Nico Rosberg critique Pirelli et ses couleurs de pneus

Nico Rosberg critique Pirelli et ses couleurs de pneus
© DR/Nico Rosberg en tournage secret à Barcelone

Le champion du monde 2016 de Formule 1, Nico Rosberg, a critiqué la décision de Pirelli d’ajouter des couleurs supplémentaires à sa gamme de pneus 2018.

Selon le pilote allemand, la diversité des couleurs proposées par Pirelli pour sa gamme de pneumatiques 2018, qui débute avec l’Hyper-Tendre pour se terminer sur la gomme la plus dure, le Super-Hard, n’est pas importante aux yeux des fans.

La gamme Pirelli comprend désormais sept composés et couleurs, alors qu’initialement, le manufacturier italien souhaitait utiliser les trois mêmes couleurs à chaque Grand Prix. Mais finalement, Pirelli a décidé que les fans pourraient très bien faire la différence entre les différentes couleurs de composés.

« Je pense que l’utilisation d’un si grand nombre de couleurs de pneumatiques est une mauvaise approche de la part de Pirelli. » déclare le champion du monde 2016.

« Personne ne se soucie de ces détails : A chaque course, les équipes ont un pneu tendre, medium et dur. Le nombre de composés n’a absolument pas d’importance pour le public. »

Petit rappel pour les étourdis :