Restez connéctés

Mclaren-Renault

L’arrivée tardive de Renault a fait prendre du retard à McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

Le directeur de la compétition chez McLaren, Eric Boullier, estime que l’équipe britannique affiche déjà deux semaines de retard sur le programme de développement de la monoplace 2018.

Les dernières discussions avec Honda pour essayer de divorcer dans les règles ont obligé Renault et McLaren à faire l’annonce officielle de leur partenariat au Grand Prix de Singapour, soit deux semaines après la date butoir, qui avait été fixée au Grand Prix d’Italie.

Cependant, bien que l’équipe soit en retard, le décalage actuel n’affectera pas le processus de conception et de fabrication de son châssis 2018 comme le confirme Eric Boullier.

« Evidemment c’est un défi. » confirme le Français. « Maintenant, nous devons travailler [24h/24h] pour essayer de récupérer quelques semaines où une décision idéale aurait pu être prise, mais ces deux semaines sont récupérables. »

« Bien-sûr, nous n’avons pas la même expérience que certains clients [de Renault], alors nous devrons découvrir le package. Mais je pense que nous pouvons faire confiance à nos ingénieurs pour faire un très bon travail et rattraper les deux semaines. »

« Mais cela va être une énorme quantité de travail, cependant, je suis content de voir qu’il y a beaucoup d’énergie à l’intérieur de l’équipe. »

McLaren est habituée à avoir un certain retard dans le développement de sa monoplace depuis quelques mois maintenant, et déjà l’année dernière, l’équipe avait demandé à ses employés de travailler jour et nuit à l’usine afin de terminer la monoplace 2016 juste avant les premiers essais hivernaux.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.