapté dans la plupart des grands championnats en sport auto.

« Nous devrions nous demander si probablement nous pourrions utiliser ce moteur dans d’autres catégories du sport automobile. » déclare Jean Todt.

« Actuellement, chaque catégorie a sa propre réglementation, donc, nous devrions essayer de voir si nous pouvons avoir des synergies. »

« Nous avons le championnat d’endurance avec le LMP1, nous avons des moteurs complètement différents, donc cela aurait du sens d’envisager un avenir qui utilise cette synergie. »

Il ne s’agit pour l’instant que d’une simple idée de la part du président de la FIA, mais nul doute qu’elle devrait être largement discutée lors du prochain conseil mondial du sport automobile.