Restez connéctés

championnat

Mercedes pourrait utiliser les consignes d’équipe

Publié

le

© Mercedes-AMG

Niki Lauda, le directeur non exécutif de Mercedes, n’écarte pas l’idée de devoir utiliser des consignes d’équipe avant la fin du championnat du monde 2017.

L’équipe championne du monde en titre a donné à ses deux pilotes une liberté absolue de se battre cette année, mais maintenant que Ferrari a clairement mis tous ses œufs dans le même panier en misant tout sur Sebastian Vettel, Mercedes va devoir réagir en conséquence.

« Bien sûr, nous discutons de la façon dont nous pouvons aborder de telles situations à l’avenir. » déclare Niki Lauda au journal Osterreich. « Nous n’avions le droit de rien faire durant deux semaines, mais désormais, nos ingénieurs sont en demande. »

« Nous voulons rattraper l’avantage que Ferrari a sur les pistes les plus lentes, et Spa devrait mieux nous convenir que la Hongrie. »

Au classement constructeurs, Mercedes est toujours en tête devant Ferrari, la firme à l’étoile compte 357 points au compteur, soit 39 points d’avance sur la Scuderia.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.