Restez connéctés

GP de Belgique

McLaren privée de la spec 4 Honda en Belgique ?

Publié

le

© McLaren-Honda

Initialement prévue pour le Grand Prix de Belgique à la rentrée, la nouvelle mise à jour du moteur Honda (spec 4) ne sera peut-être pas introduite à Spa. En effet, Honda ne sait toujours pas quel élément il devra introduire pour gagner en performance avec son unité de puissance.

Le motoriste japonais s’est incontestablement amélioré au cours des derniers mois, notamment en termes de fiabilité, mais sur le plan de la performance, Honda avance à tâtons.

« Nous connaissons l’objectif, que d’autres équipes ont déjà réalisé. Nous savons que la plupart des équipes utilisent le même concept de notre moteur, mais évidemment nous ne connaissons pas la solution exacte, la conception exacte et même le niveau de performance que nous pouvons atteindre. » explique Hasegawa.

« Nous connaissons la direction à prendre, et nous savons avec quels éléments nous pouvons réaliser cette performance. Mais nous ne sommes toujours pas en mesure de dire quel élément nous devons introduire. »

« [Nous nous concentrons] principalement dans la combustion, mais aussi dans tous les domaines, tels que la consommation de carburant, les pièces auxiliaires – partout où nous essayons de trouver plus de puissance. »

 

Honda prévoit de continuer avec le même concept moteur pour l’année prochaine, et plusieurs programmes de recherches sont déjà axés sur 2018 en parallèle du developpement normal pour cette saison 2017.

Le motoriste nippon a changé radicalement de concept moteur l’hiver dernier, en « empruntant » le concept utilisé par Mercedes depuis les trois dernières années. Hasegawa admet que Honda a peut-être sous-estimé le défi de changer de concept du jour au lendemain.

« D’un point de vue conceptuel, oui, nous l’avons sous-estimé. Bien qu’il ait fallu un peu de temps pour se stabiliser, il s’agissait d’une étape que nous avons dû surmonter et qui était très difficile. Nous avons pensé que nous avions suffisamment de temps de préparation, c’est pourquoi nous avons commencé le développement de cette année en mai, mais un an ne suffit pas. »

« En théorie, nous avons passé de bonnes étapes. Nous ne sommes qu’au milieu de notre objectif, et nous avons donc besoin de passer encore plus d’étapes pour rattraper les meilleurs concurrents. » conclut Hasegawa.

GP de Belgique

Nico Hulkenberg en confiance avant Monza

Publié

le

© Renault

Nico Hulkenberg a une nouvelle fois rapporté de gros points à l’équipe Renault ce week-end en Belgique en terminant la course à la sixième position.

Une sixième place qui confirme que Renault a fait de gros progrès depuis quelques mois et qui rend Nico Hulkenberg confiant avant d’arriver à Monza ce jeudi.

« C’était une bonne journée, j’en suis heureux et agréablement surpris. J’ai pris un mauvais envol, mais j’ai pu rectifier cela dès le premier virage en plongeant à l’intérieur avant de défier Checo [Perez] dans l’Eau Rouge. Les sensations étaient meilleures qu’hier et nous étions à nouveau la quatrième équipe du plateau. » explique Nico Hulkenberg.

« J’ai eu de belles passes d’armes avec Fernando. C’était assez dangereux d’être à trois de front avec Esteban et lui. Fernando effectuait un dépassement avec le DRS et une grosse aspiration avant qu’Esteban ne manque complètement son freinage. »

« Je me suis dit à un moment que cela allait mal finir, mais c’était finalement une formidable bataille. Je suis sûr que c’était fantastique à regarder. Je suis vraiment en confiance avant d’aborder Monza. » conclut le pilote allemand.

Continuer à lire

GP de Belgique

Renault présente ses excuses à Red Bull

Publié

le

© Renault

Renault a égalé son meilleur résultat pour la troisième fois de la saison avec la sixième place de Nico Hülkenberg à l’arrivée du Grand Prix de Belgique ce wek-end.

Les deux pilotes du constructeur français ont gagné des positions en course. Septième à l’extinction des feux, Nico Hulkenberg effectuait une belle course et gagnait une place pour empocher huit points à l’arrivée.

Après un début de week-end prometteur, Jolyon Palmer rencontrait en qualifications un problème de boîte de vitesses nécessitant son remplacement, d’où une pénalité de cinq positions sur la grille de départ.

Parti quatorzième en raison de la pénalité d’un autre concurrent, le Britannique gagnait une place pour finir finalement treizième sous le drapeau à damier.

« L’équipe a effectué une bonne course dans l’ensemble en retrouvant sa place dans les points et son potentiel comme quatrième force en qualifications et en course. Nico a égalé son meilleur résultat de la saison en finissant sixième. Malgré un premier tour difficile, il a pu revenir en force grâce à une excellente stratégie qui a été parfaitement exécutée. Les résultats de Jolyon sont décevants pour l’écurie et lui. » explique Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing.

« La pénalité de cinq positions sur la grille et son classement à l’arrivée ne reflètent pas son beau début de week-end. Nous tenterons d’en savoir plus pour comprendre la différence de rythme entre samedi et dimanche. »

Les excuses officielles à Red Bull Racing

« Je tiens à dire un mot sur Red Bull Racing. Ce dimanche est malheureusement contrasté, avec le très bon rythme et le nouveau podium de Daniel Ricciardo d’un côté, et l’abandon de Max Verstappen de l’autre. »

« Son problème semble avoir été provoqué par un capteur électronique. Je tiens donc à présenter mes excuses à Red Bull Racing et surtout à Max et ses très nombreux fans, qui sont aujourd’hui très déçus comme nous le sommes aussi. »

« Nous allons nous rapprocher de RBR afin de définir un plan d’action permettant d’éradiquer ces problèmes qui annihilent tout le potentiel de leur package. » conclut Abiteboul.

Continuer à lire

GP de Belgique

Sebastian Vettel a butté sur Hamilton en Belgique

Publié

le

© Ferrari

Toujours leader du championnat du monde après la douzième manche de la saison en Belgique, Sebastian Vettel se contente de sa deuxième place à l’issue du Grand Prix de Belgique.

Incapable de dépasser Lewis Hamilton durant la course, Sebastian Vettel termine non loin du Britannique sous le drapeau à damier, ce qui lui convient parfaitement.

« Je me suis bien amusé aujourd’hui. » déclare le quadruple champion du monde à l’arrivée de l’épreuve. « J’ai croisé les doigts pour que Lewis commette une erreur mais il a tenu bon. »

« Nous étions proches durant toute la course, mais je n’ai pas réussi à combler l’écart malgré tout. Puis, après la voiture de sécurité, la relance n’était pas facile et je redoutais de ne pas être suffisamment proche de lui pour attaquer. »

« Finalement, cela a été une bonne journée pour nous. Vivement Monza dans une petite semaine pour aller chercher un bon résultat à la maison. »

Sebastian Vettel est toujours leader du championnat au terme du Grand Prix de Belgique, le pilote allemand devance de sept points Lewis Hamilton.

Continuer à lire

GP de Belgique

Verstappen en compétition avec Alonso en matière d’abandon

Publié

le

Max Verstappen ne cache plus sa frustration après son sixième abandon de la saison ce dimanche à Spa en Belgique.

Le pilote Red Bull a dû une nouvelle fois abandonner sur problème moteur, alors qu’il affichait un rythme lui permettant de jouer un podium depuis le début du week-end.

Frustré, le jeune Hollandais fait les comptes après les douze premières courses de la saison, et force est de constater que son taux d’abandon est de 50% désormais.

« Cela fait 50% de taux d’abandon depuis le début de la saison. C’est incroyable, comme je l’ai dit à la radio, je ne peux pas croire que ces choses arrivent. » explique Verstappen. « Bien sûr, au début, vous vous dites que c’est peut-être de la malchance ou quoi que ce soit, [mais] je suis actuellement en compétition contre Fernando Alonso en matière d’abandon. »

« C’est incroyable, je ne suis pas du tout content. Je suis très déçu de me retirer, mais aussi pour les fans qui achètent des billets coûteux pour venir me voir, et j’abandonne après seulement huit tours. Je n’ai pas de mot. Il va falloir que l’on parle avec l’équipe, mais pour le moment je ne suis pas une personne heureuse et j’ai hâte de rentrer à la maison. » conclut le pilote Red Bull.

Max Verstappen n’est plus qu’à deux abandons pour être à égalité avec le pilote McLaren Fernando Alonso.

 

Continuer à lire

GP de Belgique

Huitième abandon pour Alonso cette saison

Publié

le

© McLaren-Honda

Une nouvelle fois, Fernando Alonso n’a rien pu faire en course face à ses concurrents avec l’unité de puissance Honda montée à l’arrière de sa McLaren.

L’Espagnol pouvait espérer terminer dans le top dix ce dimanche en Belgique, mais le manque de puissance du moteur japonais a fini par dégouter le double champion du monde, qui a vu tous ses concurrents le dépasser un par un dans la ligne droite de Kemel.

Finalement, le pilote McLaren mettra un terme définitif à son calvaire en abandonnant la course après un énième problème sur le moteur Honda.

« Nous avons perdu la puissance d’un coup. » explique Alonso dans le carré des interviews à Spa. « De toute façon, c’était une course difficile, les points n’étaient pas à notre portée aujourd’hui. Mon départ était bon, et il y avait un trou à l’extérieur [au premier virage], et ça s’est bien passé. »

« Après le dépassement sur Ocon, j’ai essayé de fermer la porte, mais alors que j’arrivais au point de freinage, j’ai vu une quelque chose de jaune [la voiture de Hulkenberg]. J’ai essayé de fermer la porte à Hulkenberg, et puis j’ai vu Ocon, ce fut une surprise. Après j’ai essayé de les garder un peu derrière, mais le tour suivant ils m’ont dépassé. Il n’y avait rien à espérer aujourd’hui. »

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.