Connect with us

McLaren devrait aider Honda à trouver une autre équipe

© McLaren-Honda

honda

McLaren devrait aider Honda à trouver une autre équipe

McLaren pourrait perdre l’exclusivité des moteurs Honda en 2018, comme l’a reconnu Eric Boullier, directeur de la compétition chez Mclaren. L’équipe Sauber émerge comme l’option la plus probable pour l’an prochain, même si pour l’instant aucune confirmation ou annonce n’a été faite.

Mais pour Honda, le fait de fournir une seconde équipe serait une source inestimable de données supplémentaires sur son unité de puissance, ce qui pourrait être la meilleure solution finalement pour que le motoriste japonais réussisse à résoudre ses problèmes.

Si Ron Dennis opposait son veto à ce que Honda fournisse une seconde équipe de F1, désormais, la formation basée à Woking a changé d’avis et se montre plus ouverte à partager l’unité de puissance Honda avec une écurie rivale.

« Nous apporterons notre soutien à Honda dans la recherche d’un client. Mais cette année, Honda n’en aurait pas été capable, tout le monde aurait été affaibli. Mais maintenant, les choses sont différentes. » déclare Eric Boullier.

Cependant le Français veut être certain que l’arrivée d’une seconde équipe ne nuira pas au partenariat entre Honda et McLaren.

« Fournir d’autres équipes est une bonne chose, car obtenir plus de roulage est définitivement une bonne chose. Nous sommes partenaires, donc à un moment donné, il y aura une seconde équipe, et je pense que nous devrons soutenir notre partenaire. Mais nous devons nous assurer que cela ne nuise pas à notre partenariat avec Honda. » conclut Boullier.

To Top