La FIA répond à Sebastian Vettel sur le déploiement de la Safety Car

La FIA répond à Sebastian Vettel sur le déploiement de la Safety Car
© DR

GP de Chine – Shanghai : Sebastian Vettel s’est interrogé sur le temps qu’a mis la FIA pour envoyer la voiture de sécurité en piste au Grand Prix de Chine ce dimanche lorsque des débris étaient présents dans un virage du circuit.

Selon le pilote Ferrari, la Safety Car a été déployée au moment où les leaders de la course passaient devant les stands, ne leur permettant pas de rentrer pour changer de gommes, contrairement aux deux pilotes Red Bull.

L’Allemand demande donc des explications à la FIA et veut comprendre pourquoi une telle décision a directement chamboulé les classements du Grand Prix de Chine.

Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a tenu à répondre à Sebastian Vettel, insistant sur le fait que la sécurité restait la priorité pour la Fédération et qu’il n’était pas de son ressort de s’assurer que personne ne perdait la course dans de telles conditions.

« Je ne cherche pas à savoir qui va être avantagé ou désavantagé. » explique Charlie Whiting. « Vous vous souvenez il y a quelques années en Hongrie, Nico [Rosberg] menait la course, et les quatre premières voitures étaient juste après l’entrée des stands, et elles ont été désavantagées. »

« C’est un peu un mystère pour moi, parce que nous avons la VSC depuis 2015, nous avons la voiture de sécurité depuis 20 ans, et nous savons qu’à chaque intervention il y aura des gagnants et des perdants. »

« Si nous devons réfléchir pour savoir qui sera favorisé et travailler pour que tout le monde ait exactement la même chance, nous n’avons pas le temps pour ça. Ce n’est pas notre travail de faire ça. »