Mercedes a changé son approche sur la gestion des coéquipiers grâce à Bottas

Mercedes a changé son approche sur la gestion des coéquipiers grâce à Bottas

Le duo Valtteri Bottas/Lewis Hamilton chez Mercedes a changé la façon dont l’équipe championne du monde gère la rivalité interne entre deux coéquipiers.

Avant l’arrivée de Valtteri Bottas en 2017, Mercedes a dû faire face à de vives tensions entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, qui se battaient pour le titre jusqu’à la dernière course de la saison à Abou Dhabi.

Les deux hommes ont créé une certaine excitation au sein de l’équipe Mercedes, et les dirigeants ont bien cru que cette lutte interne allait aider l’équipe à avancer.

Mais Lewis Hamilton, qui a décroché son quatrième titre mondial en 2017 aux côtés de son nouveau coéquipier Valtteri Bottas, a souligné que l’amélioration de l’harmonie au sein de l’équipe de Brackley en 2017 a été un élément important pour l’aider à devenir quadruple champion du monde de Formule 1.

Avec du recul, Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, admet que la relation de travail plus saine entre Bottas et Hamilton s’est avérée cruciale pour aider Mercedes à battre Ferrari en 2017.

« Nico [Rosberg] nous a mis devant le fait accompli – il n’y a même pas eu de discussion [concernant sa retraite ] – et il a été difficile de trouver le bon pilote, mais on s’est laissé un peu de temps pour décider, et finalement, nous avons trouvé le bon gars. » déclare Toto Wolff à Autosport.

« Dans le passé, j’ai toujours cru qu’une rivalité féroce entre coéquipiers serait bénéfique pour l’équipe, parce qu’il se poussaient l’un et l’autre. »

« La leçon que j’ai apprise est que ce n’est probablement pas vrai. Vous avez besoin de deux coéquipiers qui performent à un haut niveau et qui continuent à se pousser l’un et l’autre. »

« L’état d’esprit et la relation entre les deux [Bottas et Hamilton] nous ont rendu plus forts, et à travers un environnement ouvert et honnête. »

« Et fondamentalement, nous avons réussi à travailler avec notre voiture très rapide mais difficile parce que les deux travaillaient bien ensemble. »

« La dynamique entre Valtteri et Lewis nous a fait développer la voiture de manière très efficace, et nous a fait gagner les deux championnats [pilote et constructeur], alors je ne regrette pas une seule seconde où nous sommes aujourd’hui. » conclut Toto Wolff.