Restez connéctés

honda

McLaren devrait aider Honda à trouver une autre équipe

Publié

le

© McLaren-Honda

McLaren pourrait perdre l’exclusivité des moteurs Honda en 2018, comme l’a reconnu Eric Boullier, directeur de la compétition chez Mclaren. L’équipe Sauber émerge comme l’option la plus probable pour l’an prochain, même si pour l’instant aucune confirmation ou annonce n’a été faite.

Mais pour Honda, le fait de fournir une seconde équipe serait une source inestimable de données supplémentaires sur son unité de puissance, ce qui pourrait être la meilleure solution finalement pour que le motoriste japonais réussisse à résoudre ses problèmes.

Si Ron Dennis opposait son veto à ce que Honda fournisse une seconde équipe de F1, désormais, la formation basée à Woking a changé d’avis et se montre plus ouverte à partager l’unité de puissance Honda avec une écurie rivale.

« Nous apporterons notre soutien à Honda dans la recherche d’un client. Mais cette année, Honda n’en aurait pas été capable, tout le monde aurait été affaibli. Mais maintenant, les choses sont différentes. » déclare Eric Boullier.

Cependant le Français veut être certain que l’arrivée d’une seconde équipe ne nuira pas au partenariat entre Honda et McLaren.

« Fournir d’autres équipes est une bonne chose, car obtenir plus de roulage est définitivement une bonne chose. Nous sommes partenaires, donc à un moment donné, il y aura une seconde équipe, et je pense que nous devrons soutenir notre partenaire. Mais nous devons nous assurer que cela ne nuise pas à notre partenariat avec Honda. » conclut Boullier.

honda

Honda va faire en sorte de limiter les pénalités d’ici la fin de l’année

Publié

le

Le calvaire de McLaren aux côtés de Honda est sur le point de se terminer, mais il reste tout de même encore six courses avant la délivrance et la fin de la saison 2017.

La semaine dernière à Singapour, Mclaren a annoncé qu’elle mettait un terme d’un commun accord à son partenariat avec le motoriste japonais Honda pour s’équiper du moteur Renault à partir de la saison 2018.

Honda restera toujours en Formule 1 l’an prochain, mais la firme japonaise équipera désormais l’équipe Toro Rosso pour les trois années restantes avant le grand chamboulement dans la réglementation moteur en 2021.

Mais pour l’instant, il reste encore six Grands Prix avant la fin de la saison 2017, et Honda fera en sorte de minimiser au maximum les améliorations apportées à son unité de puissance afin de se concentrer sur des résultats concrets sur la piste.

« L’une des choses que nous souhaitons faire est de minimiser les améliorations apportées au moteur pour le reste de la saison. » explique Yusuke Hasagawa, le responsable de Honda en F1. « Nous voulons uniquement maximiser nos chances de résultats au cours de cette année. »

Honda confirme que ce changement d’objectif est dû au fait que le motoriste ne travaillera plus avec McLaren l’année prochaine : « Auparavant, nous avons simplement priorisé l’amélioration de la performance, car toute amélioration allait se projeter sur l’année suivante, mais maintenant que nous savons que nous ne travaillerons pas avec Stoffel Vandoorne et Fernando Alonso l’an prochain, nous voulons nous concentrer uniquement sur les résultats de cette année pour McLaren. »

 

Continuer à lire

honda

Honda veut montrer tout le potentiel de sa technologie

Publié

le

© McLaren-Honda

Honda souhaite désormais montrer tout le potentiel de son moteur à partir de la prochaine saison de Formule 1 après avoir essuyé beaucoup de critiques au cours des trois dernières années.

Le motoriste japonais va désormais travailler avec l’équipe Toro Rosso pour trois saisons, et les progrès déjà réalisés avec McLaren ces derniers mois pourraient être que le début d’un succès qui aura mis plusieurs années avant d’apparaître.

« En travaillant avec McLaren, j’ai pu réaliser qu’il s’agit d’une très grande entreprise qui est très ordonnée. » Déclare Masashi Yamamoto, le directeur de la compétition chez Honda.

« Cette entreprise est naturellement très forte grâce à cela, mais en même temps, elle peut éprouver des difficultés à s’adapter au changement, contrairement à Toro Rosso, qui est une entreprise en plein développement. »

« Il est très important pour nous de travailler dans un partenariat qui nous mène vers le même objectif, donc, en ce qui nous concerne, nous sommes impatients de travailler avec eux d’une manière plus étroite. »

« S’il fallait comparer ces deux équipes à un type de cuisine, je dirais que McLaren est une cuisine Française très sophistiquée, alors que Toro Rosso serait plutôt une cuisine de terroir, un ragoût maison délicieux auquel nous pouvons ajouter de nouveaux ingrédients. »

« Les règles actuelles vont jusqu’en 2020, donc, il nous reste encore trois années pour montrer nos progrès technologiques. Nous voulons montrer le potentiel de Honda. » conclut le Japonais.

Continuer à lire

honda

Honda vise le top 3 avec Toro Rosso

Publié

le

© DR

C’est désormais officiel, Honda et McLaren se sont séparés d’un commun accord après trois saisons catastrophiques, pour ne pas dire pitoyables.

Honda va désormais devoir se concentrer sur son prochain objectif en Formule1, celui de faire en sorte de rendre Toro Rosso compétitive après avoir signé un partenariat avec la formation de Faenza.

Cette alternative permet à Honda de ne pas quitter la Formule 1, même si cette idée n’a jamais été envisagée selon le directeur des opérations de communication du motoriste japonais, Katsuhide Moriyami.

« Nous avons une histoire longue de plus de 50 ans en Formule 1. » déclare le Japonais. « La F1 est une culture très importante et figure dans l’ADN de notre entreprise. »

« Il est vrai que nous avons traversé une situation délicate ces dernières années, et personne n’était satisfait des résultats actuels, particulièrement au conseil d’administration. Nous avons donc entamé de nombreuses discussions, mais quitter la Formule 1 n’a jamais été une option pour nous. »

Se battre pour un top 3 en 2018

Désormais Honda va tout faire pour revenir aux avant-postes l’an prochain avec l’aide de Toro Rosso, un objectif ambitieux de la part du motoriste japonais, mais qui pourrait peut-être se concrétiser après quelques années déjà passées en F1 avec la nouvelle génération d’unité de puissance.

« Notre objectif est de relever ce défi, et l’esprit de Honda est de revenir nous battre aux avant-postes. L’année prochaine, notre objectif sera de nous battre pour un top 3 tout en haut de la grille. »

Continuer à lire

honda

Un défaut de fabrication d’une pièce en cause dans l’abandon de Vandoorne en Italie

Publié

le

© McLaren-Honda

Honda pense que Stoffel Vandoorne a subi le même problème moteur durant deux jours d’affilée le week-end dernier à Monza.

Vandoorne a passé une grande partie de la course dans le top dix dimanche dernier à Monza, et a même été septième à un certain moment, mais le Belge a perdu de la puissance moteur et a dû abandonner au Grand Prix d’Italie.

Yusuke Hasegawa, le responsable de Honda en F1, pense que le moteur de la McLaren du Belge a souffert du même problème rencontré la veille à la fin des qualifications.

Stoffel Vandoorne aurait dû effectivement prendre le départ depuis le top dix, mais Honda ayant détecté un souci sur l’arbre du MGU-K, a décidé de changer de moteur faute de temps.

« Nous n’avons toujours pas cassé le moteur. » déclare Hasegawa. « Mais définitivement, il est clair que le MGU-K ne fonctionnait pas. Cela pourrait être le même problème que nous avons rencontré le samedi en fin de qualifications. L’arbre d’entrainement [du MGU-K] n’a pas été complètement brisé. »

Le motoriste japonais ne sait toujours pas pourquoi l’arbre d’entrainement s’est brisé, d’autant qu’il s’agissait d’une pièce avec un faible kilométrage.

« Il s’agissait d’un kilométrage très faible, nous avons monté un nouvel arbre le samedi matin, donc il n’avait que 200 km. Le dimanche, il s’agissait à peu près du même kilométrage, donc, je pense qu’il pourrait s’agir d’un défaut, car normalement, il dure plus de 800 km. »

Hasegawa a ajouté qu’il était possible de changer l’arbre principal pour la prochaine course sans écoper de pénalité.

Continuer à lire

honda

Honda conscient qu’il n’arrivera pas à convaincre McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

La situation semble désormais claire chez McLaren, avec une annonce concernant son futur partenariat avec Renault, qui devrait arriver dans les prochains jours.

Mais Honda continue de croire que son unité de puissance demeure un bon choix et insiste sur le fait que le taux de développement de son moteur reste bon malgré les nombreux problèmes qui touchent les deux pilotes McLaren depuis le début de la saison.

Cependant, le responsable du programme F1 chez Honda, Yusuke Hasegawa, est bien conscient que malgré tous les efforts de son personnel, la séparation avec McLaren semble inévitable.

« Nous essayons toujours de livrer de bonnes performances pour les convaincre, mais je ne suis pas certain que cela sera suffisant. » déclare Yusuke Hasegawa. « Nous Honda, n’abandonnerons jamais notre collaboration. »

Alors que la situation pourrait avoir un effet dévastateur sur le personnel de Honda à l’usine et sur les circuits, le responsable du programme F1 du motoriste japonais affirme le contraire.

« Cela ne fait qu’accélérer notre rythme de développement, cela est devenu très motivant à l’intérieur de notre usine. Depuis l’Autriche et notre spec 3, notre rythme de développement s’est accéléré et notre taux de développement est très bon. Nous avons pu constater des gains sur la performance à chaque mise à jour, c’est donc très encourageant. »

« Nous avons une certaine confiance en notre compétitivité à Singapour, et nous avons déjà décidé que le moteur actuel sera utilisé à Singapour. Nous pouvons mettre à jour certains paramètres ou paramètres du moteur, mais nous ne pourrons pas faire une grande mise à jour à Singapour. » conclut Hasegawa.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.