Lando Norris espère s’habituer très vite au Halo

Lando Norris espère s’habituer très vite au Halo

Le pilote de réserve de l’équipe McLaren, Lando Norris, n’est pas trop inquiet de l’impact du Halo sur la visibilité pour les pilotes en Formule 1.

Rappelons que la FIA a rendu obligatoire l’utilisation du Halo en F1 et en F2 à partir de 2018, un système qui pourrait vite devenir gênant en termes de visibilité pour certains pilotes, mais pour Lando Norris, qui a l’habitude de rouler avec des cockpits fermés en endurance, il suffira juste de s’adapter.

« J’espère que l’adaptation sera assez rapide, parce que lorsque j’ai piloté une LMP2 avec un toit, je me suis adapté rapidement. » explique Norris à Crash.net, qui s’apprête à participer aux 24 heures de Daytona aux côtés de Fernando Alonso.

« Mais ce n’est pas un Halo, et c’est toujours différent de ce à quoi je suis habitué. Certains pilotes ont déjà roulé avec [le Halo], pas en Formule 2 ou F3, mais je crois que des gars comme Georges [Russell] ont roulé avec Mercedes. »

« Je ne pense pas que ce soit problématique, il y a juste au virage de l’Eau Rouge [à Spa] et au quatrième virage à Budapest où ils ont dit qu’il y avait un petit problème de visibilité. »

Le jeune pilote McLaren devrait faire quelques apparitions au volant de la MCL33 cette année, notamment lors des essais privés, mais en ce qui concerne les essais libres du vendredi, l’équipe britannique n’a pas pour habitude de priver ses pilotes titulaires de roulage en week-end de course.

commentaires