Connect with us

Haas ne comprend pas la pénalité de Kevin Magnussen au Canada

Haas-magnussen l'équipe ne ne comprend pas la pénalité de Magnussen au Canada
© Haas F1 Team

haas

Haas ne comprend pas la pénalité de Kevin Magnussen au Canada

Le team principal de l’équipe Haas, Gunther Steiner, ne comprend toujours pas la décision des commissaires de course du Grand Prix du Canada, qui ont décidé de sanctionner le pilote de l’équipe américaine, Kevin Magnussen, pour avoir dépassé la McLaren de Stoffel Vandoorne sous une voiture de sécurité virtuelle.

Le pilote danois a rendu sa place tout de suite au pilote McLaren, après s’être rendu compte qu’il avait commis une erreur, mais les commissaires de course n’ont pas tenu compte de cela et ont infligé au Danois une pénalité de cinq secondes.

A l’arrivée de la course dimanche, Kevin Magnussen ne pouvait pas cacher sa frustration face à une pénalité qu’il trouve injuste : « J’ai anticipé la fin de la voiture de sécurité virtuelle en accélérant, et j’ai dépassé Stoffel. Mais je l’ai laissé repasser tout de suite, pour ensuite le repasser au prochain virage. En principe, quand cous rendez votre position, c’est bon. Je pense vraiment que c’est un jugement très injuste de la part des commissaires de course. » déclarait Magnussen à l’arrivée du Grand Prix.

Magnussen a finalement terminé la course à la douzième position, alors qu’il pouvait se battre pour le top dix avant de prendre cette pénalité. Son patron n’en démord pas, c’est toujours Haas qui reçoit les pénalités !

« Il a rendu sa place ! Si quelqu’un est toujours pénalisé, il semblerait que ce soit toujours nous. Je ne pense pas que nous soyons si mauvais. Bien-sûr, Kevin a eu tort, il n’aurait pas dû attaquer si tôt, mais il a rendu sa place tout de suite après. J’ai vraiment besoin de revoir tout ça, car je ne suis pas sûr de la réglementation et de la façon dont c’est écrit. Oui il a doublé sous la voiture de sécurité virtuelle, mais il a rendu sa place, peut-être que finalement, il était préférable qu’il reste devant. » déclare Steiner.

 

To Top