Restez connéctés

Automobile

Un nouveau système d’éclairage aux performances exceptionnelles sur la Clio RS

Publié

le

© Renault

Révolutionnaire dans son design et sa conception, le système R.S. Vision équipant la nouvelle Clio R.S. regroupe quatre fonctions d’éclairage aux performances exceptionnelles. Avec son design en forme de damier résolument typé sport, le système R.S. Vision de Renault se distingue au premier coup d’œil.

Présenté en avant-première sur Clio R.S.16, ce dispositif d’éclairage additionnel est désormais proposé sur les Clio R.S. Au-delà du design – qui constituait une contrainte supplémentaire – les ingénieurs de Renault Sport ont réussi l’exploit d’associer dans le même bloc un feu de route additionnel, un feu de position, un antibrouillard et un feu de virage.

« Regrouper ces quatre fonctions au sein d’un même dispositif est une première mondiale », souligne François Grosdidier, responsable de l’éclairage chez Renault Sport. « Les performances sont exceptionnelles, avec une portée de 300 mètres, contre 200 sans ce module. Et le feu de virage fonctionne même dans les épingles grâce à l’adoption d’un réflecteur dissocié de l’antibrouillard. »

Pour les amateurs de technique, R.S. Vision fonctionne avec neuf LED : cinq d’ambiance pour le feu de position et quatre à haute puissance pour les autres fonctionnalités. Le système complet ne consomme que 18 watts, soit la moitié d’un antibrouillard classique.

En conduite nocturne, la portée et le volume du faisceau lumineux de R.S. Vision s’avèrent largement supérieurs aux meilleurs éclairages au xénon, pour offrir encore plus de confort et de sûreté !

Automobile

Sebastien Loeb sera aux Grandes Heures Automobiles le 23 septembre

Publié

le

© DR

Sebastien Loeb sera présent pour la troisième édition des Grandes Heures Automobiles qui se tiendra les 23 t 24 septembre sur l’autodrome de Linas-Montlhéry.

Ce week-end aura lieu la troisième édition des Grandes Heures Automobiles, un événement qui accueille sur deux jours une concentration de véhicules anciens sur le tracé de Monthléry dans la région parisienne.

Un événement auquel participera Sebastien Loeb cette année avec sa 208 T16 Pikes Peak. Peugeot étant le partenaire officiel des Grandes Heures Automobiles, le constructeur français alignera également pour l’occasion une 205 T16, une 306 Maxi, une 307 WRC et bien d’autres jouets.

Notons également qu’une vente aux enchères sera organisée le dimanche 24 septembre à partir de 14h00.

Continuer à lire

Automobile

Le nouveau SUV Mercedes au salon de Francfort

Publié

le

© Mercedes-Benz

Le modèle hydrogène Mercedes GLC F-Cell

Le SUV GLC F-Cell vient d’être présenté à Francfort lors du mondial de l’automobile. Il s’agit d’un modèle hydrogène, qui s’inscrit dans la stratégie lancée l’an dernier par le constructeur allemand. Marque emblématique de l’automobile, Mercedes semble adopter un positionnement qui reflète les  évolutions probables du marché automobile dans son ensemble au cours des prochaines années.

La stratégie du constructeur allemand dans l’air du temps

Le GLC se décline désormais dans une version hydrogène avec son F-Cell, s’intégrant dans le label maison « EQ POWER », qui se retrouve par quelques touches subtiles de bleu. Visuellement, ce GLC est dans l’ADN de cette gamme, seules quelques adaptations mineures ayant été réalisées pour loger la batterie.

Ce qui en fait donc sa spécificité est son fonctionnement qui permet au conducteur le choix entre plusieurs modes de conduite, selon les modes d’utilisation du réservoir d’hydrogène et de la batterie. Le constructeur propose ainsi quatre options différentes, Hybride, F-Cell, Battery et Charge. A titre d’exemple, si l’on utilise le SUV en mode hybride traditionnel, la marque prévoit une autonomie de 437 km.

La stratégie lancée par Mercedes s’est clairement orientée vers les modèles à faible émission, qu’ils soient électriques ou hydrogènes. Ce constructeur a pris le pouls du marché pour en tirer les conséquences qui s’imposent. En effet, le nombre de véhicules à faible émission est en constante augmentation dans les ventes de véhicules neufs, et commence également à apparaître sur le marché de l’occasion avec une cote voiture qui reste globalement stable.

Vers la fin du diesel ?

Si le diesel reste pour le moment largement majoritaire dans le parc automobile avec près de deux tiers des véhicules en circulation, sa part a faibli depuis une dizaine d’années. Cette désaffection des conducteurs pour le diesel n’atteint pas encore les ventes d’occasion de manière significative mais il semblerait qu’à moyen terme, il y ait une restructuration totale du marché.

En effet, la conjonction de plusieurs facteurs semble annoncer la disparition du diesel dans les prochaines décennies. Il s’agit tout d’abord d’une volonté gouvernementale affichée dans un objectif écologique, qui se traduit sur la plan financier : fin de l’avantage économique du diesel et surtout incitation de plus en plus forte à acheter un véhicule propre au moyen d’aides à la conversion.

De plus, les mentalités commencent à évoluer, avec une prise de conscience des comportement éco-responsables. Enfin, les progrès techniques réalisés par les constructeurs permettent de se projeter dans un véhicule propre de manière durable et fiable.

L’idée sous-jacente est donc de poser les jalons d’un cercle vertueux écologique qui permet au propriétaire de diesel de le vendre afin d’acquérir un véhicule propre qu’il pourra ensuite revendre sans difficulté puisque le marché des véhicules électriques et hybrides en plein développement sera totalement mûr à ce moment-là.

Continuer à lire

Automobile

Honda présente l’Urban EV Concept à Francfort

Publié

le

© Honda

C’est le président de Honda lui-même qui a présenté le concept Urban EV aujourd’hui au salon de Francfort en Allemagne.

Le président de Honda a été clair : « Une version de production sera bien sur le marché Européen en 2019 ». Ce concept EV sera donc le tout premier véhicule 100% électrique du constructeur japonnais.

Le concept repose sur une toute nouvelle plate forme développée par Honda pour ce genre de véhicule. Et si certains lui reprocheront ses formes assez simplistes, force est de constater que l’Urban EV a un certain style qui n’est pas sans rappeler les Peugeot 2015, Renault 5 et autres.

Honda n’a pas communiqué sur la puissance ni même sur l’autonomie de l’Urban EV, mais nous devrions en savoir plus dans les prochains mois.

Ce véhicule 100%  électrique sera très important pour le constructeur nippon, surtout sur des marchés comme la Chine, qui souhaite réduire de façon significative les ventes de voitures thermiques pour passer à l’électrique.

Continuer à lire

Automobile

Voici l’Audi RS4 Avant 2018 !

Publié

le

© Audi

Audi a présenté la toute nouvelle RS4 Avant 2018 dans le cadre du salon de l’automobile de Francfort, ce break combine de hautes performances à une utilisation quotidienne optimale.

La nouvelle Audi A4 Avant est désormais équipée d’un moteur V6 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm de couple, ce qui en fait la sportive de la famille A4. Le système quattro distribue quant à lui la puissance du V6 biturbo aux quatre roues.

Les designers se sont inspirés de nombreux détails de l’Audi 90 quattro IMSA GTO pour la conception de la quatrième génération de l’Audi RS 4 Avant. Les entrées d’air proéminentes en nid d’abeille sont typiquement RS et la large calandre Singleframe définit la face avant.

Les phares Matrix LED diffusent une lumière teintée. Par rapport à l’Audi A4 Avant, les passages de roues sont 30 mm plus large et portent le badge quattro. A l’arrière, l’insert du diffuseur, le système d’échappement ovale et le spoiler de toit – spécifiques RS – lui donnent un look distinctif.

 La couleur de la carrosserie bleu Nogaro rappelle la première génération de l’Audi RS 4 Avant de 1999. La nouvelle version dispose de roues en aluminium forgé de 19 pouces de série – des roues de 20 pouces sont également disponibles en option.

La suspension sport RS et l’Audi drive select sont de série. Le moteur V6 biturbo développe 450 ch et effectue le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes. Son couple maximal de 600 Nm – 170 Nm de plus que le modèle précédent – est disponible de 1 900 à 5 000 trs/min. La vitesse maximale de l’Audi RS 4 Avant est de 250 km/h. Avec le pack dynamique RS disponible en option, elle peut s’élever à 280 km/h.

La puissance du moteur 2.9 TFSI biturbo est transmise aux quatre roues par la transmission tiptronic à 8 rapports, configurée sportivement pour un changement de rapport rapide.

En option, Audi propose le différentiel sport arrière. La consommation moyenne de carburant est de 8,8 l/100 km (199 g de CO2 / km), un gain d’efficience de 17% par rapport au modèle précédent. La nouvelle Audi RS 4 Avant pèse 1 790 kg, soit 80 kg de moins qu’auparavant.

La suspension sport RS de série abaisse l’Audi RS 4 Avant de plus de 7 mm par rapport à une Audi A4 équipée de suspensions sport. De nombreuses options d’équipements sont disponibles, comme la suspension sport RS avec Dynamic Ride Control (DRC), les freins en céramique et la direction dynamique spécifique RS. Les conducteurs peuvent définir leur propre expérience de conduite en utilisant l’Audi drive select de série.

L’intérieur noir souligne le caractère sportif de l’Audi RS 4 Avant. Les sièges sport RS avec motifs en nid d’abeille en option, le volant port multifonction en cuir RS à méplat, les garnitures lumineuses des seuils de porte et le levier sélecteur sont tous ornés de l’emblème RS.

L’Audi Virtual cockpit et l’affiche tête haute disposent d’un affichage spécifique RS indiquant les forces G, la pression des pneus et le couple. Les packs de personnalisation noir brillant, carbone et aluminium ou carbone et aluminium noir offrent de nombreuses possibilités de personnalisation. Le programme Audi exclusif permet de couvrir la quasi-totalité des demandes spécifiques.

L’Audi RS 4 Avant sera disponible à la commande dès l’automne, mais Audi n’ a pas communiqué de tarifs pour le moment.

Continuer à lire

Automobile

Renault dévoile la nouvelle Mégane RS

Publié

le

© Renault

Renault a dévoilé aujourd’hui sa nouvelle Renault MÉGANE R.S., la troisième génération d’un modèle iconique, encore plus puissante avec un nouveau moteur turbocompressé à injection directe. Moteur à 4 cylindres de 1,8 litre (1798 cm3) il développe 280 ch (205 kW) à 6000 tr/min et 390 Nm de couple, un des meilleurs de la catégorie.

La nouvelle MÉGANE R.S. est dotée du système 4CONTROL à quatre roues directrices, une première mondiale sur le segment, ce qui lui procure, en version Sport et Cup, une agilité exceptionnelle dans les virages serrés et une stabilité impressionnante dans les courbes à haute vitesse selon les dires de Renault Sport Cars.

« La performance est la 1ère raison d’achat d’une MÉGANE R.S. Nouvelle MÉGANE R.S. pousse au maximum les technologies et le design afin d’offrir une expérience exceptionnelle. Notre objectif est que Nouvelle MÉGANE R.S., avec son châssis associé au 4CONTROL, reste la référence sur le marché des compactes sportives de segment C » explique  Patrice Ratti, Directeur Général de Renault Sport Cars.

 La nouvelle MÉGANE R.S se distingue par ses quatre butées hydrauliques de compression, issues du rallye. Sur châssis Cup, Nouvelle MÉGANE R.S. offre ainsi un niveau d’efficacité optimum quel que soit le terrain de jeu.

Sur châssis Sport, elle apporte un niveau de confort jamais atteint dans le segment. Associé à un Train Avant à Pivot Indépendant, entièrement redessiné, elle gagne encore en précision tandis que le Nouveau Différentiel Torsen à Glissement Limité améliore la motricité et la vitesse de passage en virage du châssis Cup.

Pour la première fois, la MÉGANE R.S. se décline en deux propositions : boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et une boîte EDC à double embrayage à 6 rapports et palettes au volant. Les passionnés retrouveront le fameux R.S. Monitor, technologie de télémétrie embarquée, enrichie d’une nouvelle ergonomie et d’une version « expert » permettant de connecter une caméra, d’enregistrer des séquences de roulage, puis de les analyser et de les partager directement sur les réseaux sociaux.

La nouvelle MÉGANE R.S a vu ses voies élargies. Plus large et posée sur des nouvelles roues de 18 et 19 pouces, elle offre ainsi des qualités dynamiques de haut niveau. Une large entrée d’air alimente les échangeurs et permet de refroidir efficacement le moteur tandis que le becquet arrière a été redessiné pour générer plus d’appui.

Le design intègre également des éléments issus du monde de la compétition : comme le diffuseur arrière, cette lame F1 ou encore cette grille de calandre et sa trame en nid d’abeille 3D réinterprétée par Renault Sport. De profil, les côtés de caisse sculptés caractéristiques de la gamme Mégane sont accentués par l’élargissement des voies et des ailes.

Le système d’éclairage R.S. Vision, et sa technologie exclusive brevetée par Renault Sport, rappelle l’univers de la compétition tout en offrant un éclairage de haute performance, sans égale dans le segment.

Pour la première fois sur un véhicule de série, la MÉGANE R.S. porte la nouvelle griffe Renault Sport, commune à Renault Sport Racing et Renault Sport Cars. Le design extérieur est dynamisé par une nouvelle teinte, le Orange Tonic, tandis que l’intérieur a bénéficié de toutes les attentions : sièges avant sport à appuie-tête intégré, surpiqures rouges, univers gris carbone, sellerie tissu ou Alcantara®, badges R.S.…

Fidèle à la gamme Mégane, la MÉGANE R.S. intègre le système MULTI-SENSE pour une expérience de conduite personnalisée grâce à ses cinq modes : Confort, Normal, Sport, Race ou Perso. Nouvelle MÉGANE R.S. c’est également une palette d’aides à la conduite (ADAS), activables/désactivables depuis la tablette R-LINK 2.

Renault Sport proposera dès la fin 2018 une version Trophy et un moteur de 300 ch, la nouvelle  MÉGANE R.S  sera disponible à la commande en décembre 2017.

Pas de prix annoncés par Renault pour cette ultime évolution de la  MÉGANE R.S 4, il faudra attendre encore quelques semaines pour connaître tous les tarifs.

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.