Pierre Gasly a lutté seul contre « les gros requins du paddock »

Pierre Gasly a lutté seul contre « les gros requins du paddock »

Pierre Gasly affirme que son parcours dans le sport automobile prouve qu’il n’y a pas forcément besoin d’avoir de grosses mallettes pleines de dollars pour réussir en Formule 1.

Le Normand a été catapulté chez Toro Rosso lors du Grand Prix de Malaisie en 2017 après avoir remporté le championnat GP2 en 2016, même s’il a dû patienter quelques mois en Super Formula au Japon avant d’avoir sa chance en catégorie reine du sport auto.

Après son essai de quatre Grands Prix en 2017, le Français a finalement été titularisé pour la saison 2018 chez Toro Rosso, où il fera équipe avec Brendon Hartley.

« En fin de compte, nous savons tous que ce n’est pas seulement une question de performance. » déclare Gasly pour Motorsport.com. « 

« Je n’avais pas de manager, j’étais donc seul luttant contre tous les gros requins de ce paddock et essayant de faire ma place. »

« Je suis vraiment content d’avoir réussi à le faire sans manager et sans avoir payé pour mon baquet. Parce que maintenant, c’est assez difficile à faire, c’est aussi bon pour les jeunes pilotes [de voir] que c’est encore possible de le faire. Il ne s’agit pas seulement d’argent, il est aussi possible de le faire sans argent. »