Restez connéctés

Automobile

Le nouveau SUV Mercedes au salon de Francfort

Publié

le

© Mercedes-Benz

Le modèle hydrogène Mercedes GLC F-Cell

Le SUV GLC F-Cell vient d’être présenté à Francfort lors du mondial de l’automobile. Il s’agit d’un modèle hydrogène, qui s’inscrit dans la stratégie lancée l’an dernier par le constructeur allemand. Marque emblématique de l’automobile, Mercedes semble adopter un positionnement qui reflète les  évolutions probables du marché automobile dans son ensemble au cours des prochaines années.

La stratégie du constructeur allemand dans l’air du temps

Le GLC se décline désormais dans une version hydrogène avec son F-Cell, s’intégrant dans le label maison « EQ POWER », qui se retrouve par quelques touches subtiles de bleu. Visuellement, ce GLC est dans l’ADN de cette gamme, seules quelques adaptations mineures ayant été réalisées pour loger la batterie.

Ce qui en fait donc sa spécificité est son fonctionnement qui permet au conducteur le choix entre plusieurs modes de conduite, selon les modes d’utilisation du réservoir d’hydrogène et de la batterie. Le constructeur propose ainsi quatre options différentes, Hybride, F-Cell, Battery et Charge. A titre d’exemple, si l’on utilise le SUV en mode hybride traditionnel, la marque prévoit une autonomie de 437 km.

La stratégie lancée par Mercedes s’est clairement orientée vers les modèles à faible émission, qu’ils soient électriques ou hydrogènes. Ce constructeur a pris le pouls du marché pour en tirer les conséquences qui s’imposent. En effet, le nombre de véhicules à faible émission est en constante augmentation dans les ventes de véhicules neufs, et commence également à apparaître sur le marché de l’occasion avec une cote voiture qui reste globalement stable.

Vers la fin du diesel ?

Si le diesel reste pour le moment largement majoritaire dans le parc automobile avec près de deux tiers des véhicules en circulation, sa part a faibli depuis une dizaine d’années. Cette désaffection des conducteurs pour le diesel n’atteint pas encore les ventes d’occasion de manière significative mais il semblerait qu’à moyen terme, il y ait une restructuration totale du marché.

En effet, la conjonction de plusieurs facteurs semble annoncer la disparition du diesel dans les prochaines décennies. Il s’agit tout d’abord d’une volonté gouvernementale affichée dans un objectif écologique, qui se traduit sur la plan financier : fin de l’avantage économique du diesel et surtout incitation de plus en plus forte à acheter un véhicule propre au moyen d’aides à la conversion.

De plus, les mentalités commencent à évoluer, avec une prise de conscience des comportement éco-responsables. Enfin, les progrès techniques réalisés par les constructeurs permettent de se projeter dans un véhicule propre de manière durable et fiable.

L’idée sous-jacente est donc de poser les jalons d’un cercle vertueux écologique qui permet au propriétaire de diesel de le vendre afin d’acquérir un véhicule propre qu’il pourra ensuite revendre sans difficulté puisque le marché des véhicules électriques et hybrides en plein développement sera totalement mûr à ce moment-là.

Automobile

Officiel : Lamborghini dévoile le Urus

Publié

le

© Lamborghini

Lamborghini a dévoilé ce lundi soir le Urus, le tout premier SUV Sport au monde avec un design époustouflant entre coupé et SUV.

Un design innovant et une âme de Lamborghini, voici comment décrire le nouveau modèle de la firme de Sant’agata Bolognese en Italie.

Long de 5,11 m et affichant une hauteur de 1,64 m, le Urus aborde des lignes de coupé mais avec cinq vraies places à l’intérieur. Une option quatre places sera disponible après les premiers mois de commercialisation annonce le constructeur.

Avec un 0 à 100 km/h expédié en 3,6 sec et une vitesse max annoncée à 305 km/h, le Lamborghini Urus va faire très mal aux Porsche Cayenne et autres Audi Q7, Range Rover et Mercedes. Le bébé est propulsé par un moteur V8  de 4L de cylindrée et développant la puissance de 650 ch pour un couple de 850 Nm.

Le Lamborghini Urus assure la meilleure performance dans toutes les situations tout en atteignant le meilleur rapport poids / puissance sur l’ensemble du segment des SUV, principalement grâce à sa dynamique de conduite de premier ordre avec un ensemble remarquable et totalement adaptable: 4 roues directrices, système à quatre roues motrices avec guidage actif du couple arrière, suspension pneumatique adaptative avec amortisseurs actifs, système de stabilisation du roulis avec réponse continue et immédiate, freins carbone-céramique et pneus mixtes.

A l’intérieur, vous êtes bien dans un véhicule de luxe très haut de gamme.  L’artisanat italien luxueux rencontre la technologie de pointe. La conception aéronautique et le concept d’instrument axé sur le conducteur avec trois écrans (un pour les instruments, un pour l’infotainment et un pour les fonctions de confort et un clavier virtuel avec reconnaissance manuelle) mettent les besoins du conducteur au premier plan.

L’architecture du tableau de bord suit le thème «Y» inspiré par les modèles emblématiques Lamborghini. L’intérieur peut être personnalisé pour être plus élégant ou plus sportif, grâce à la sélection de différents types de couleurs et de matériaux, tels que: cuir naturel, Alcantara, finition bois, aluminium ou carbone – avec l’option pour plus de sophistication sur certains matériaux à travers coutures contrastées ou Q-citura.

La Lamborghini Urus propose la plus large gamme d’options jamais présentées sur une Lamborghini, avec la possibilité de créer un véhicule unique.

Si vous souhaitez vous offrir ce beau jouet, sachez qu’il vous faudra vous acquitter de la somme de 205 715 euros.

Continuer à lire

Automobile

Mercedes dévoile la CLS 2018

Publié

le

© Mercedes-Benz

Mercedes a dévoilé sa nouvelle CLS au salon international de Los Angeles, un véritable retour aux sources et de nouveaux moteurs pour ce modèle qui a laissé une empreinte forte dés sa sortie en 2004.

Cette troisième génération de CLS inaugure un nouveau chapitre de la marque à l’étoile avec un nouveau design baptisé « Sensual Purity ».

La CLS 2018 affiche une ligne simplifiée par rapport à la précédente génération, qui n’avait pas fait l’unanimité auprès des fans de la marque, mais se veut tout de même ultra moderne avec une ligne dotée d’un seul plis qui court sur toute la longueur de la voiture.

L’intérieur de la nouvelle CLS ne surprendra pas non plus, puisque nous sommes dans l’univers Mercedes avec des touches de sportivité mêlées au luxe et au raffinement que recherchent les acheteurs de ce genre de voiture.

Mercedes a d’ailleurs particulièrement soigné l’ambiance à bord de la CLS, puisque pas moins de 64 lampes d’ambiance sont présentes dans l’habitacle. La couleur de l’éclairage peut également varier du bleu au rouge en fonction de la température intérieure de l’habitacle.

Côté instrumentation, Mercedes a de nouveau intégré le fameux écran widescreen introduit sur la Classe S et qui tend à se généraliser sur toute la gamme. Mais il faudra tout de même débourser quelques euros supplémentaires pour avoir cet écran dans votre CLS, puisque Mercedes le propose en option, alors qu’il sera de série dans la nouvelle Classe A.

Niveau équipements, la CLS se situe entre une Classe E et la Classe S, même si elle reprend bon nombre d’équipements de cette dernière comme le système energizing, qui coordonne les différents équipements de bien-être de la voiture.

Sous le capot, la Mercedes CLS 2018 introduit un moteur 6 cylindres en ligne de 3 Litres. Les clients auront le choix entre deux versions diesel et une essence dés sa commercialisation, toutes ces versions sont équipées d’un turbo twin scroll et d’une distribution variable Camtronic.

Le bloc essence à injection directe intègre une technologie 48 V à l’instar de la dernière Audi A7 Sportback.  Baptisé EQ Boost, ce dispositif repose sur un alterno-démarreur et sur un électromoteur qui permet à lui seul de mouvoir la CLS en mode croisière. L’EQ Boost apporte 250 Nm de couple et 22 ch de puissance supplémentaire.

Le moteur électrique intégré assiste en tant qu’EQ Boost le moteur thermique, notamment pour l’accélération, permet le fonctionnement sans moteur thermique (mode croisière) et alimente la batterie en énergie au moyen d’une récupération extrêmement efficace.

Il permet ainsi des économies de carburant auparavant réservées à la technologie hybride à haute tension. En somme, le nouveau six cylindres en ligne offre les performances d’un huit cylindres pour une consommation bien moindre.Le CLS 450 4MATIC est équipé de série d’un filtre à particules.

CLS 400 d 4MATIC CLS 450 4MATIC
Nombre de cylindres/disposition 6 en ligne 6 en ligne
Cylindrée (cm3) 2 925 2 999
Puissance nominale (kW/ch) 250/340 270/367
Puissance suppl. EQ Boost (kW/ch) 16/22
Couple nominal (Nm) 700 500
Couple suppl. EQ Boost (Nm) 250
Consommation en cycle mixte (l/100 km) 5,6 7,5
Emissions de CO2 en cycle mixte (g/km)2 148 178
Accélération 0-100 km/h (s) 5,0 4,8

Edition 1 : un joyau hors du commun disponible dans un premier temps

L’exclusivité du CLS peut être encore rehaussée Avec l’Edition 1 qui sera disponible pendant environ un an à partir de la date de commercialisation. Ce modèle intègre dans sa dotation de série une multitude d’équipements exclusifs.

Il s’agit notamment du concept intérieur COPPER ART incluant des sièges en cuir Nappa noir pearl avec partie centrale au design losange et aux contrastes cuivrés, surpiqûres contrastées cuivrées sur la console centrale, les sièges, les accoudoirs, la planche de bord et les garnitures de porte ainsi qu’une grille de calandre diamant unique en son genre avec pointes et inserts chromés mat aux éclats cuivrés. L’Edition 1 peut être combinée avec toutes les motorisations.

L’extérieur est basé sur l’AMG Line. Ses principales caractéristiques sont les phares MULTIBEAM LED de série et les jantes alliage AMG multibranches de 20 pouces de couleur noire avec rebords de jante en finition naturel brillant. La série spéciale est également reconnaissable à son inscription « Edition 1 » sur les ailes avant.

Parmi les éléments phares de l’intérieur, qui repose également sur l’AMG Line, figurent les équipements suivants :

  • Combiné d’instruments habillé de cuir Nappa noir
  • Console centrale et insert décoratif du combiné d’instruments en frêne noir à pores ouverts
  • Horloge analogique au design IWC avec cadran exclusif
  • Clé du véhicule en finition noir brillant avec cerclage en chrome brillant
  • Eclairage d’ambiance 64 couleurs avec buses de ventilation éclairées
  • Pack Mémoire
  • Dossiers arrière rabattables selon le rapport 40/20/40
  • Tapis de sol avec plaquette « Edition 1 » et passepoil cuivré
  • Inscription chromée « Edition 1 » sur la console centrale et affichage « Edition 1 » sur l’écran d’accueil.

Première mise en circulation de la CLS au printemps 2018, mais pas encore de tarifs annoncés par la marque à l’étoile.

Continuer à lire

Automobile

BMW dévoile la i8 2018 roadster et coupé

Publié

le

© BMW

Après de nombreuses photos espions, BMW a finalement présenté en première mondiale à Los Angeles la BMW i8 roadster.

La nouvelle BMW i8 roadster se positionnera comme l’option la plus exclusive de la marque allemande, qui a d’ailleurs profité de l’occasion pour présenter en même temps la nouvelle i8 2018. La version coupé a été mise à jour afin de coïncider avec l’arrivée du roadster au catalogue à partir de 2018.

Les changements apporté au i8 roadster sont infimes mais très pertinents, par exemple, la version roadster perd ses deux places arrières et devient donc une vraie biplace. En supprimant les deux places arrière, BMW a créé un espace de rangement de 100 litres pour caser une valise par exemple.

Basée sur l’ architecture LifeDrive avec un châssis en aluminium et un habitacle renforcé en fibre de carbone (CFRP), la nouvelle i8 Roadster bénéficie également de la technologie BMW eDrive optimisée, qui dispose d’une batterie de plus grande capacité, ce qui permet une augmentation considérable de l’autonomie en mode tout électrique.

Autres caractéristiques propre à la BMW i8 roadster, les portes papillon qui s’ouvrent vers l’avant, mais aussi deux nouvelles couleurs disponibles dans la gamme i8, E-Copper metallic et Donington Grey métallique.

La nouvelle BMW i8 Roadster dispose d’un réglage spécifique au modèle pour les ressorts, l’amortissement et le contrôle dynamique de la stabilité. Les deux modèles sont livrés en standard avec Dynamic Damper Control.

Notons également que la  i8 Roadster est équipée de série de jantes alliage exclusives de 20 pouces à double branches. Chaque roue pèse environ un kilogramme de moins que la jante la plus légère disponible auparavant.

La spécification standard pour les deux modèles comprend le système de navigation Professional, BMW Display Key, Driving Assistant incl. Surround View, et un câble de chargement mode 2. Conception de menu basée sur des carreaux dans l’affichage de contrôle, avec le mode en direct.

Les options incluent un affichage tête haute BMW avec un contenu spécifique au modèle, les phares avant Laser, et un avertissement acoustique pour piétons.

Sous le capot, la BMW i8 roadster et coupé embarque la technologie BMW eDrive avec moteur électrique synchrone hybride : 105 kW / 143 ch et un couple de 250 Nm, celui-ci est couplé à un moteur thermique 1,5 L de 231 ch.

La puissance totale développe pas moins de 374 chevaux avec le moteur thermique et l’électrique combinés. Grâce à cette mécanique, vous pouvez accélérer de 0 à 100 km / h en 4,6 secondes et atteindre une vitesse maximale de 250 km / h (limitée électroniquement). La nouvelle batterie lithium-ion augmente sa capacité de 7,1 à 11,6 kWh.

La BMW i8 Roadster peut parcourir jusqu’à 53 kilomètres (selon BMW) en mode 100% électrique . La consommation moyenne est de 2,1 litres par 100 km tandis que les émissions de CO2 sont de 46 g / km.

BMW n’a en revanche communiqué aucun tarif, ni même une date de commercialisation de cette BMW i8 roadster et coupé.

 

Continuer à lire

Automobile

Infiniti QX50 2019 : Première image du SUV premium japonais

Publié

le

© Infiniti

Infiniti continue de garder le secret sur son nouveau SUV haut de gamme que la marque présentera au salon de Los Angeles la semaine prochaine.

Mais comme d’habitude, avant la sortie officielle d’un modèle, des clichés fuitent sur la toile, et le QX50 ne déroge pas à la règle avec une première photo « officielle » dévoilée.

Nous pouvons voir sur cette image que le QX50 sera assez fidèle au concept aperçu en début d’année avec des phares LED et une calandre assez imposante avec de larges ouïes d’air.

Le QX50 s’attaquera directement aux Audi Q5, BMW X3 ou bien encore Nissan Qashqai. A l’intérieur, un équipement dernier cri est attendu avec un écran tactile qui devrait faire office de console centrale et qui proposera au conducteur tous les réglages du véhicule.

Le QX50 sera le premier modèle de la marque équipé d’un moteur 2,0 L avec la technologie à compression variable, il remplacera le traditionnel moteur 3,7 L V6 et développera environ 270 chevaux.

Enfin, le QX50 proposera le système de conduite autonome Nissan Propilot, la voiture sera en mesure de contrôler l’accélération, le freinage et la direction sur des routes à sens unique comme les autoroutes.

Continuer à lire

Automobile

Mercedes dévoile l’intérieur de la nouvelle Classe A (2018)

Publié

le

© Mercedes-Benz

Alors qu’elle ne sera présentée officiellement qu’au mois de mars prochain à Genève lors du salon international de l’automobile, Mercedes diffuse aujourd’hui des photos de l’habitacle de la nouvelle Classe A.

Le double écran, déjà décliné sur plusieurs modèles de la marque à l’étoile fait son apparition dans la nouvelle Classe A. On retrouve également le volant de la nouvelle Classe S, ainsi que les aérateurs façon turbine sur la planche de bord.

Mercedes annonce que les sièges avant vont bénéficier d’options habituellement réservées à des modèles plus haut de gamme, comme la climatisation, un système de massage et un système multicontour.

Mercedes annonce également une augmentation de la taille de l’habitacle au niveau des épaules, de la largeur aux coudes et de la garde au toit.

En outre, la contenance du coffre a également été revue à la hausse. Mercedes devrait dévoiler plus d’informations d’ici quelques jours.

Continuer à lire

Automobile

Aston Martin dévoile la nouvelle Vantage

Publié

le

© Aston Martin

Un nom évocateur pour une lignée magnifique de voitures de sport pur sang. Pendant sept décennies, les battements de cœur des modèles les plus purs d’Aston Martin, la plaque signalétique Vantage a été portée par de vraies icônes.

D’abord utilisé en 1951 sur une option de moteur à haut rendement pour la DB2, Vantage a rapidement été établi comme un modèle à part entière. Les points culminants incluent la V8 Vantage conçue par William Towns, la V600 Le Mans spectaculaire suralimentée et la très appréciée V8 Vantage.

Aujourd’hui, cette formidable dynastie sportive s’apprête à atteindre de nouveaux sommets avec l’introduction de la nouvelle Vantage.

Le constructeur britannique a donc dévoilé ce mardi sa nouvelle Vantage avec des flancs musclés et une nouvelle signature lumineuse à l’avant comme à l’arrière. La Vantage est propulsée par un moteur V8 4 Litres biturbo développant la bagatelle de 510 chevaux pour un couple de 685 Nm.

La Vantage devient la toute première Aston Martin a être équipée d’un différentiel arrière électronique, ce différentiel est lié au système électronique de contrôle de la stabilité de la voiture, ce qui lui permet de comprendre le comportement de la voiture et de réagir en conséquence pour diriger la puissance du moteur vers la roue concernée.

Le châssis est une évolution de la structure en aluminium de la dernière génération de DB11, bien que 70% des composants de la structure soient nouveaux pour la Vantage.

Du sport oui, mais aussi de l’électronique

La Vantage dispose d’un haut niveau d’équipement standard, y compris le démarrage / arrêt sans clé, le système de surveillance de la pression des pneus, l’affichage de la distance de stationnement, l’aide au stationnement et les capteurs de stationnement avant et arrière.

Le système de divertissement embarqué – contrôlé et visualisé via un écran LCD de 8 pouces central – comprend le système audio Aston Martin, le streaming audio et téléphonique Bluetooth®, la lecture iPod®, iPhone® et USB et un système de navigation par satellite intégré.

Étant une Aston Martin, la nouvelle Vantage dispose également d’un haut niveau de savoir-faire, mis en évidence par une peinture impeccable, luxe Alcantara® et sellerie cuir et les niveaux de finition optimisés par l’utilisation de matériaux tactiles naturels de la plus haute qualité sont également de la partie à l’intérieur de la Vantage.

La possibilité de personnalisation est également étendue grâce à un large choix d’options. Ceux-ci comprennent des jantes en alliage forgé dans une variété de finitions, la collection Sports Plus (comprenant les sièges Sport Plus et le volant Sport), des détails intérieurs et extérieurs en fibre de carbone et un système audio Premium.

La Vantage est désormais disponible à la vente au pris de 154 000 euros en Allemagne, les livraisons doivent débuter au cours du deuxième trimestre de 2018.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.