Restez connéctés

Mclaren-Renault

Le directeur de McLaren est tombé sous le charme de Carlos Sainz

Publié

le

© Renault

Le directeur de l’équipe McLaren-Renault, Zak Brown, avoue être un fan de Carlos Sainz, qu’il n’hésiterai pas à embaucher si besoin.

Le jeune pilote espagnol a été prêté par Red Bull à Renault pour une saison, mais déjà dès ses premières courses avec le constructeur français à la fin de la saison 2017, Sainz s’est fait remarquer par ses performances bien au dessus de celles de son prédécesseur chez Renault : le Britannique Jolyon Palmer.

« Carlos est un très bon pilote, et je dois avouer que je suis même fan de lui. » déclare Zak Brown. « Carlos est assurément un pilote que nous pourrions envisager de recruter chez Mclaren. »

« Nous n’avons pas de volant libre pour le moment, mais si nous cherchions un pilote, Carlos serait parmi les premiers de notre liste, car je pense qu’il est un très bon pilote. »

Alonso prêt à aider son compatriote

Déjà en début d’année, Fernando Alonso déclarait qu’il ferait tout ce qu’il peut pour aider Carlos Sainz à obtenir un baquet chez McLaren un jour.

« McLaren restera toujours McLaren. A un certain moment, l’équipe sera sur le podium, parmi les cinq meilleures équipes. Ils seront toujours là, après trois années difficiles, arriveront les bons moments. » déclarait Alonso.

« Je ne sais pas si McLaren sera championne dans cinq ou dix ans, mais il y a plus de possibilités que Toro Rosso [Sainz était encore chez Toro Rosso à l’époque]. Donc, si Carlos [Sainz] a une chance, je vais le soutenir. »

.
Cliquez pour commenter

Mclaren-Renault

McLaren et CNBC annoncent un partenariat pluriannuel

Publié

le

© DR

Mclaren annonce ce mardi la signature d’un contrat pluriannuel avec la chaîne de télévision d’information économique et financière CNBC.

L’équipe de Woking avait annoncé cet hiver que les sponsors seraient présents sur la carrosserie de la MCL33 en 2018, et voici donc l’identité du premier partenaire de la formation britannique.

« CNBC est une marque de classe mondiale, leader sur le marché et un excellent choix pour McLaren. » déclare Zak Brown, directeur exécutif de McLaren.

« Ce partenariat améliorera grandement notre capacité à atteindre un public cible mondial tout en permettant à CNBC et à McLaren de mettre en valeur les attributs et les valeurs partagés. »

« La Formule 1 est un sport qui connaît des changements passionnants à de multiples niveaux et transmettre cette histoire à une entreprise mondiale aidera à rehausser le profil non seulement de McLaren et de CNBC, mais aussi de la Formule 1. » conclut l’Américain.

McLaren sera équipée du moteur Renault cette année, une première depuis la création de l’équipe en 1963.

Continuer à lire

Mclaren-Renault

McLaren accepte les problèmes de fiabilité avec Renault en échange d’une bonne performance

Publié

le

© McLaren-Honda

McLaren se prépare à rencontrer des problèmes de fiabilité avec le moteur Renault qui sera monté sur le châssis de la MCL33 cette année.

L’équipe de Woking s’attend à rencontrer des problèmes de fiabilité dans ce qui sera sa première année en tant que client de Renault, mais la formation britannique est prête à les accepter en échange de la performance qui lui a fait défaut durant les trois dernières années avec Honda.

Renault a connu un certain nombre de problèmes en termes de fiabilité en 2017, mais le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, ne se soucie pas de ces faiblesses tant que la performance est au rendez-vous.

« En fin de compte nous sommes très confiants, ils [Renault] ont la puissance, ils ont démontré qu’ils ont la puissance. » déclare Zak Brown.

« Ils ont eu des problèmes de fiabilité quand ils ont mis toute la puissance, vous avez pu voir ça à Mexico, et quelqu’un m’a dit qu’ils avaient cassé quatre moteurs, mais en attendant ils ont dominé la course [victoire de Max Verstappen avec un moteur Renault]. »

« Nous voulons revenir sur le devant de la scène, nous connaissons la course automobile, la performance peut causer une perte de fiabilité, nous pensons qu’ils sont au top, ils pensent qu’ils sont au top et ils pensent qu’ils ont identifié d’où venaient les problèmes. »

« Je suis certain qu’ils auront un problème de moteur à un certain moment de la saison mais c’est la course. Nous espérons simplement ne pas en avoir trop et surtout nous espérons les avoir en étant à l’avant de la grille.« 

« Ce serait une grosse amélioration. On doit rebondir maintenant et répondre aux attentes. On ne reviendra pas en arrière et une équipe de Formule 1, c’est bien plus qu’une unité de puissance.« 

« Donc pas plus de soucis que je pense n’importe qui aurait à n’importe quelle course de début de saison avec des tas d’inconnues mais ils savent ce qu’ils font. Ils ont remporté six championnats au cours des treize dernières années donc ils ne sont pas loin.« 

Continuer à lire

Mclaren-Renault

McLaren : Deux jours de tournage avant les essais hivernaux à Barcelone

Publié

le

© McLaren-Honda

Dans un peu plus d’un mois (le 23 février) McLaren dévoilera sa MCL33 censée redorer le blason de l’écurie britannique après trois années de galère en fond de grille à cause du moteur Honda.

La MCL33  rentrera dans l’histoire dés le jour de sa présentation, puisqu’il s’agira de la toute première McLaren équipée d’un moteur Renault.

L’écurie de Woking fera une présentation en ligne comme l’an dernier le lendemain des présentations de la Ferrari et de la Mercedes W09.

Dans la foulée, McLaren a décidé d’organiser deux journées de roulage avec sa nouvelle monoplace comme l’autorise le règlement pour ce que l’on appelle dans le jargon un Filming Day ( journée de tournage).

Pour l’heure, la piste choisie par McLaren pour ces deux journées de tournage n’a pas encore été révélée, mais tout porte à croire qu’il s’agira comme l’an dernier de la piste officielle des essais hivernaux à Barcelone.

Les essais hivernaux débuteront le 26 février 2018 à Barcelone pour une session de quatre jours, puis la seconde session débutera le 6 mars pour s’achever le 9 mars 2018.

Direction ensuite l’Australie pour la première manche du championnat du monde de Formule 1 2018 sur le tracé de l’Albert Park de Melbourne.

Continuer à lire

Mclaren-Renault

Eric Boullier : « McLaren n’est pas en F1 pour faire de la figuration »

Publié

le

© McLaren-Honda

Le directeur de la compétition chez Mclaren, le Français Eric Boullier, est persuadé que le niveau de fiabilité du groupe propulseur Renault sera à la hauteur des attentes de l’équipe cette année.

En 2017, Renault a été confronté à de nombreux problèmes de fiabilité avec son moteur, des problèmes qui ont touché l’équipe d’usine, mais aussi et surtout, Red Bull Racing et Toro Rosso.

Mais ces multiples problèmes de fiabilité n’inquiètent absolument pas Eric Boullier, bien habitué il est vrai,  de voir l’une de ses monoplaces abandonner ces dernières années.

« Les soucis de fiabilité rencontrés par Renault la saison dernière ne nous inquiètent pas du tout. » déclare Eric Boullier à Auto Hebdo. « Renault a pris des mesures et fournit un énorme effort pour faire un bond dans ce domaine. »

Le Français insiste sur le fait que McLaren ne ressent pas de pression supplémentaire en raison de l’utilisation du moteur Renault, qui équipe déjà Aston Martin Red Bull Racing, l’une des équipes rivale de McLaren.

« On ne ressent pas de pression supplémentaire, au contraire. C’est très motivant d’avoir deux références avec Red Bull et Renault. McLaren n’est pas en Formule 1 pour faire de la figuration. » conclut Boullier.

Continuer à lire

Mclaren-Renault

La carrosserie de la McLaren affiche complet

Publié

le

© McLaren-Honda

McLaren affirme que la carrosserie de sa future MCL33, qui sera dévoilée le 23 février prochain, sera entièrement décorée par les sponsors en raison des nombreux contrats signés ces derniers temps par l’équipe.

L’équipe de Woking a mis un terme à son partenariat avec Honda, long de trois années, pour devenir cliente du constructeur français Renault, qui lui fournit son moteur à partir de cette saison 2018.

Une nouvelle association qui suscite un grand intérêt auprès des sponsors selon McLaren, qui annonce que de nombreuses grandes marques ont rejoint l’équipe cette année.

« Nous suscitons l’intérêt auprès de nombreux sponsors, un grand intérêt même. » déclare Zak Brown, le directeur de McLaren à Racer. « Etant donné mes années d’expérience dans le domaine, j’aime ce à quoi nous sommes parvenus pour la saison à venir. »

« Nous avons eu des discussions avec de nombreuses grandes marques, nous en avons signé quelques-unes et nous allons commencer à les révéler ce mois-ci. »

« Vous connaissez chacune des sociétés dont nous parlons, ce sont des sociétés que vous vous attendriez à retrouver sur une McLaren, et où chacun est leader dans son domaine. »

« Lorsque nous révélerons notre nouvelle monoplace le mois prochain, vous pourrez voir qu’il n’y a plus de place sur la carrosserie. » conclut l’Américain.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.