Les pilotes de Formule E seront confrontés à un défi unique à Rome

Les pilotes de Formule E seront confrontés à un défi unique à Rome
© DR

La Formule E a rendez-vous à Rome en Italie ce week-end pour le tout premier ePrix de Rome de l’histoire, mais la topographie de la ville italienne ajoutera certainement un élément spécial pour tous les pilotes.

Luca Filippi, le pilote de l’équipe NIO, estime que les pilotes de Formule E vont devoir affronter un défi unique ce week-end à Rome en raison d’un tracé comportant 21 virages autour du quartier Européen de la capitale italienne, et qui constitue le deuxième circuit le plus long du calendrier,  mais surtout en raison d’une topographie vallonée.

« Ce sera très intéressant, parce qu’il y a un grand changement d’altitude depuis la partie supérieur, ce qui est le point de départ et l’épingle. » déclare Filippi à Autosport. 

« Ensuite la partie inférieur où se trouve le parc redescend définitivement et passe sous un tunnel, puis ça remonte sur la colline. »

« C’est intéressant et un peu unique, puisque à part Monaco et Macao, peu de circuits urbains offrent de grands changements d’altitude. »

Un tour sur le Circuto Cittadino Dell’EUR à Rome