Connect with us

Force India doit-elle s’inquiéter d’un éventuel accord entre McLaren et Mercedes ?

McLaren honda
© McLaren-Honda

mclaren

Force India doit-elle s’inquiéter d’un éventuel accord entre McLaren et Mercedes ?

Les rumeurs sur une possible rupture entre McLaren et Honda ne cessent de grandir ces derniers jours, et la plupart des observateurs voient McLaren revenir aux côtés de Mercedes à partir de la saison prochaine, ce qui pourrait rendre la formation de Woking compétitive à nouveau.

Cependant cet éventuel accord entre McLaren et Mercedes inquiète l’équipe Force India, qui à l’heure actuelle, est la seule écurie avec Williams à bénéficier des unités de puissance du constructeur allemand. La formation basée à Silverstone craint fortement que McLaren puisse devenir un adversaire ultra compétitif en 2018 avec un moteur Mercedes monté sur sa monoplace.

« Je ne suis pas préoccupé par la situation, parce que ce genre de décision n’est pas entre nos mains. » explique Otmar Szafnauer. « Si cela se produit [l’accord entre Mercedes et McLaren], il nous suffira de nous concentrer sur les domaines que nous pouvons améliorer sur notre voiture. Nous devons nous assurer que nous effectuons un bon travail. Nous n’avions pas peur dans le passé, lorsque McLaren avait le même moteur que nous, l’équipe nous battait seulement pour quelques points, mais maintenant nous avons du potentiel. »

Mais McLaren n’a pas dit qu’elle allait se séparer de Honda l’an prochain, d’autant que l’accord qui lie les deux parties est un accord de partenariat. Ce qui veut dire que McLaren n’est pas une écurie cliente de Honda, mais bel et bien un partenaire.

Là est toute la différence, quand il s’agit de parler d’argent, qui finalement est le nerf de la guerre, la formation de Woking doit encore réfléchir si redevenir une écurie cliente de Mercedes ne lui ferait pas perdre plus d’argent qu’elle n’en perd actuellement avec Honda, en mettant de côté le fait que son image de marque à pris une sévère claque ces dernières années  bien-sûr.

En effet, McLaren peine à trouver des commanditaires depuis trois saisons, nous sommes loin de l’époque où la McLaren-Mercedes arborait d’énormes logos de grandes marques sur ses flancs, capot moteur ou encore aileron arrière.

To Top