La F1 teste un nouveau micro pour les moteurs à Abou Dhabi

La F1 teste un nouveau micro pour les moteurs à Abou Dhabi

La Formule 1 testera de nouveaux micros placés sur les monoplaces ce week-end à Abou Dhabi dans le but de rendre meilleur le son à la télévision lors des séances de roulage.

Face aux critiques concernant les sons des moteurs V6 turbo depuis leur introduction en 2014, la Formule n’a cessé de travailler pour rendre plus bruyants les unités de puissance.

Si le son des moteurs a été nettement augmenté depuis 2014, force est de constater que les efforts de la F1 n’ont pas suffit pour rendre plus spectaculaires les courses dans la discipline.

En ce sens, après plusieurs tests effectués cette saison sur de nouveaux microphones montés sur les monoplaces, les techniciens chargés de mettre en place cette technologie sont sur le pont de valider un concept qu’ils pensent utilisable par toutes les équipes à partir de la saison prochaine.

« A partir de l’Australie, nous avons commencé à chercher des alternatives, nous avons essayé de placer des micros près de l’échappement. » explique Steve Smith, responsables des caméras embarquées en Formule 1.

« Mais plus on est proche [de l’échappement], plus il fait chaud. l’environnement est difficile et cela a échoué. Nous avons donc contacté notre fournisseur, et ils nous ont fait quelque chose de plus robuste. »

« Il y a eu des discussions pour un microphone en céramique, mais la construction n’était en fait pas aussi cruciale que le diaphragme interne qui créé le son. Nous pouvions avoir un diaphragme plus gros, mais cela déforme le son. Le fournisseur a donc opté pour un nouveau micro. »

Le micro testé ce vendredi sur la Force India de Sergio Perez à Abou Dhabi devra encore être validé par la F1. Si les tests sont concluants, ce micro sera introduit en Formule 1 en 2018.