Restez connéctés

GP de Malaisie

Par peur d’un vol, Vettel garde son volant avec lui

Publié

le

© DR

Sebastian Vettel a révélé pourquoi il avait embarqué son volant avec lui ce dimanche lorsqu’il a dû abandonner sa Ferrari en bord de piste après son crash.

Le pilote Ferrari a été victime d’un très rare accident lors du tour d’honneur à la fin du Grand Prix de Malaisie ce dimanche.

En effet, Sebastian Vettel et Lance Stroll, le pilote Williams, se sont percutés assez violemment alors que la course était terminée. Si chacun des deux pilotes se rejette la faute, il semblerait que cet accident soit dû à une simple erreur d’inattention de la part des deux pilotes.

Mais lorsque Sebastian Vettel s’est fait prendre en stop par Pascal Wehrlein pour revenir vers le paddock, le pilote allemand ne savait pas quoi faire de son volant, qu’il tenait entre ses mains, et qui selon le règlement, doit se trouver sur la voiture en cas d’accident.

Le quadruple champion du monde révèle qu’il ne savait pas trop quoi faire de son volant à ce moment-là, très certainement encore choqué de ce qu’il venait de se passer. Il a donc posé son volant dans la Sauber de Wehrlein avant de grimper sur celle-ci et de se faire rapatrier par son compatriote.

« C’était plus un réflexe. » révèle Vettel à Motorsport.com. « J’ai vu que Pascal s’arrêtait, je n’arrivais pas à remettre mon volant, et comme parfois ils ouvrent la piste aux spectateurs, je me suis dit que c’était la seule pièce qui n’était pas attachée. »

Le pilote Ferrari aurait pu être pénalisé pour ne pas avoir laissé son volant en place dans la voiture, mais vu l’état de sa SF70-H, les commissaires ont dû la transporter directement avec une grue.

 

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.