Le fiasco Honda a pesé lourd dans la recherche de sponsors pour McLaren

Le fiasco Honda a pesé lourd dans la recherche de sponsors pour McLaren

Le patron de McLaren a admis que les difficultés rencontrées avec Honda durant trois saisons ont gravement compliqué sa tâche pour trouver de nouveaux sponsors.

Le partenariat désastreux entre l’équipe de Woking et le motoriste japonais a logiquement pesé sur les capacités de McLaren a attirer de nouveaux sponsors et donc de grosses rentrées d’argent dans les caisses de la formation britannique.

Mais le nouveau contrat signé avec Renault à partir de la saison 2018 devrait permettre d’inverser la situation et de relancer les perspectives commerciales de McLaren l’an prochain.

« Fort heureusement, j’ai de l’expérience dans ce domaine, mais nous savions que pendant la saison nous ne pourrions pas trouver de nouveaux partenaires avec tous nos problèmes. » explique Zak Brown à Auto Motor Und Sport.

« Nous ne pouvions pas vendre à des commanditaires potentiels une histoire selon laquelle tout s’arrangerait l’an prochain. C’était l’une des raisons pour lesquelles nous avions besoin d’un nouveau fournisseur de moteur. »

« Nous devions prouver que nous étions prêts à changer les choses et à garder nos pilotes. Les gens croient encore en McLaren, croient en Renault et croient en Alonso et Vandoorne. Je peux donc dire maintenant que les discussions avec de nouveaux sponsors se déroulent très bien. »