Restez connéctés

GP du Japon

Officiel : Alonso sanctionné pour non respect des drapeaux bleus

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso a été jugé coupable par les commissaires de course du Grand Prix du Japon d’un non respect des drapeaux bleus en course.

L’Espagnol était sous investigation et était convoqué par les commissaires à l’issue du Grand Prix du Japon, il écope pour non respect des drapeaux bleus au tour 51 d’une réprimande et de deux points de pénalité sur sa superlicence.

« Fernando Alonso a fait remarquer pendant l’audition qu’il y avait une opportunité de laisser passer Hamilton dans la ligne droite, mais ensuite, pas avant le virage 11. Les commissaires ont accepté l’idée qu’il y avait un nombre limité d’endroits sûrs pour laisser passer une voiture entre les virages 2 et 9, ce qui a contribué à l’allongement du temps pour qu’il laisse passer Hamilton. » peut-on lire dans le compte rendu de l’audition de l’Espagnol.

Il s’agit de la première réprimande de l’Espagnol cette saison, cet condamnation ne changera de toute façon rien eu résultat final de sa course, puisque le double champion du monde a terminé onzième.

 

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.