Restez connéctés

Renault

Nicholas Latifi n’a pas pu montrer tout son potentiel à Budapest

Publié

le

© Renault

Le pilote de réserve de l’équipe Renault, le Canadien Nicholas Latifi, espère bien pouvoir être titularisé en F1 l’an prochain.

Actuellement classé quatrième au classement dans la catégorie Formule 2, Latifi a pu déjà rouler par deux fois avec la RS17 cette année. Il a notamment participé aux essais organisés par Pirelli à Barcelone, puis un peu plus tôt ce mois-ci, il a pris part aux essais privés en Hongrie pour le compte de Renault.

A quatre courses de la fin de la saison, le jeune canadien reste déterminé à signer de bons résultats, ce qui lui permettrait d’obtenir éventuellement une promotion pour 2018.

« Je ne me soucie pas encore de ce qu’il se passera pour 2018, il nous reste encore quatre manches de F2 à disputer, et la façon dont je les aborderai et mes résultats au final seront des facteurs déterminants en vue d’une promotion pour la saison 2018. » explique Latifi.

Victime d’un souci de moteur sur la RS17 lors de sa journée de roulage à Budapest pour les essais privés, Latifi regrette de ne pas avoir pu démontrer davantage son potentiel au volant d’une F1.

« Mes mécaniciens ont fait du très bon travail, ils ont changé mon moteur en en temps record. Cela m’a permis de remonter dans la voiture pour aller en piste en fin de journée. »

« Évidemment c’est énervant de ne pas avoir pu rouler autant que prévu, ne pas aller jusqu’au bout de notre programme de la journée n’a pas facilité les choses. J’aurais voulu en montrer plus en termes de vitesse et de rythme, mais je n’en ai pas vraiment eu l’occasion. » conclut le Canadien.

.
Commentaires

Au top en ce moment

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.