Restez connéctés

Mercedes

Mercedes était dans la confusion avec sa W08

Publié

le

© Mercedes-AMG

L’équipe Mercedes admet qu’elle a été assez confuse lors des premières courses de la saison 2017, après avoir essuyé des défaites face à Ferrari.

Mercedes a finalement réussi à décrocher son quatrième titre constructeur consécutif en 2017, mais a rencontré de sérieuses difficultés lors des six premières courses face à la Scuderia Ferrari.

La W08 était en surpoids lors de la première partie de la saison et Mercedes a lutté pour faire fonctionner correctement les pneus Pirelli, l’équipe de Brackley a finalement réussi à débloquer le développement de sa monoplace lors de la deuxième partie de l’année pour s’emparer des deux championnats.

Le concepteur en chef, John Owen, a admis que les difficultés initiales avec la voiture avaient surpris l’équipe et que Mercedes a dû travailler plus dur que jamais pour résoudre à temps tous les problèmes.

« Nous n’avons pas compris cette voiture, et le terme de Diva est apparu parce que nous avions l’air de faire ce qu’il nous semblait être juste, mais elle ne réagissait pas comme nous le voulions. » déclare Owen à Motorsport.com.

« Lors des premières courses, nous étions assez confus pour être honnête. Nous ne savions vraiment pas ce que nous devions faire. »

« Tout au long de l’année, notre voiture était probablement plus lourde sur ses pneus arrière, d’autres fois elle était plus lourde sur les pneus avant. Nous avons essayé de trouver la meilleure façon de faire fonctionner notre voiture pour équilibrer l’usure des deux côtés. »

« Nous avons réussi sur des pistes comme Silverstone, Montréal, Monza, Austin ou Suzuka. Ce sont de très bonnes pistes pour nous, mais sur les circuits les plus lents et les plus chauds nous avons eu plus de mal. »

.
Cliquez pour commenter

Mercedes

Mercedes a changé son approche sur la gestion des coéquipiers grâce à Bottas

Publié

le

bottas mercedes
© Mercedes-AMG

Le duo Valtteri Bottas/Lewis Hamilton chez Mercedes a changé la façon dont l’équipe championne du monde gère la rivalité interne entre deux coéquipiers.

Avant l’arrivée de Valtteri Bottas en 2017, Mercedes a dû faire face à de vives tensions entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, qui se battaient pour le titre jusqu’à la dernière course de la saison à Abou Dhabi.

Les deux hommes ont créé une certaine excitation au sein de l’équipe Mercedes, et les dirigeants ont bien cru que cette lutte interne allait aider l’équipe à avancer.

Mais Lewis Hamilton, qui a décroché son quatrième titre mondial en 2017 aux côtés de son nouveau coéquipier Valtteri Bottas, a souligné que l’amélioration de l’harmonie au sein de l’équipe de Brackley en 2017 a été un élément important pour l’aider à devenir quadruple champion du monde de Formule 1.

Avec du recul, Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, admet que la relation de travail plus saine entre Bottas et Hamilton s’est avérée cruciale pour aider Mercedes à battre Ferrari en 2017.

« Nico [Rosberg] nous a mis devant le fait accompli – il n’y a même pas eu de discussion [concernant sa retraite ] – et il a été difficile de trouver le bon pilote, mais on s’est laissé un peu de temps pour décider, et finalement, nous avons trouvé le bon gars. » déclare Toto Wolff à Autosport.

« Dans le passé, j’ai toujours cru qu’une rivalité féroce entre coéquipiers serait bénéfique pour l’équipe, parce qu’il se poussaient l’un et l’autre. »

« La leçon que j’ai apprise est que ce n’est probablement pas vrai. Vous avez besoin de deux coéquipiers qui performent à un haut niveau et qui continuent à se pousser l’un et l’autre. »

« L’état d’esprit et la relation entre les deux [Bottas et Hamilton] nous ont rendu plus forts, et à travers un environnement ouvert et honnête. »

« Et fondamentalement, nous avons réussi à travailler avec notre voiture très rapide mais difficile parce que les deux travaillaient bien ensemble. »

« La dynamique entre Valtteri et Lewis nous a fait développer la voiture de manière très efficace, et nous a fait gagner les deux championnats [pilote et constructeur], alors je ne regrette pas une seule seconde où nous sommes aujourd’hui. » conclut Toto Wolff.

Continuer à lire

Mercedes

Mercedes et Ferrari sur la même longueur d’onde

Publié

le

Le président de Mercedes, Dieter Zetsche, affirme que le constructeur allemand et Ferrari sont sur la même longueur d’onde concernant leur vision de la Formule 1.

Malgré la lutte qui les oppose en piste depuis quelques années, le président de Mercedes assure que les relations entre les deux constructeurs sont très bonnes en dehors de la piste, et que les deux partagent exactement la même vision de l’avenir et de ce que devrait être la Formule 1.

« Nous sommes le bon policier et le méchant policier. » déclare Zetsche à Autocar en parlant de Sergio Marchione, président de Ferrari. « Nous luttons l’un contre l’autre comme des fous en piste, et essayons de tirer le moindre dixième d’avantage. »

« Mais en même temps, nous sommes alignés à 100% concernant nos idées sur la Formule 1 et nos actions stratégiques en F1. Nous sommes vraiment de bons amis. » souligne le président de Mercedes.

Ferrari a une nouvelle fois menacé de quitter la Formule 1 après avoir pris connaissance des idées proposées par Liberty Media concernant les règles moteur pour 2021, et si Mercedes ne se montre pas aussi radicale, le président de la marque allemande affiche la même idée sous-jacente.

« Bien-sûr, nous sommes là pour rester en Formule 1. » souligne Dieter Zetsche. « Mais évidemment, la plateforme en elle-même doit conserver du sens et se développer positivement. »

Mercedes a remporté les quatre derniers championnats constructeur depuis l’introduction du moteur hybride en 2014, le constructeur allemand a également raflé les titres pilote avec Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

 

Continuer à lire

Mercedes

La limite de trois moteurs par saison ne réduira pas les coûts selon Mercedes

Publié

le

© Mercedes-AMG

La FIA a souhaité abaisser le quota de moteurs disponibles pour les pilotes pour une saison au nombre de trois en 2018, ce sera un de moins qu’en 2017.

Le but de la manœuvre est de réduire sensiblement les coûts en Formule 1 en obligeant les grandes équipes à ne pas dépenser des sommes astronomiques en changeant de moteur tous les quinze jours.

Mais Mercedes, qui a remporté les quatre derniers championnats constructeur, rejoint l’avis de Honda et de Red Bull, qui considèrent qu’une telle restriction ne réduira certainement pas les dépenses, bien au contraire.

« C’est de la folie ! » estime Andy Cowell, « Car les constructeurs ont dû virtuellement refaire de nombreuses pièces pour garantir que la fiabilité soit au rendez-vous. »

« Chez Mercedes, nous allons construire au moins 80 à 100 moteurs et ensuite les tester sur banc d’essai, puis garder les trois ou quatre meilleurs en termes de fiabilité et de puissance. »

« Finalement, c’est un coût énorme que les constructeurs ne pourront certainement pas compenser. » conclut Andy Cowell.

Petit rappel des règles moteur en 2018 : Trois moteurs à combustion interne pour les 21 courses, trois MGU-H, deux MGU-K, deux batteries et deux boîtiers électroniques de contrôle par pilote.

Continuer à lire

Mercedes

Mercedes recoit le feu vert pour agrandir son usine de Brackley

Publié

le

© Mercedes-AMG

L’équipe Mercedes a reçu toutes les autorisations nécessaires pour l’agrandissement de son usine située à Brackley en Angleterre.

Les travaux devraient permettre à Mercedes de réunir le bâtiment principal de l’usine avec celui de la soufflerie, et ce afin d’améliorer l’organisation et d’agrandir l’espace de stockage.  La conseillère municipale Rebecca Breese , présidente du comité de planification de l’hôtel de ville du district du South Northamptonshire, s’est exprimée à ce sujet.

Selon Rebecca Breese, cette extension sera bénéfique pour l’équipe championne du monde de Formule 1 mais également pour la région, qui bénéficie ainsi de la certitude que Mercedes souhaite s’installer sur du long terme à Brackley, ce qui est bon pour l’économie.

« Ce projet est un agrandissement modeste de l’espace général, mais cela leur offrira plus d’espaces de rangement et d’espaces de travail. » déclare Rebecca Breese.

« Mercedes montre un engagement à long terme avec Brackley, et si ces propositions conviennent au district, nous continuerons à faire tout notre possible pour les soutenir. »

Récemment, Mercedes a également obtenu les permis de construire nécessaires pour entamer la construction d’un parking sur plusieurs étages à Reynard Park.

Comme indiqué par l’équipe, les raisons de cette expansion se concentrent sur la capacité à répondre correctement aux exigences d’une grande équipe de F1. De cette façon, Mercedes compte rester à Brackley sur du long terme, puisque l’endroit est considéré comme approprié pour travailler sereinement et remporter des championnats.

Continuer à lire

Mercedes

Toto Wolff : « Wehrlein fera partie de notre équipe »

Publié

le

© Sauber

Malgré le fait qu’il ait marqué la totalité des points inscrits par l’équipe Sauber en 2017, Pascal Wehrlein a été gentiment remercié en fin d’année pour laisser sa place à Charles Leclerc.

Le pilote allemand n’a quasiment plus aucune chance d’être présent en Formule 1 en 2018 en tant que titulaire, mais le patron de Mercedes, Toto Wolff,  qui s’occupe de la carrière de Wehrlein depuis quelques années, assure que l’Allemand fera partie de l’équipe Mercedes en 2018.

« Pascal mérite définitivement une place en Formule 1. » déclare Wolff à Autosport. « Il est certainement l’un des pilotes les plus rapides. »

« Pour le moment, cela semble un peu compromis en ce qui concerne les baquets disponibles en F1. Mais il va certainement faire partie de notre équipe. »

« [On ne sait pas encore] s’il participera activement à une autre catégorie que la Formule 1. Mais définitivement, il fera partie de notre équipe. »

Pascal Wehrlein n’a pas été conservé par Sauber en raison de ses liens avec Mercedes. En effet, l’équipe suisse a signé un partenariat commercial et technique avec Alfa Roméo à partir de 2018 et se devait donc de mettre en place un pilote appartenant à Ferrari [Charles Leclerc].

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.