Restez connéctés

kubica

Kubica physiquement prêt pour courir en F1

Publié

le

© Renault

L’ancien préparateur physique de Nico Rosberg était présent à Budapest lors des essais privés qui ont lieu sur le circuit du Hungaroring en début de mois.

L’Allemand, qui travaille désormais avec l’équipe Force India, avoue avoir été bluffé par la condition physique de Robert Kubica lorsque le Polonais a pris le volant de la RS17 de Renault pour la première fois.

Kubica a piloté pour la toute première fois une F1 de la saison 2017 ce mois-ci à Budapest et a démontré à tous les observateurs qu’il n’avait rien perdu de son talent après six années passées loin de la Formule 1 en raison d’un accident de rallye.

« J’ai pu constater que Robert a encore une masse musculaire importante dans son bras droit. Il a juste un manque de volume, mais il possède bien sa force encore. » a pu constater Daniel Schlosser.

« Alors bien-sûr, il ne peut pas utiliser totalement sa main droite comme auparavant, parce qu’il ne peut pas exercer de torsion avec son poignet. Mais nous avons pu voir qu’il tient son volant sans effort particulier. »

« Les pilotes ont différentes manières de tenir le volant, mais Robert s’adapte naturellement aux limites imposées par son handicap. Il arrive à changer les vitesses de la main gauche sans problème, c’est donc une question d’habitude. »

« En Hongrie, il a participé à une journée complète sous de fortes chaleurs, je pense donc qu’il peut participer à un Grand Prix. » conclut l’Allemand.

.
Cliquez pour commenter

kubica

Robert Kubica devrait devenir pilote de réserve chez Williams

Publié

le

© Williams

En attendant une annonce officielle de la part de Williams, qui devrait titulariser le Russe Sergey Sirotkin pour la saison 2018, tout porte à croire que Robert Kubica endosserait le rôle de pilote de réserve de l’équipe de Grove comme l’affirment nos confrères de l’Equipe.

Le Polonais n’a pas réussi à convaincre Williams lors des tests à Abou Dhabi en raison d’un manque de roulage avec les pneus Pirelli, contrairement à Sergey Sirotkin plus habitué à rouler avec les gommes du manufacturier italien.

Outre le fait que Robert Kubica n’a pas convaincu l’équipe, les 15 millions de dollars mis à disposition par SMP, le sponsor de Sirotkin, ont également pesé dans la balance en faveur du Russe.

Robert Kubica devra donc se cantonner à un simple rôle de pilote d’essais, avec sans doute à la clé quelques séances d’essais libres lors des vendredi matin en Grand Prix.

L’équipe britannique devrait mettre fin au suspens en début de semaine en faisant une annonce officielle auprès des médias. Williams est la dernière équipe à ne pas avoir encore confirmé son Line up pour 2018.

Continuer à lire

kubica

Robert Kubica a besoin de plus de temps pour s’adapter aux pneus Pirelli

Publié

le

© DR

Nous vous rapportions cette semaine que Robert Kubica ne serait pas au volant de la Williams cette année en Formule 1 après avoir signé de mauvais résultats lors de son test à Abou Dhabi en novembre dernier.

L’une des raisons pour laquelle Williams ne choisira pas Robert Kubica en 2018 vient du fait que le pilote polonais a eu beaucoup de mal à s’adapter aux pneus Pirelli lors de son test.

Robert Kubica n’a pas roulé dans une Formule 1 équipée de pneus Pirelli depuis que le manufacturier a signé un contrat avec la discipline, ce que regrette le directeur de la compétition chez Pirelli Mario Isola,  et qui souhaiterait que le Polonais obtienne plus de temps pour s’habituer aux gommes Pirelli.

« Robert est un pilote professionnel très expérimenté, même s’il n’a plus piloté une monoplace de Formule 1 depuis un long moment. » explique Isola à Racer.

« Mais c’est un pilote qui a encore des sensations, à Abou Dhabi, je lui ai demandé son avis sur les pneus qu’il venait de tester et il avait une idée bien précise de leur niveau de performance et de dégradation. »

« Il est évident que si vous prenez un pilote qui n’a plus piloté de F1 depuis six ou sept ans, il découvre aujourd’hui une F1 complètement différente : L’aéro, le manufacturier de pneumatiques, tout est différent d’il y a sept ans. »

« Il est impossible d’attendre d’un pilote dans cette situation qu’il soit tout de suite plus rapide qu’un pilote qui a participé à de nombreux essais au volant de l’actuelle génération de F1 et qui a en plus une très bonne connaissance des pneus Pirelli. »

« Il faut lui laisser le temps de s’adapter afin qu’il puisse nous montrer à tous son plein potentiel. Mais je pense que Robert [Kubica] est toujours un pilote très rapide. » conclut Mario Isola.

Continuer à lire

kubica

Kubica : « Plus de limites dans mon quotidien qu’au volant d’une F1 »

Publié

le

robert-kubica-williams-2017
© Williams

Robert Kubica déclare que les conséquences de sa blessure au bras droit le pénalise bien plus au quotidien que lorsqu’il est au volant d’une Formule 1.

Le pilote polonais et ses fans sont en attente d’une réponse de la part de l’équipe Williams pour savoir si oui ou non il pourra courir en F1 en 2018, après plusieurs tests avec l’équipe de Grove.

Paddy Lowe, le directeur technique de Williams déclarait la semaine dernière à Abou Dhabi que le pilote polonais effectuait un très bon travail au volant de la FW40 mis à sa disposition pour les essais Pirelli.

Et Kubica lui-même n’a aucun doute sur ses capacités à rouler dans une Formule 1 tous les week-ends, d’autant que contrairement à une idée reçue, le Polonais ne pilote pas d’une seule main.

« Honnêtement, j’ai beaucoup plus de limites dans ma vie quotidienne. » déclare Kubica. « Ce n’est pas la même chose en termes de pilotage que par le passé, mais mes limites sont beaucoup moins importantes qu’il n’y parait. »

« 90% de mon pilotage est exactement le même que dans le bon vieux temps. Je suis en meilleure forme physique que par le passé, mais maintenant, je dois travailler plus dur, l’âge n’aide pas. »

« La différence est le cerveau, il est incroyable de voir comment le cerveau a un gros potentiel et à quelle vitesse il peut s’adapter à différentes conditions. »

« Malheureusement, j’ai été interrompu dans ma carrière, j’ai eu plusieurs blessures, j’ai finalement appris à vivre avec, à piloter une F1 avec, et finalement, je suis assez surpris des résultats que j’ai pu voir. »

Continuer à lire

kubica

Williams n’a aucune inquiétude sur les capacités physiques de Kubica

Publié

le

© Williams

Robert Kubica n’a jamais été aussi proche d’un retour officiel en Formule 1 après que Paddy Lowe, directeur technique de l’équipe Williams, ait déclaré qu’il n’avait aucune inquiétude sur les capacités physiques du Polonais à courir en Formule 1.

L’évaluation finale de Robert Kubica se termine aujourd’hui à Abou Dhabi, et jusqu’ici, les capacités physiques du pilote polonais ont été très satisfaisantes selon Paddy Lowe.

« Robert a fait un excellent travail, nous sommes très heureux du nombre de tours effectués et de son rythme sur plusieurs relais. » explique Lowe.

« Ça se passe bien [son retour], c’est un grand pilote avec une très grande expérience et il est très compétent dans son travail. »

« Son travail est d’être pilote de course professionnel, donc, il a cette confiance que vous pouvez ressentir dans le garage. Tout le monde est très heureux du travail effectué par Robert. »

« Robert est un pilote que nous avons tous admiré lorsqu’il roulait en Formule 1, c’est un bel exemple qu’il donne de vouloir revenir après son accident. »

« Nous allons continuer à travailler, nous nous concentrons sur les essais, et nous nous regrouperons ensuite pour prendre notre décision pour l’année prochaine. »

Rappelons que Robert Kubica a subi un grave accident de rallye en 2011 en Italie, le Polonais a été opéré plusieurs fois pour retrouver de la sensibilité avec sa main droite, écrasée lors de l’accident, mais il devra se retirer du sport automobile durant de longues années.

En 2018, Robert Kubica pourrait signer son grand retour en Formule 1 avec l’équipe Williams, en février prochain, cela fera sept ans que le pilote polonais a quitté la F1.

Continuer à lire

kubica

Robert Kubica serait déçu de ne pas obtenir le baquet chez Williams

Publié

le

© Williams

Robert Kubica est à nouveau en piste ce mercredi au volant de la Williams à Abou Dhabi pour la deuxième et dernière journée des essais Pirelli.

Le Polonais a signé le neuvième temps hier lors de sa première journée au volant de la Willliams après avoir bouclé pas moins de 100 tours de circuit à Yas Marina.

Robert Kubica devrait savoir avant les fêtes de noël si l’équipe Williams souhaite le titulariser pour la prochaine saison de Formule 1, mais le Polonais assure qu’il serait déçu s’il n’était pas en F1 l’an prochain après avoir fait tant d’efforts depuis plusieurs mois.

« Je ne souhaite pas revenir juste pour revenir. Si je ne me sens pas sûr de moi ou pas capable de le faire, je ne reviendrais pas. » lance Robert Kubica. « J’exige beaucoup de moi-même et bien que je comprenne ma situation et que j’essaie de m’adapter, je souhaite toujours respecter les standards les plus élevés. » 

« La pire chose que je pourrais faire est de me convaincre que je peux le faire et avoir des problèmes par la suite. Ajourd’hui d’un point de vue général, je vois de grosses améliorations jour après jour. »

« Je peux donc m’attendre à ce que les choses aillent mieux encore, et c’est pourquoi je pense que ce serait très décevant si  rien de plus ne se passait. Je serais déçu si je n’obtenais pas le baquet. »

 

Continuer à lire

kubica

Robert Kubica : « Je ne pilote pas d’une seule main »

Publié

le

© Williams

Avec 100 tours bouclés aujourd’hui sur le circuit de Yas Marina au volant d’une Williams 2017 dans le cadre des essais Pirelli, Robert Kubica a passé une journée intense et productive.

Le Polonais était au volant de la FW40 ce mardi pour les tests Pirelli à Abou Dhabi où il a bouclé pas moins de 100 tours de circuit.

Kubica est actuellement en pleine évaluation par l’équipe Williams en vue d’une titularisation en 2018 aux côtés du jeune canadien Lance Stroll, mais son accident de rallye il y a quelques années lui a laissé des séquelles au bras droit, ce qui oblige l’équipe de Grove à devoir tester les capacités physiques de l’ancien pilote Renault.

« Je pense que c’était une journée intense et productive. » déclare Kubica. « Même si je n’ai pas piloté toute la journée, 100 tours avec une nouvelle voiture et différents types de gommes, je pense que nous avons accompli ce que nous voulions. »

« C’était une journée positive pour les informations récoltées, mais j’espère aussi que c’était le cas pour mon retour d’informations données à l’équipe. »

« Tout était nouveau, le circuit, la voiture, et même les pneus. Mais j’ai quand même réussi à utiliser une certaine expérience de Budapest [le dernier test effectué par Kubica). »

Concernant son aptitude physique au pilotage d’une Formule 1, Robert Kubica a voulu couper court à toutes les rumeurs qui suggèrent que le Polonais pilote avec une seule main.

« Quelqu’un a dit que je pilote avec une seule main, mais je ne pilote pas avec une seule main ! Je pense qu’il est impossible de piloter une Formule 1 avec une seule main. J’ai certaines limites dans la manière dans la manière dont mon corps s’habitue et compense, mais nous sommes des êtres humains et notre cerveau est habitué à aider notre corps à surmonter un handicap. »

« C’est quelque chose que je maîtrise au quotidien, mentalement je pense que j’ai fais un excellent travail ces six derniers mois. Cela n’a pas été facile, ce n’est pas comme si j’étais allongé dans mon lit, mais je pense que je suis mieux mentalement que lorsque je courrais en 2010. »

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.